WWE-E-FED Renaissance
Salut à toi ! Dans ce Pop-Up, tu peux choisir de te connecter si tu es déjà membre, de t'inscrire si tu souhaites nous rejoindre, et de fermer, à notre plus grand regret. Fais le bon choix !


Bienvenue à la WWE-E-FED Renaissance Invité !
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Monday Night Raw #38

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Eric Escobar
Chairman
avatar


Messages : 2258
Date d'inscription : 26/08/2011

Information du catcheur
Gimmick :
Palmarès :
Alliés/Rivaux :

MessageSujet: Monday Night Raw #38   Lun 25 Mar - 20:01


Nous approchons de plus en plus du Grandest stage of them all, Wrestlemania ! Les places sont précieuse, et plus que jamais, chaque catcheur va devoir se surpasser pour valider son ticket. Ce soir, un énorme main-event a été signé, mais aussi, trois match de divas en un seul show: un record ! On retrouve nos deux commentateurs fa... On retrouve Stanford avec un parfait inconnu, Cole ayant sûrement trouvé un moyen pour ne pas venir voir ce show.

Stanford: - Bonjour à tous, nous nous retrouvons pour un nouveau Monday Night Raw ! Malheureusement, Michael n'es pas là ce soir, il a subitement attrapé une maladie gravement contagieuse et dangereuse, l'obligeant à être couché au lit chez lui, et je lui souhaite un bon rétablissement car à n'en pas douté, il regardera le show :oui: . Cependant, je ne suis pas seul, car on a trouvé un jeune passionné pour m'accompagné: Yanda :oui:

Yanda: - Merci de m'acc...

Stanford: - Du coup, ce soir, on a un super show :bave: . Je suis sûr que vous le savez tous, mais je vais encore le répétez, car ce soir, on aura le Rock associé à son pire ennemie, Dolph Ziggler pour faire face.... Au roster entier de Raw :bave:

Yanda: - Mais on a aussi trois match de divas, ce qui annonce un bon show.

Stanford: - Ah, toi aussi tu le pense ? :erm: Cole ne veut jamais m'écouter quand je dis que les divas sont important pour la fédération. Sinon, excusez ma question, mais vous êtes un homme... ou une femme ? :erm:

Yanda: - A votre avis ?

Stanford: - Aucun des deux ? Surprised

Yanda: - :(

Stanford: - Enfin bref, la fédération à signé aussi de nouveau talent qui vont débuter ce soir, pour nous demontrer tout leur talent. Je souhaite déjà rendre un hommage au pauvre Paga qui affrontera pour son premier et seul match de sa carrière Mark Henry :peur:

Yanda: - Je ne suis pas d'accord. Il pourrait très bien remporté ce match, je vois déjà la surprise :bave: . Ce serait une véritable surprise.

Stanford: - En général, c'est moi qui dit ça, mais même moi, j'y crois pas en fait :erm: . Bref, passons au show :bave:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://w-e-f-r.catchforum.fr
Eric Escobar
Chairman
avatar


Messages : 2258
Date d'inscription : 26/08/2011

Information du catcheur
Gimmick :
Palmarès :
Alliés/Rivaux :

MessageSujet: Re: Monday Night Raw #38   Lun 25 Mar - 20:01


Katherine Pierce arrive sous les huées de la foule pour le tout premier match de la soirée, et le premier match de Divas. La Divas Champion arrive accompagnée de Kol et de sa ceinture et monte sur le ring où se tient déjà son adversaire, inconnue du public américain même si elle est déjà apparue en house show pour se présenter.

L'annonceur reprend la parole dès la fin du thème song de Katherine Pierce et présente tout de suite son adversaire qui s'appelle donc Nabila, et la présente comme venant de France. La foule se met immédiatement à huer en entendant le nom du pays, se rappelant que les seuls français de la fédération étaient Marc Mercier et Tom Maniac Roazhon. L'annonceur finit par descendre du ring et l'arbitre fait sonner la cloche pour le début officiel de ce combat qui débute immédiatement avec une épreuve remporté par la Championne qui envoie son adversaire dans les cordes pour l'accueillir avec une Clothesline à son retour. Katherine Pierce tente immédiatement le tombé. 1 ... 2 ... Dégagement sans trop de difficulté de la part de Nabila alors que Katherine Pierce se relève et se moque de son adversaire en l'imitant sous le silence de la foule ne voulant pas prendre parti dans ce match. Pendant ce temps, Nabila se relève et commence à s'énerver en voyant l'imitation de la Championne, et lui envoie une violente droite directement dans la tempe lorsque Katherine Pierce se retourne, et la Divas Championne recule dans le coin sous les encouragements de Kol. Nabila semble prendre l'avantage, et commence à se reculer avant de courir vers son adversaire pour une Corner Clothesline contré par Katherine Pierce avec un Pendulum Kick (je me suis pas trompé pour une fois). Katherine Pierce reste sur la tablier extérieur, et s'élance dans les airs pour un Springboard CrossBody qui touche sa prise alors que Katherine Pierce fait le tombé. 1 ... 2 ... Dégagement de Nabila qui roule vers les cordes assez difficilement pour se relever alors qu'elle est suivi par la Championne qui commence à la relever, mais elle se prend un coup de genou dans l'abdomen suivi d'une Suplex. Les deux femmes restent au sol alors que l'arbitre commence à compter mais se stoppe à 5 lorsque Nabila est debout, et la star de télé réalité envoie des droites dans la face de Katherine Pierce qui reste au sol alors que Nabila se projette dans les cordes pour un Running Leg Lariat esquivé par la Championne qui a esquivé au dernier moment la prise et qui se relève rapidement pour se prendre une Clothesline qui la met complètement KO. Nabila tente maintenant son premier tombé. 1 ... 2 ... Dégagement assez facile de Katherine Pierce qui se tient quand même la gorge suite au choc, alors qu'elle se fait une nouvelle fois relevé par Nabila qui la met en position pour le Fashion Star Lock avec un coup de pied dans l'abdomen. Nabila s'apprête à mettre à terre la Championne pour son premier match dans la fédération mais elle se fait repousser par Katherine Pierce. Nabila revient vers son adversaire pour se prendre le Pierce Eyes sortit au dernier moment par la Championne qui fait le tombé. 1 ... 2 ... 3. Victoire de Katherine Pierce qui continue d'exploser toutes les Divas qui se mettent sur son passage sur la Road to Wrestlemania.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://w-e-f-r.catchforum.fr
Eric Escobar
Chairman
avatar


Messages : 2258
Date d'inscription : 26/08/2011

Information du catcheur
Gimmick :
Palmarès :
Alliés/Rivaux :

MessageSujet: Re: Monday Night Raw #38   Lun 25 Mar - 20:01

Nous sommes de retour en backstages avec Dolph Ziggler dans leur vestiaire, et le caméraman est d'ailleurs Ryan Ziggler qui joue avec son frère à Pierre-Feuille-Ciseau pour savoir qui va payer la pizza ce soir pendant leur partie sur Heres Comes the Pain. On voit alors AJ Lee qui arrive en tenue de catch, et Dolph Ziggler se retourne vers sa chérie pour prendre la parole

Dolph Ziggler: Comment tu sais ce qu'est une tenue de catch, April, vu le temps que tu en a pas porté ?

On peut entendre des rires de la part de Ryan Ziggler, alors qu'AJ Lee semble assez énerver de la prise de parole de son compagnon.

AJ Lee: Si tu me dis ça, c'est que t'as encore un truc derrière la tête, alors qu'est-ce que tu veux me dire ? Que je suis la plus belle femme de ma vie ? Que tu veux me prendre comme épouse ? Que tu viens de tomber enceinte du Rock ?

Dolph Ziggler: Non, je voudrais enfin savoir pourquoi tu as décidé d'aller voir Sheamus la semaine dernière avant RAW, alors que tu sais que c'est mon pire ennemi, au même niveau que le Rock ?

On peut ressentir une nouvelle tension suite à cette question, alors qu'April tourne le dos à son compagnon pour prendre sa brassière noire et commence à l'enfiler, avant de se retourner vers Dolph

AJ Lee: Je pensais que cette discussion était oublié ?

Dolph Ziggler: Je n'oublie jamais cette trahison que tu m'as faites, et je voudrais comprendre pourquoi tu m'as planté un couteau dans le dos

AJ Lee: Je t'ai déjà expliqué cette raison !

Dolph Ziggler: Raison non valable d'ailleurs !

AJ Lee commence à regarder Dolph Ziggler, et se met à éclater en sanglot sous le silence de la foule qui ne sait pas trop réagir en voyant cette scène à l'écran. Dolph Ziggler semble un peu pris en dépourvu, et commence à prendre sa compagne dans les bras pour la consoler.

Dolph Ziggler: Je suis désolé, April, je suis désolé. Je ne voulais pas te faire pleurer comme ça.

AJ Lee: Ce n'est pas de ta faute, Nick, c'est de la mienne. Je ne suis plus la même depuis que l'on a tué notre Daryl, et j'ai peur qu'un jour tu ne mettes la perte de cet enfant sur ma faute en me disant que je n'ai pas fait assez attention et que tu me quittes pour quelqu'un. Je me suis fait trahi par cette traître, je ne voudrais pas que tu me trahisses non plus.

Dolph Ziggler: Tu sais ce qui me ferais le plus mal ? Que tu te retrouves dans les bras de cet Escobar qui n'attend qu'une chose: que l'on se sépare pour que tu tombes dans ces bras. Je devrais d'ailleurs appeler Jack Swagger pour qu'il le renvoie à la frontière ... Non, mauvaise idée, il voudrait également te virer. Faudra que je retrouve une autre solution :erm:

AJ Lee rigole légèrement, alors que Dolph reprend la parole

Dolph Ziggler: Je te demande simplement une chose, April, simplement une. Je veux que tu gagnes ton match ce soir pour te venger, pour me venger, pour nous venger et pour venger Daryl à Wrestlemania. Je veux que tu détruises Katherine comme elle a détruit notre vie. Allez, file, c'est à toi de combattre.

Le couple s'embrasse sous les applaudissements de la foule alors qu'AJ Lee commence à partir mais le vainqueur du Royal Rumble lui met une petite tape sur les fesses histoire de faire rager Eric Escobar et Nico alors que la caméra se coupe quand les deux frères reprennent leur jeu ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://w-e-f-r.catchforum.fr
Eric Escobar
Chairman
avatar


Messages : 2258
Date d'inscription : 26/08/2011

Information du catcheur
Gimmick :
Palmarès :
Alliés/Rivaux :

MessageSujet: Re: Monday Night Raw #38   Lun 25 Mar - 20:02


C'est maintenant l'heure du match qui va nous permettre de connaître une affiche de Wrestlemania. La foule commence par applaudir la première Divas qui arrive dans l'aréna, et il s'agit d'une ancienne challengeuse du nom de Lita. L'Extreme Divas monte rapidement sur le ring pour attendre ses adversaires.


Audrey Marie arrive maintenant sous les huées de la foule. La nouvelle Divas a la chance d'avoir une opportunité de participer à Wrestlemania dès son deuxième match à la WWE-E-FED Renaissance, et elle compte bien saisir sa chance alors que l'on peut entendre quelques chants " Mickie James " dans l'aréna


La foule se lève comme un seul homme maintenant pour celle qui a la plus grosse pop des trois Divas, malgré le fait qu'elle soit la petite amie de Dolph Ziggler qui est le catcheur le plus hué de la fédération. AJ Lee arrive en sautillant pour le match de son retour, et elle monte directement sur le ring en regardant ses adversaires

L'annonceur rappelle rapidement l'enjeu du deuxième match de Divas de la soirée, alors que l'on peut voir Katherine Pierce regardant le match en compagnie de Kol dans la même pièce sombre que la semaine dernière, et l'on peut d'ailleurs voir que le caméraman est bailloné et qu'il s'est fait mordre dans le cou. L'arbitre fait sonner la cloche pour le début officiel de ce combat et Audrey Marie débute une épreuve de force avec Lita qui l'envoie directement au sol sous le regard d'AJ Lee. L'ancienne Divas de la bonne version de NXT regarde AJ Lee et lui propose une alliance, mais elle se prend un Dropkick de la part de la Crazy-Chick en guise de réponse, et les deux favories de la foule commencent à passer à tabac Audrey Marie qui roule finalement à l'extérieur du ring pour récupérer. AJ Lee et Lita finissent par se regarder, et se serrent la main avant de débuter une épreuve de force qui est une nouvelle fois remporté par Lita qui projette son adversaire dans les cordes. AJ Lee revient rapidement pour un Hurricanrana parfaitement exécuté. La Crazy-Chick fait le signe de la ceinture, et c'est suivi du pinfall. 1 ... Dégagement très rapide de Lita qui se relève rapidement et sourit à AJ Lee en l'applaudissant pour le mouvement. On sent beaucoup de respect sur le ring pour le moment alors que les deux femmes recommencent une épreuve de force qui est une nouvelle fois remporté par Lita qui projette AJ Lee dans les cordes tout en se projetant de l'autre côté, mais elle se fait attraper les jambes par Audrey Marie qui la ramène directement à l'extérieur. Les deux femmes commencent à s'envoyer des droites, alors qu'AJ Lee revient en courant rapidement pour un Suicide Drive. Incroyable mouvement de la part de la Crazy-Chick qui vient de choquer la foule qui ne pensait jamais voir une Divas faire cela. AJ Lee finit par relever Audrey Marie et la ramène sur le ring pour tenter le tombé. 1 ... 2 ... Dégagement d'Audrey Marie qui roule directement sur le tablier extérieur. Elle est rapidement suivi par AJ Lee qui commet une grave erreur puisqu'elle se prend une Guillotine. Audrey Marie revient à l'intérieur de l'espace de combat, et prend la tête de son adversaire pour un Bulldog exécuté en même temps qu'un Dropkick sur Lita qui était remonté sur le ring. Les deux favories de la foule sont à terre, et Audrey Marie fait le tombé sur AJ Lee. 1 ... 2 ... Dégagement de la Crazy-Chick, et c'est Lita qui subit maintenant le pinfall. 1 ... 2 ... Dégagement de l'Extreme Divas. Audrey Marie regarde les deux Divas, et commencent à relever AJ Lee pour la mettre en position pour un Powerbomb, mais AJ Lee réussit par passer au dessus de son adversaire, et se retourne pour se prendre un Spear de la part de Lita, Spear que venait d'esquiver Audrey Marie. L'Extreme Divas semble assez surprise de voir la Crazy-Chick à terre, et elle se fait avoir par un Roll-up. 1 ... 2 ... Dégagement in extremis de la part de Lita qui se relève rapidement et envoie un Savate Kick dans l'abdomen de son adversaire qui s'écroule au sol. L'Extreme Divas fait le signe de la fin, et s'apprête à exécuter son Twist of Fate quand elle se fait attaquer par The Strike. Les huées se font immédiatement entendre dans la foule alors que Lita se retrouve enseveli sous les coups des trois femmes, mais Britani Knight arrive rapidement et court avec une chaise qui fait fuir les trois Divas dans le public, rapidement suivi par Britani Knight qui est devant Lita. Les cinq femmes commencent à partir dans la foule, alors qu'Audrey Marie rampe pour faire le tombé sur AJ Lee qui est toujours au sol. 1 ... 2 ... Dégagement d'AJ Lee. Audrey Marie se relève et fait le signe de la fin alors que la Crazy-Chick semble dans un autre monde. Audrey Marie retourne son adversaire et lui porte la Photo Finish. Audrey Marie commence à retourner son adversaire pour faire le tombé quand les lumières s'éteignent. La foule se demande ce qu'il se passe alors que l'on peut entendre quelques bruits, et les lumières se rallument avec AJ Lee qui est sur Audrey Marie pour le tombé !!! L'arbitre semble assez surpris de voir ce changement, mais fait quand même le tombé. 1 ... 2 ... 3. AJ Lee affrontera Katherine Pierce pour le Divas Championship à Wrestlemania !!!

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://w-e-f-r.catchforum.fr
Eric Escobar
Chairman
avatar


Messages : 2258
Date d'inscription : 26/08/2011

Information du catcheur
Gimmick :
Palmarès :
Alliés/Rivaux :

MessageSujet: Re: Monday Night Raw #38   Lun 25 Mar - 20:02

On connaît désormais la challengeuse au titre des divas, AJ Lee. Affiche alléchante entre AJ Lee et Katherine Pierce, qui pourrait même faire de l'ombre à l'affiche pour le WWE championship, mais on se retrouve maintenant dans les backstages, et plus précisément dans les vestiaires puant des catcheurs. Toja y entre, et dit que ça pue, pour tout confirmé, alors que l'on voit Rollins se préparé tranquillement, et Rey Mysterio manger des chips. Le caméraman se tourne ensuite vers la porte de sortie, et l'on voit JTG arrivé, intercontinental championship sur son épaule, et accompagné par des membres de la NTC.

JTG: - Wesh, comme on s'comprend ! Aïe !

Les deux catcheurs le regarde comme s'ils ont pas compris, et les potes de JTG s'approche des deux, pour volé les chips de Rey, et les chaussures de Rollins, avant de s'en allé en courant, poursuivit par les deux hommes. Espérons qu'ils seront prêt à disputé le match de ce soir, alors que JTG avance vers le caméraman et lui dit de le filmé, et Toja lui dit qu'il filmait déjà.

JTG: - Wesh fais pas attention à ces teubé, sa mère. Nous on nique les victimes, un truc de ouf, t'as vu mon frère ? Genre t'as vu, j'combat un français sa mère après, t'as vu. En vrai, c'est qu'une tafiole, il arrive genre personne le connaît, et il m'parle pas, wesh mon potes. Genre il viens, et fait le ouf, et il m'dis j'suis pas the stars ? Salope ! J'suis the champ stars moi, t'as vu. Cette pute, il m'énerve trop, un truc de teubé. Il m'a cassé les couilles, fils de pute, j'le défonce avec une batte de baseball, et j'appelle le père noël et j'lui dit salope, t'as oublié un rêne. J'vais t'démonte espèce de chelou ! Il va se faire démonter, t'as vu, c'est un mec pourrave qui a même pas de page wikipedia. Genre le mec, il a pas facebook, le pauvre, j'le croise dans la rue, j'lui défonce sa mère, balayette et coup d'batte dans la gueule, sale merde. J'le plante quand j'veux, genre il a cru que j'rigolais, il est con. Mais c'est juste un boloss, et lui il parle mais y a une université à brooklyn, salope ! Si j'veux, j'écrit un livre t'as vu, mais j'veux pas fils de ta mère. Il a cru que j'étais pas intelligent parce que j'porte bas mon jeans, mais c'est lui le yiench, frollo !! Wesh, le mec il s'appelle monsieur dames de la pute de myrtilles, genre c'est il habite dans un chateau et tout, nique ta mère ! Mais ça fais chier d'insulter les darrones, sale fils de pute, mais maintenons on va s'bastonnez, et j'vais t'défoncer.

Le public ovationne JTG, car c'est pas le même public que celui qui était là en house show (vu que c'était une ville avec beaucoup de français). Il crache au sol, et reprend.

JTG: - Vlà, en vrai, j'ai un match contre The Rock et Ziggler, un truc de dingue. J'vous jure, c'est un truc de malade, ils vont s'battre contre tout les autres putes, t'as vu. Mais vlà, ce sont mes potos même si vous aimez trop pas Ziggler, il est sympa en vrai, j'vous jure !! J'suis le parolier, pas un pétrolier, donc j'suis pas une tafiolle moi. J'vais pas me battre contre eux ce soir, t'as vu, parce qu'en vrai, ce sont des mec sympa. Big up à tout les minots, tout les bro' de la téci !! Aïe Aïe Aïe, j'vais défoncer la pute de française sa mère.

JTG est encore acclamé par les fans, alors que ce dernier décide de quitter les vestiaires, car ça pue trop. Toja fait de même, et on se retrouve pour la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://w-e-f-r.catchforum.fr
Eric Escobar
Chairman
avatar


Messages : 2258
Date d'inscription : 26/08/2011

Information du catcheur
Gimmick :
Palmarès :
Alliés/Rivaux :

MessageSujet: Re: Monday Night Raw #38   Lun 25 Mar - 20:02

Un nouveau catcheur donc fais ses débuts ce soir, après avoir ridiculisé la semaine dernière le champ, John Cena. Il a une assez petite pop', qui est pas mal pour un débutant encore inconnu dans le monde du catch, et le maniac descend la rampe concentré pour son match de ce soir. Il grimpe sur le ring, et monte sur le coin du ring, levant son bras en l'air en regardant la foule, puis il saute sur le ring, et sautille sur place en attendant l'entrée du champion intercontinental.


JTG, le gansgta de la WEFR, fait son apparition, ceinture accroché à son collier. Le public scande son nom, alors qu'il descend la rampe en tapant dans la main de quelques fans, tout en étant accompagné par Nelson Erazo. Il grimpe ensuite sur le tablier du ring, et fait son taunt ovationné par la foule, avant de se tourné vers le français pour ensuite rentrée dans le ring. Les deux hommes se confronte du regard, puis l'arbitre s'apprête à faire sonné la cloche.


Le match débute, et JTG va sûrement commencé par observer son adversaire ne le connaissant pas du tout, mais non, il se jette directement sur lui pour lui envoyé des droites dans le visage, sous l'ovation de la foule. Cependant, le frenchie prend vite le dessus avec des coups de genoux dans l'abdomen de son adversaire, pour ensuite poussé son adversaire contre le coin du ring, et foncé vers lui pour une clothesline. Ça fais mouche, et JTG titube alors que le français prend de la vitesse à l'aide des cordes, pour se prendre un dropkick de la part du champion Intercontinental pour tenté directement le tombé 1, 2 et dégagement du breton contre le natif de brooklyn. Opposition de deux mondes sur ce ring, et c'est le délinquant qui prend le dessus, relevant son adversaire en headlock pour lui donné des coups de genoux dans le ventre, et l'envoyé contre le coin du ring, pour foncé vers lui et sauté sur la seconde corde, l'envoyant des droites sur le visage. Le public ovationne le champion intercontinental, qui crie brooklyn avant d'effectuer sa mug shot, pour enchaîné directement avec le tombé , et dégagement de Tom qui se dépêche de rouler hors du ring pour reprendre son souffle, alors qu'Erazo s'approche de lui, et qu'il se fait intercepter par JTG qui est descendu du ring pour le calmé. JTG ne voit par contre pas son adversaire venir derrière lui, pour lui donné un coup d'avant-bras directement à l'arrière du genoux, pour le faire tombé au sol, afin de remonté dans le ring, laissant l'arbitre faire le décompte à l'extérieur. Jayson souffre, suite à cette attaque vicieuse, alors qu'Erazo lui crie de se relever. L'arbitre en est déjà à 8, puis 9 et 10 pour la première victoire de Tom ! Non, JTG est remonté au dernier moment dans le ring.

Le public hue désormais le français, qui s'agrippe au cordes pour envoyé des coups de pieds sur le corps du champion intercontinental. Il se laisse glisser ensuite sous la première corde, et tire vers lui JTG, jusqu'à que son torse soit juste en dessous des cordes, pour lui appliqué un coup de coude directement sur le torse. Il prend ensuite un peu d'élan, et dit à Erazo de se tenir à l'écart, avant de foncé vers son adversaire pour une running knee strike qui est esquivé au dernier moment par JTG qui roule dans le ring, alors que le français parvient à mettre ses mains sur les marches en aciers, pour pas les heurté avec son genoux. Il remonte ensuite dans le ring, et se remet sur ses jambes pour se prendre une slide punch de la part du champion intercontinental, l'obligeant à se pencher, alors que le gangsta porte ensuite une leg drop bulldog pour le tombé 1, 2 et non, le français semble résistant. Jayson ne perd cependant pas de temps, et envoie des droites sur son adversaire pour ensuite le relever, se préparant pour porté une suplex, mais son adversaire parvient à se glisser derrière son dos alors que ce dernier le soulever, pour le ceinturé au niveau des hanches, et foncé vers le coin pour écraser la tête de son adversaire directement contre ce coin, et enchaîné avec une german suplex pour le tombé 1, 2 et dégagement de Jé-ti-gi. Le breton frappe au sol, énervé et épuisé, puis il se relève pour reculé vers le coin en regardant son adversaire se relever, pour ensuite foncé vers lui pour tenté le spear, mais JTG saute au dessus de son adversaire pour l'esquiver, et lui donne un coup de pied dans le ventre quand il se retourne, pour lui placé sa double swinging neckbreaker.

Les deux hommes restent au sol, épuisé, alors qu'Erazo se fait clairement chié. JTG se relève doucement, alors que le français s'aide des cordes pour se relever. Jayson lui attrape les cheveux, et lui envoie des droites dans la face, pour ensuite le propulsé contre les cordes, et se prendre une clothesline au retour du français. Ce dernier relève le champion intercontinental, en lui envoyant au passage deux-trois coup de genoux dans le nez, et il projette son adversaire contre le coin du ring, mais avant de le relâcher, il le retire vers lui pour lui porté une spinebuster. Roazhon regarde le logo de Wrestlemania, puis se retourne vers son adversaire et effectue une elbow drop, puis une seconde et une troisième. Il se propulse ensuite à l'aide des cordes, et porte une knee drop sur son adversaire, avant d'aller se placer dans le coin du ring. JTG se relève un peu groggis, et le français fonce vers lui pour lui porté un spear dévastateur. Jayson reste au sol, et Maniac glisse sous la première corde, pour se retrouvé sur le tablier du ring, s'aidant des cordes pour se remettre debout. Il grimpe sur la troisième corde, et lève son bras en l'air, avant de s'élancer pour une diving leg drop, le last breath comme il le nomme, pour tenté d'arracher la victoire, mais JTG à rouler vers le coin du ring, et Tom s'écrase les fesses au sol, poussant un grand crie de douleur en restant en position assise. JTG est juste derrière lui, debout, et fonce vers lui en profitant de la pose de son adversaire pour une neck snap. C'est efficace, et Jayson lance un brooklyn en direction des fans qui scande son nom, alors que Roazhon se relève avec difficulté, ne pouvant éviter la shout out ! C'est terminé, le tombé est directement effectué 1, 2 et 3 ! [/justify]

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://w-e-f-r.catchforum.fr
Eric Escobar
Chairman
avatar


Messages : 2258
Date d'inscription : 26/08/2011

Information du catcheur
Gimmick :
Palmarès :
Alliés/Rivaux :

MessageSujet: Re: Monday Night Raw #38   Lun 25 Mar - 20:02

On est de retour dans les backstages, et dans la salle d'interview, où l'on voit Josh Matthews accompagné par les ex-champions par équipe, la Gabiz, ou Mibriel, ou Justome, ou Weresome, ou n'importe, du moment que vous mélangez un truc du miz et de Gabriel. Les deux hommes regardant l'interviewer, alors que celui-ci va prendre la parole.

Josh Matthews: - Ladies and gentleman, bonjour. Je suis en compagnie des anciens champions par équipes, The Miz et Justin Gabriel !

Attendez, Gabriel attrape Matthews par le col, et Le Miz lui arrache le micro des mains. Le public hue, alors que Gabriel pousse l'interviewer dans le décors, et laisse le Miz prendre la parole.

Miz: - Dorénavant, lorsque vous voudrez vous adressez à nous, veuillez nous nommé les champions par équipes ! Pas parce qu'on est devenu aussi con que Punk, mais parce qu'il s'agit du nom de notre équipe, the tag team champion ! Il y a de cela deux semaines, nous avons tout deux perdu nos titres au profit de Kane et Chris Jericho. Mais ils ne méritent pas leur titre ! On était censé affronté Dolph Ziggler et Katherine Pierce, pas eux deux ! On était tout simplement pas préparé, ceci est injuste, mais on va réparé tout ça. On a le droit à un rematch, et nous allons l'utilisé, et je me moque de l'avis des gens, tant que vous me huer pas, vous êtes mort pour moi. Alors arrêtez de m'acclamer !

Gabriel prend le micro, alors que le public le hue, et scande le nom du Miz qui s'énerve, et arrache le micro des mains de Gabriel.

Miz: - Really ? Really ? Really ?! Vous m'ovationnez, Really ? Bande d'abrutit ! C'est trop tard pour ça, je me fous de votre avis ! Je veux être détester, merde.

Gabriel lui tapote sur l'épaule, et lui fait un câlin pour le calmer, avant de lui donné une PSP avec Ratchet et Clank, pour qu'il parte jouer avec, sous l'ovation de la foule qui adore ce jeu. Gabriel prend ensuite le micro, et se tourne vers la caméra.

Gabriel: - Alors, comme l'a dit mon camarade, nous allons utiliser notre droit à un rematch. En tant que meilleur catcheur de cette fédération, et étant constitué des deux hommes les plus charmants de ce monde, j'en ai qu'une chose à dire: Fuck les rageux ! Vous pouvez me huez, mais je suis plus classe, plus beau, plus talentueux que vous tous, et même que les champions par équipes. Regardez les, un homme tellement affreux qu'il se cache derrière un masque, ça me fais tellement rire. Il a beau être un monstre, je lui briserai les os, de tout mon talent. Avec lui, Chris Jericho, une blague vivante. Il n'as même pas battu Punk pour le titre Intercontinental, alors que je n'ai jamais perdu ce titre, moi. Mais bon, j'en ai assez donné dans les blondes, d'abord Ziggler et maintenant lui. Quand je catch, c'est une oeuvre d'art, regardez moi ? Toutes les femmes se pressent à ma porte, la preuve: J'ai humilié la championne des divas. Elle était tellement amoureuse de moi, et moi, j'ai joué avec ces émotions. Je lui es fait croire que moi et elle, c'était pour la vie, et elle m'a cru cette cruche. Maintenant, elle est dans les bras de Jericho, quel chute. Passé du south-african werewolf à ce...type ? Cela dit, on va récupérez nos titres à Wrestlemania. Le Miz deviendra le premier à avoir remporté trois fois les titres par équipes dans cette fédération, et je m'amuserai à voir le visage de Pierce quand elle me verra repartir avec les titres.

Gabriel se marre, puis lance le micro dans la face de Josh Matthews et s'en va, hué par la foule.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://w-e-f-r.catchforum.fr
Eric Escobar
Chairman
avatar


Messages : 2258
Date d'inscription : 26/08/2011

Information du catcheur
Gimmick :
Palmarès :
Alliés/Rivaux :

MessageSujet: Re: Monday Night Raw #38   Lun 25 Mar - 20:03


Des huées immédiates se font entendre dans l'aréna dès les premières notes de ce titantron alors que les trois membres du Strike arrive par la foule. On peut revoir des images de leur attaque plus tôt dans le show, et des débuts de Summer Rae la semaine dernière. Les trois Divas montent rapidement sur le ring pour attendre l'adversaire de la nouvelle membre du trio


C'est une nouvelle Divas qui arrive donc, et la foule reste silencieuse pour accueuillir Rosa Mendes qui est accompagné de Tom Roazhon sous les huées de la foule. Les deux personnes commencent à s'embrasser alors que le Français repart en backstages pour se faire soigner après sa défaite face à JTG.

Rosa Mendes commence à regarder Summer Rae alors que l'arbitre fait sonner la cloche, et lui dit que seules les violeurs désirent la blonde alors que tous les hommes sont à ses pieds. La latina commence ensuite à descendre du ring et se met à chauffer Scott Stanford qui semble complètement sous le charme de la latine qui se fait attaquer dans le dos par Summer Rae sous les huées de la foule. La blonde semble énervé, et elle envoie directement Rosa Mendes dans les barricades pour calmer la latina. Summer Rae ramène ensuite Rosa sur le ring et commence à lui claquer plusieurs fois le crâne dans le ring avant de faire le tombé. 1 ... 2 ... Dégagement de la part de Rosa Mendes qui se fait complètement détruire par Summer Rae qui enchaîne avec des coups de pieds directement dans la face de la latina avant de l'envoyer valser une nouvelle fois à l'extérieur du ring. Summer Rae semble vouloir aller à l'extérieur du ring, mais elle se fait repousser par l'arbitre qui commence à l'engueuler, et les Bellas Twins en profite pour envoyer des coups de pieds dans la face de Summer Rae, avant de l'envoyer contre un des poteaux métalliques du ring sous les huées de la foule. Les deux autres membres du Strike retournent tranquillement loin de Rosa pour ne pas se faire virer du ring alors que l'arbitre commence à compter Rosa Mendes. 1 ... 2 ... 3 ... 4 ... 5 ... 6 ... 7 ... 8 ... Fosa remonte sur le ring et se prend un nouveau coup de pied dans la face de la part de Summer Rae qui tente une nouvelle fois le tombé. 1 ... 2 ... Dégagement de la part de Rosa Mendes. Summer Rae se relève une nouvelle fois et commence à se préparer pour un Running Clothesline qui est esquivé par Rosa Mendes, et les deux Divas se retrouvent au sol complètement KO, mais pour longtemps puisque les deux Divas se relèvent et c'est Rosa Mendes qui prend l'avantage dans un duel de coup de poings et qui enchaîne avec un coup de pied dans l'abdomen. Rosa Mendes esquive ensuite une Clothesline, et enchaîne avec un Bulldog pour le tombé. 1 ... 2 ... Dégagement de la part de Summer Rae. La latina se relève et fait le signe de la fin, et commence à relever son adversaire qui la pousse dans les cordes, et Brie Bella lui attrape la jambe, mais se fait repousser par Rosa qui provoque les deux Bellas avant de se retourner pour se prendre un Spinning Heel Kick de la part de Rosa pour faire tranquillement le tombé. 1 ... 2 ... 3. Summer Rae remporte son premier match à la WWE-E-FED Renaissance.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://w-e-f-r.catchforum.fr
Eric Escobar
Chairman
avatar


Messages : 2258
Date d'inscription : 26/08/2011

Information du catcheur
Gimmick :
Palmarès :
Alliés/Rivaux :

MessageSujet: Re: Monday Night Raw #38   Lun 25 Mar - 20:03

Après le troisième et dernier match de divas de la soirée, nous nous retrouvons dans les backstages. On voit John Cena marcher dans les backstages, alors que les superstar le regarde avec dégoûts, et que les divas change de couloir dès qu'elles le voient. Cena semble triste, quand soudainement, les fallen cobras sortent de nulle part, et jettent des confettis sur le catcheur. Celui-ci les regarde, souriant, alors que les deux prennent la parole.

Daniels: - On t'as toujours cru copain !!

Santino: - Coupain !

Daniels: - On sait que t'as pas de problème avec le sexe !!

Santino: - Oué, on te crois !

Daniels: - T'as trop raison !!

Santino: - Grazie. On es d'accourd avec toi, touné pas un violeur.

Daniels: - C'était un piège !!

Santino: - Un très mouvais piège !

Daniels: - Très très très !!

Le public applaudit les fallen cobras, alors que Cena sourit, content de voir enfin des gens qui le croit.

Cena: - Merci les gars, sa me fais très chaud au coeur de savoir que des gens ont encore confiance en moi. Je vous jure que je n'ai rien fait dans cette histoire, je me suis fait piégé.

Santino: - Yé soui d'accourd, yé même un cadeau per toi.

Daniels: - Ouais, on sais que t'aime lire alors on a un livre pour toi !!

Santino: - Chut, c'est oune surprise !

Daniels: - Ah ouais, pardon !!

Santino sort ensuite un livre de se caleçon, et le donne à Cena qui le regarde bizarrement.

Santino: - Tou sais pas lire ?

Cena: - Si, mais tu m'explique pourquoi ce livre ?

Cena montre le livre à la caméra, et on vois comme titre "1001 façon de ne plus penser au sexe". Le public se moque de cena, alors que les deux clown reprennent.

Daniels: - Ben c'est à Santino !! Il l'a eu pendant son centre de désintoxication au sexe !! On avais que ça, faut pas que tu te fais des idées !!

Santino: - Ou y va, on dois préparer wésselmania nous !

Les deux hommes s'en vont, alors que Cena soupire, et jette le livre au sol, sous les hués. Cena avance dans les couloirs, jusqu'à croiser Tom Roazhon qui boit dans une bouteille d'eau. Cena le regarde froidement, et continue d'avancer, mais se fait couper par le français.

Roazhon: - Tiens, John Cena. J'espère que tu as réfléchit à ce que je t'avais dit la semaine dernière. Notre rencontre s'est fait dans des circonstances délicate, donc je tiens à me présenter avec un peu plus de courtoisie. Je suis français, et plus précisément breton, n'oublie pas ça. On ne me connais pas encore dans le monde de la lutte, mais ça ne serait tardé, j'en fais la promesse. Cependant, des personnes qui osent s'en prendre à des femmes, ça me répugne. Utilisé sa force, pour soumettre une fragile jeune femme, car elle n'es pas sous votre charme, c'est lâche et dégoûtant. Pour des salopard de ce type, la peine de mort mérite de ne pas être abolie, mais malheureusement, elle l'est, et il faut bien trouvé un moyen de leur faire payé, tu me comprend ?

On dirait que non, puisque celui-ci attrape le français par le col, et le plaque contre un mur. Roazhon le regarde, et Cena reprend énervé.

Cena: - Je ne l'ai pas violé. Je n'ai que faire que des abrutis comme toi juge sans connaître les faits, j'ai était piégé. Alors, qu'on soit bien claire, ose encore insinué des choses sur moi, et je m'occupe de te calmer illico presto. Compris ?

Cena relâche l'homme, et s'en va, alors que Tom réajuste sa tenue, et reprend en français.

Roazhon: - "Au plaisir de vous revoir. "

Il se tourne ensuite avec le sourire, alors que l'on voit Rosa Mendes arrivé, et embrassé le jeune français. Les deux s'en vont ensuite, alors que la caméra se coupe pour laissé place au prochain match.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://w-e-f-r.catchforum.fr
Eric Escobar
Chairman
avatar


Messages : 2258
Date d'inscription : 26/08/2011

Information du catcheur
Gimmick :
Palmarès :
Alliés/Rivaux :

MessageSujet: Re: Monday Night Raw #38   Lun 25 Mar - 20:03

Le public se met à ovationner l'homme qui fait son apparition. Goldberg, qui a encore perdu face au Rock, effectue son taunt sous la pluie d'effet pyrotechnique. Le catcheur descend ensuite la rampe, sous les chants "Goldberg !" alors qu'on revoit son spear de la semaine dernière sur Orton, suite à sa victoire contre Wade Barrett.

C'est au tour de Randy Orton de faire son apparition, alors que Goldberg n'avais pas terminé son entrée, et le regarde en colère. Orton avance devant l'entrée des catcheurs, et fait son taunt alors qu'une pluie dorée s'abat devant l'entrée. Goldberg grimpe dans le ring, et Randy descend lentement la rampe en regardant avec le sourire son adversaire. Il monte ensuite dans le ring, et va faire son taunt sur le coin du ring, avant de redescendre, et faire face à son adversaire. L'arbitre fait signe de faire sonné la cloche, alors que les deux hommes vont pouvoir s'en mettre plein la tronche.


Voilà le début de ce match, alors que les deux hommes se jettent dessus, débutant ainsi une épreuve de force. Goldberg prend rapidement l'avantage, et exécute une headlock sur son adversaire qui essaye de se dégager sans succès. Le legend killer essaye de soulever son adversaire, mais ce dernier force sur la prise pour l'en empêcher, ovationné par la foule. Orton ne voit pas d'autre choix que de se laissé reculé contre les cordes, parvenant ainsi de repoussé son adversaire vers les cordes opposé, mais ce dernier revient pour une shoulder block qui envoie au sol son adversaire. Goldberg regarde son adversaire au sol, puis se propulse à l'aide des cordes, mais Orton s'est relevé et attend son adversaire pour une dropkick, directement enchaîné par une headlock au sol. Le public hue le catcheur qui maintiens au sol sa prise, alors que Goldberg essaye de s'en défaire sans réussite. Malgré tout, l'ancien joueur de football américain cherche à se remettre sur ses jambes, alors que son adversaire cherche à le maintenir en force au sol mais Goldberg parvient malgré tout à se retrouvé sur ses jambes, et soulève son adversaire pour placé une back suplex ! Orton se tiens la nuque au sol, alors que Goldberg se relève, et se place directement dans le coin, déjà prêt à appliqué un spear contre son adversaire. Orton est désormais sur ses jambes, et se retourne vers son adversaire qui court vers lui, et parvient à le surprendre avec une snap scoop powerslam ! Goldberg est sonné, alors que la vipère le relève pour le placé dans les cordes, lui appliquant ainsi une rope hung DDT pour le tombé directement exécuté 1, 2 et non, dégagement du favori de la foule.

Orton frappe au sol d'énervement, et se relève pour envoyé un coup de pied sur le bras de Goldberg, puis sur sa jambe, commençant à tourné autour de lui en donnant des coup de pied, effectuant ainsi son tour du déshonneur, le finissant avec un knee drop sur son visage, pour enchaîner directement avec le tombé 1, 2 et dégagement une nouvelle fois. Le public scande le nom de celui qui ne pense qu'a sa streak, alors qu'Orton frappe au sol d'énervement, et relève son adversaire pour le poussé contre le coin du ring, et effectué une european uppercut. C'est efficace, alors qu'Orton enchaîne les european uppercut dans le coin, décompté par l'arbitre qui l'oblige à arrêter après le quatrième compte. Les deux hommes s'engueulent, puis randy retourne vers son adversaire qui lui donne un coup de pied dans le ventre, puis des coups de coudes dans le visage pour revenir dans le match, alors qu'Orton titube. Goldberg tente ensuite de le projeter contre les cordes, mais c'est retourné, et Orton se prépare à tenté une back body drop sur son adversaire, mais ce dernier se retiens au corde et ne revient pas vers son adversaire. Orton se relève surpris de ne pas voir revenir son adversaire, et ce dernier fonce vers lui pour une clothesline, mais c'est retourné en inverted headlock backbreaker ! Le tombé est rapidement tenté 1, 2 et non, encore un dégagement de goldberg, pour le plus grand malheur d'Orton. Ce dernier s'énerve, et commence à frapper le sol avec ces poings, en attendant que son adversaire se relève. C'est fait, et il s'élance pour le RKO mais Goldberg le repousse contre les cordes, et le reçoit avec un spinebuster ! Il se place ensuite dans le coin, prêt à porté son spear, mais Wade Barrett grimpe sur le tablier du ring, et donne un coup de coude dans la tempe du catcheur, causant la disqualification d'Orton.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://w-e-f-r.catchforum.fr
Eric Escobar
Chairman
avatar


Messages : 2258
Date d'inscription : 26/08/2011

Information du catcheur
Gimmick :
Palmarès :
Alliés/Rivaux :

MessageSujet: Re: Monday Night Raw #38   Lun 25 Mar - 20:04

Nous approchons de la fin, alors qu'on voit des officiels posé une table au centre du ring, ainsi que des fauteils confortable. Un homme dans le public scande Ikea, mais personne suit, ce qui fait quand même une pub pour la marque gratuite.


Le chairman apparaît, devant un public assez mitigé, bien que ces dernières interventions était plutôt positive. Ce dernier descend la rampe, contrat dans la main, et tape dans la main de quelques fans, avant de grimper dans le ring. Il prend un micro, et se tourne vers le public avec le sourire, pour prendre la parole.

Escobar: - Je tiens à remercier chaque personne, chacun d'entre vous, dans ce public, pour votre fidélité à la WEFR. Longue vie à la WEFR ! Je suis satisfait de pouvoir vous offrir une road to Wrestlemania digne de ce nom, avec une carte qui tend à s'agrandir, alors qu'on approche du plus grand Pay-Per-View de l'année: Wrestlemania. Mais aujourd'hui, si je suis là, c'est avant tout pour officialisé un match, et je veux qu'il soit signé dans les règles. C'est pour cette raison que j'organise cette signature de contrat, afin de régler une des plus longues rivalités de cette fédération à Wrestlemania. Ce titre concerne un titre qui est souvent oublié, mais qui est belle et bien très important pour la fédération, et qui est tenu par un de vos préféré catcheur, je veux bien sûr parler du titre Intercontinental !


Le public commence à huer dès qu'ils remarquent le titantron de la personne qui viens d'interrompre le chairman. Escobar regarde vers l'entrée des catcheurs, furieux, alors que CM Punk arrive, capuche sur la tête. Ce dernier regarde les fans, mains dans les poches, puis descend la rampe tranquillement en prenant tout son temps, en regardant le logo de Wrestlemania. Le public scande le nom du champion Intercontinental, alors que le straight-edge monte sur le tablier du ring, et fixe le chairman, pour ensuite rentrée dans le ring. Il tourne autour de la table, regardant les fans qui le hue, puis s'assoit dans un des fauteuils, sans dire un mot. Escobar ne semble pas apprécié l'attitude de l'ex-champion intercontinental, mais préfère malgré tout reprendre la parole.

Escobar: - Le premier concerné, CM Punk que voici. Comme je l'ai dit, je tiens à régler cette affaire une bonne fois pour toute, et j'annoncerai donc la stipulation de ce match, mais avant toute chose.... Veuillez accueillir votre Intercontinental Champion: JTG !!!


Le public ovationne le second catcheur à arrivé, en la personne de JTG. Celui-ci arrive, ceinture intercontinental accroché à son collier, et micro en main. Il descend la rampe, en prenant la parole.

JTG: - YO YO YO ! Wesh la famille ! Bien ou quoi ? Wesh tafiolle, t'es con ou t'es con ? D'abord tu dis que j't'ai volé et après, tu viens genre sans parlé, t'as fumé victime ? Aïe, tu sais très bien de quoi j'suis capable, j't'ai démonte dans la rue à No Way Out, et ton sale yiench de keuf c'est fait prendre par la mafia, et ouais. J't'ai fais bouffer le trottoir, et t'aime ça ? Salope ! T'es un vrai sado, pédé. Viens pas test New Tyme Crew, on est des ouf. Wesh, tu te crois où ? J'suis the champ stars ! T'as vu la pédale de français avant, j'lui es marrave la gueule. Sale batard.

JTG monte maintenant sur le tablier du ring, en regardant le straight-edge, puis rentre dans le ring.

JTG: - T'inquiète pas pello, j'vais te faire casser de cette fédération, sale merde. Wesh, bâtard, pourquoi tu me regarde mal, genre t'aime pas que j'parle de toi, j'te pisse à la gueule de chien d'sa race. Toi tu viens, et tout, et tu parle pas, parce que t'as peur de mes potes, fils de putes. Tu parlera plus quand j'taurai mis des balles dans le fémur, Punk CM. Tu me test pas victime, tu m'attaque que par derrière, p'tit pédé. A Wrestlemania, j'vais t'niqué, salope. J'suis un délinquant t'as vu, fière de l'être Aïe Aïe Aïe ! J'baise ta mère la daronne de pute, t'inquiète pas, j'vais régler ton compte. Moi t'as vu, j'ai pas peur de touché d'la merde, j'vais t'fracassé sa mère. Bande de putes, j'allume tout le monde moi. Même les pompiers, j'les allument, wesh dédi fababy, un français que j'respecte pas comme l'autre pute. Tu sais même pas pécho, salope, j'suis cultivé, genre j'représente tout les pays, j'suis universal stars !!

Le public ovationne, alors que CM Punk le fixe toujours. Escobar lui demande de s'asseoir, alors que JTG crache sur CM Punk qui s'est baissé sous la table pour éviter. Jayson attend qu'il se relève, pour lui recraché dessus, et Punk parvient encore à éviter, et les deux hommes passent plusieurs secondes voir minute à faire ça. Escobar est obligé de crié sur les deux hommes pour qu'il s'arrête, alors que Jayson s'assoit sur son fauteuil, et que Punk demande un autre fauteuil, vu tout le crachat de JTG dessus. Après avoir reçu un nouveau fauteuil, Punk peut s'asseoir et Escobar reprend la parole.

Escobar: - Très bien, maintenant que vos gamineries ont cessé, on peut peut-être passé au chose sérieuse ? Alors, voici le contrat de ce match. Je veux que ce soit claire, votre rivalité à trop durée. Depuis bien avant Wrestlemania, vous ne cessez de vous chamaillez. Cette fois-ci, c'est la dernière. Aucun match retour. Pas de rematch, pas de chouinage, celui qui perd, perd définitivement. Le perdant n'aura plus aucune chance au titre, tant que son adversaire ne l'aura pas perdu. Et pour corsé tout ça, la seul manière de remporté ce match sera de faire dire "I quit" son adversaire !

Le public ovationne, et JTG crie Yo yo yo. Escobar pose le contrat sur la table, et l'ouvre en donnant deux stylo au deux hommes. Jayson est sur le point de signé, lorsque Punk tire le contrat vers lui en se relevant, prenant un micro. Il commence à le lire, sous les hués de la foule, avant de prendre la parole.

CM Punk: - Si je perds, je n'aurai pas le droit à un rematch pour mon titre ? Encore un complot contre moi, on veut à tout pris que JTG remporte le titre Intercontinental, mais je suis le champion, et je ne perdrai jamais ! Il suffit pas de savoir craché pour être un bon catcheur, où d'avoir une gueule de con. Regardez vous, un étranger et un noire, que c'est horrible. On comprend vite pourquoi vous vous entraidez, car je suis un vrai américain. Respectez moi, comme votre maître, votre idole. Je suis votre idole, respectez moi, enviez moi, prosternez vous devant moi. Pathétique mortels, à Wrestlemania, je remporterai encore une fois mon match à Wrestlemania. Je te ferai dire ces simple mot: I quit ! Tu as encore quelque semaines pour apprendre ces deux mots, afin de pouvoir les sortir pendant notre match....


Le public est surpris, alors qu'Escobar regarde l'homme qui viens de faire son apparition, ou plutôt son retour. Le public ovationne, dès que Daniel Bryan apparaît, t-shirt blanc avec un drapeau américain avec un gun dessus, et ammunation écrit juste en bas, alors qu'il porte une chemise à carreaux rouge et noire juste au dessus, ainsi qu'un jeans. Il porte aussi une bouteille de bière en verre à la main, commençant à en boire en descendant la rampe, avant de grimper dans le ring. Escobar s'avance vers lui pour lui demander ce qu'il fait là, mais Bryan en profite pour lui prendre le micro avant de prendre la parole.

Bryan: - Cool, il est temps de botter quelques culs. Et les glandeurs, arrêtez de parlez. Cela fait des mois que vous parlez toujours du même match tout les deux, mais j'ai qu'une chose à dire: à Wrestlemania...Fin de la ligne. Dernier arrêt: Destruction finale. Je n'ai pas envie de me battre avec vous, j'ai envie de vous bottez le cul. Les mecs, ou tarlouzes, comme vous le sentez. Punk, j'ai pas aimé ce que tu as raconté, donc je te souhaite de crever, fils de pute. Prosterne toi devant le roi, avant de recevoir ta raclé, pédé.

CM Punk: - Pardon, qu'est-ce que tu raconte ? Tu crois qu'on a le temps de perdre avec un bourré ? Dégage de ce ring !

Le public hue Punk, et ce dernier fixe Daniel Bryan du regard. Celui-ci le regarde, puis lui fracasse sa bouteille de bière sur le visage. Punk est au sol, et Bryan envoie des shoot kick sur le torse de JTG qui est toujours dans son fauteuil, avant de lui envoyé un roundhouse kick qui le fait tombé à son tour au sol. Punk est à nouveau debout, le front en sang, et fonce vers Bryan qui l'accueil avec un surpassement qui le fait passé à travers la table aménager pour la signature de contrat. Punk roule hors du ring, alors que Bryan relève le champion intercontinental, et le fait passé par dessus la troisième cordes, avant de reprendre le micro.

Daniel bryan: - J'aime le cul, j'aime les flingues, j'aime l'alcool, je suis riche et je suis putain de talentueux dans n'importe quel sport.... Je suis cette putain d'incarnation du rêve Américain ! Escobar, je pourrai faire ça toute la journée, leur bottez leur cul, alors donne moi un match pour le titre Intercontinental à Wrestlemania.

Le public ovationne donc le catcheur, alors qu'escobar le regarde, et regarde les deux hommes hors du ring, qui regard avec furie l'ancien goat face. Ce dernier prend d'ailleurs le titre Intercontinental, et le fait tournoyé au dessus de lui, avant de le jeter hors du ring, en direction de JTG qui se le prend en plein visage. Il rigole, alors qu'Escobar semble pensive en prenant un micro.

Escobar: - C'est vrai qu'un JTG vs CM Punk de plus, ça risque d'être un peu ennuyant. Voilà ce que je propose, un triple threat submission match à Wrestlemania à une seule condition: Tu devra battre la semaine prochaine Punk, puis JTG dans deux semaine pour obtenir cette chance. Cependant, tu perd un match, et c'est fini pour toi.


Escobar quitte le ring, sous l'ovation des fans alors que Bryan montre le logo de Wrestlemania, avant d'effectuer un fuck en direction des deux hommes. On se retrouve après la pub.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://w-e-f-r.catchforum.fr
Eric Escobar
Chairman
avatar


Messages : 2258
Date d'inscription : 26/08/2011

Information du catcheur
Gimmick :
Palmarès :
Alliés/Rivaux :

MessageSujet: Re: Monday Night Raw #38   Lun 25 Mar - 20:04

Un tout nouveau theme song, ici à la WEFR, alors que la foule se demande qui sa peut bien être. Un type en chemise qui n'as pas vraiment l'air d'être là pour catcher arrive, alors que l'annonceur le présente au fans. Il descend la rampe, puis monte les marches et rentre dans le ring. Il parle avec l'arbitre, et attend son adversaire.

Cette fois, c'est un theme connu qui retentit dans la salle, alors que les hués se font terriblement entendre, et que Paga se bouche les oreilles. Henry apparaît, alors que Paga semble effrayé de voir son imposante stature, et essaye de faire croire à l'arbitre qu'il est malade. Henry descend la rampe lentement, mais sûrement, en fixant le ring. Il grimpe sur le tablier du ring, et regard ce Paga qui est complètement effrayé. Henry rentre dans le ring, et avance vers son adversaire, riant de voir son état, avant de retourné vers un coin du ring, attendant que l'arbitre fait sonné la cloche, ce qu'il fait.


Le match débute, et Henry s'approche tranquillement de Paga, sourire au lèvres alors que ce dernier ne sait pas trop quoi faire. Mark Henry arrive devant lui, et lui crie de se bouger, de se réveiller, avant de le pousser pour l'envoyé s'écraser au sol. Paga se relève en se tenant la nuque, et ne semble pas avoir apprécier ce geste, puisqu'il se jette sur le world strongest man, et envoie plusieurs droites dans son ventre, ce qui a peu d'effet puisque ce dernier le repousse au sol. Henry relève son adversaire, et lui envoie une droite dans l'abdomen, avant de le poussé contre le coin du ring, pour lui envoyé le coup de coude dans la face. Le marseillais est désormais déjà HS, alors que son adversaire l'envoie contre les cordes opposé, et fonce vers lui pour une corner big splash. Paga est complètement anéanti, alors qu'Henry ne se pousse pas du coin, maintenant son adversaire contre le coin avant de l'envoyé vers le coin opposé, et foncé vers lui pour une autre corner big splash. Le français est au sol, alors que ce dernier pose ses deux pieds sur son corps, et s'accroche au cordes pour augmenter la pression sur l'homme, devant le décompte de l'arbitre. 4, Henry s'arrête, et se tourne vers l'arbitre en lui disant de la fermer alors que les fans huent le world strongest man. Le public ne supporte plus de voir cette destruction, alors qu'Henry relève le français, et l'envoie contre les cordes pour le recevoir avec une terrible clothesline, faisant tourné sur lui même son adversaire en l'air, avant qu'il s'écrase durement au sol. L'ancien haltérophile relève son adversaire, le plaçant sur son finish pour faire un tour du ring en regardant les fans, pour appliquer ensuite la world strongest slam au centre du ring. Victoire sans appel, le tombé est effectué 1, 2 et 3 !

[spoiler]
Encore une victoire du World strongest man, qui viens de sortir d'un match très éprouvant physiquement pour lui, pour sans doute la plus belle victoire de sa carrière. Bon d'accord, j'exagère, mais il a quand même reçu quatre coup de poing dans le ventre, c'est déjà pas mal ! Ce dernier regarde l'homme au sol, et crie sur les fans "That's what I do", avant de relever Paga pour lui appliquer une seconde world strongest slam sous les hués. Encore un qui ne disputera pas le main-event de ce soir, alors qu'Henry descend du ring, tandis que son theme song redémarre. Il regarde le catcheur, puis fait le signe de laissé tomber avec sa main, qu'il n'en vaut pas la peine, pour ensuite rentré dans les backstages, pour se préparé à son second match.
[/center]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://w-e-f-r.catchforum.fr
Eric Escobar
Chairman
avatar


Messages : 2258
Date d'inscription : 26/08/2011

Information du catcheur
Gimmick :
Palmarès :
Alliés/Rivaux :

MessageSujet: Re: Monday Night Raw #38   Lun 25 Mar - 20:04

On approche du main-event, et nous nous retrouvons dans les backstages justement, après un squash de Mark Henry, pour voir The Rock et Dolph Ziggler tout deux dans la même salle, sous l'ovation de la foule. Curieusement, la salle semble intact, alors que les deux hommes se fixent, The Rock tenant son titre sur l'épaule.

The Rock: - Wow wow wow, the Rock crois t'avoir pas bien entendu ? Tu va t'occuper de nous faire gagner, c'est bien ce que tu as dit, la blonde ? Tu veux que The Rock te laisse te faire botter le cul, et nous faire perdre ? You sick Freak, Ziggy... Ou creepy. Tu pense sérieusement que le Rock va te laissé nous faire perdre, non non non. Nous sommes pas dans l'un de tes fantasmes, où tu arrive à battre tout le monde, et si tu redescend pas sur terre, le Rock va te donné un gros coup de pied dans le cul pour te réveiller.

Ziggler: - Ferme là, Dude. Toujours à répétez la même chose, "je vais te botter le cul". Petit scoop, ce soir, tu as tout un roster qui est prêt à te botter le cul, car tu es le champion de la WWE, mec. Ton air arrogant, ta fierté, tout ça ne rimera à rien ce soir, car si tu pense pouvoir réussir seul à remporté ce match, tu va juste tombé de très haut. Comme à Wrestlemania d'ailleurs, où tu va encore tomber de très haut.

The Rock: - Shut your damn mouth, Creepy. Encore à ouvrir ta bouche à Wrestlemania, tu devrais économiser ta salive. On a compris que tu sera champion, que tu va gagner, que c'est le jour de ta vie, que tu n'es plus puceaux et blablabla. Mais The Rock en a marre de t'entendre l'ouvrir à n'importe quel occasion pour dire que tu va gagner à Wrestlemania, car nous deux, on connait la vérité. Tu va perdre pour ce titre, encore une fois.

Ziggler: - Non, non et non. Je ne vais pas perdre pour ce titre, je ne vais pas le perdre encore une fois, pas contre toi. Pendant que tu t'amusé à te ridiculiser avec Cena, je portais la fédération sur mes épaules avec le titre Intercontinental. Alors que tu te disputait avec Cena, je remportait les titres par équipes. Et alors que tu as profité qu'un no name, comme Brother T, est le titre pour le remporté, j'ai laissé ma patte sur le Royal Rumble. Alors très bien, voilà ce qu'on va faire. Je te laisse, "champion", me montré ce que tu vaut tout seul, et je ne vais même pas me présenter à ce match. Alors, bonne chance Rocky.

Le blond affiche un sourire, alors que le Rock ne sourit pas et le regarde. Ziggler se tourne pour s'en aller, mais Escobar le coupe, l'air des mauvais soir.

Escobar: - Dolph, je vais être le plus claire possible avec toi, pour éviter tout malentendu. Si tu ne viens pas combattre ce soir, ou que tu ne te présente pas, tu perdra ta place de challengeur au titre de la WWE.

Dolph Ziggler ne semble pas du tout apprécier, alors que le public ovationne et que le Rock sourit suite à cette annonce. Ce dernier s'énerve, et s'empresse de reprendre la parole.

Ziggler: - Quoi ? Tu te fous de moi ? Tu n'as pas le droit de faire ça, je ne vois pas pourquoi je devrai accepter. Attend, laisse moi réfléchir, c'est une sorte de revanche pour toi, non ? Tu es jaloux, car tu n'as jamais pu et tu ne pourra jamais avoir April, j'ai raison ? Très bien, allez, amuse toi bien, mais je vais faire ce que tu ne pourra jamais faire. A Wrestlemania, je vais remporté le titre ultime de ta fédération, et te rappeler qu'en plus de n'avoir jamais AJ, tu n'aura jamais une carrière comme la mienne. Et toi, pourquoi tu te marre ?

Dolph se tourne vers le Rock qui se moque de Ziggler. Cependant, Escobar les coupe avant qu'il puisse reprendre leur dispute.

Escobar: - Soyons claire, ce n'est pas un moyen de revanche mon chers. Tu as peut-être une "bonne carrière", et tu "as" April, mais ma vie est bien plus réussit que la tienne. Par contre, je veux que ce match vous sert de punition, vos conneries ont mis dans un sacré pétrin la fédération. Sa vous amuse de passer dans les 20 heures, et continuer à vous agresser en pleine rue ? Pas moi, et The Rock, même remarque. Ne te présente pas, ou combat pas.... Et je donnerai ton titre à tiens, Santino Marella. Alors, histoire que vous payez bien vos dettes, ce soir, le match sera un match à élimination. Bonne chance.

Le chairman s'en va, alors que les deux hommes n'ont plus aucun sourire, et se regarde tout deux. Les deux vont devoir s'entendre ce soir, et aucun des deux n'aura l'occasion de quitter le match.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://w-e-f-r.catchforum.fr
Eric Escobar
Chairman
avatar


Messages : 2258
Date d'inscription : 26/08/2011

Information du catcheur
Gimmick :
Palmarès :
Alliés/Rivaux :

MessageSujet: Re: Monday Night Raw #38   Lun 25 Mar - 20:05

Les hués se font entendre dès les premières notes, alors que l'annonceur nous explique les règles. Dolph Ziggler sort de l'entrée des catcheurs, ainsi qu'AJ, et viens faire son taunt devant la rampe. April s'approche ensuite du catcheur, et les deux s'embrasse sous les hués de la foule, avant que ce dernier pointe le logo de Wrestlemania amusé par la réaction des fans. Ils descendent tout deux la rampe, et le blond grimpe sur le tablier du ring, pour effectué son taunt et monté dans le ring, alors qu'AJ reste en dehors du ring, et part s'asseoir sur la table des commentateurs.

L'accueil est tout autre pour le WWE champion, qui se fait accueillir par tout un public debout, scandant son nom. Il débarque, ceinture sur l'épaule, et sautant sur place en regardant ses fans, avant de hausser un sourcil. Il sourit, et tourne son regard vers Ziggler qui sautille dans le ring, pour lui montré le logo de Wrestlemania, tandis que ce dernier répond de la même façon. The Rock descend ensuite la rampe, regardant ses fans qui l'ovationne de tout leur coeur, pour ensuite monté sur le tablier du ring, et grimpé sur le coin , effectuant ainsi son taunt. Le public l'ovationne, alors que le Rock savoure, et redescend du coin pour rentré dans le ring. Il avance vers Ziggler, et les deux hommes se fixent, puis Rocky monte sur un coin du ring et effectue son taunt avec le titre, ovationné par la foule. Il descend ensuite du coin, et donne le titre à l'arbitre, pour ensuite allé dans son coin du ring, attendant ses adversaires tout en surveillant le blond.


C'est totalement impressionnant, pratiquement toutes les superstars de la fédération avance en rang, fixant les deux hommes sur le ring. Mark Henry ouvre la marche, suivit par les fallen cobras, Orton, Barrett. Viens ensuite Brother T, Jack Swagger, Edge, les champions par équipes ainsi que CM Punk, Tom Roahzon et Seth Rollins. Sheamus, Mysterio, Cena, Goldberg et Daniel Bryan suivent, et la Mibriel ferme la marche. Ils descendent tous vers le ring, et monte chacun à leur tour les marches, alors que plusieurs arbitres sont monté pour empêcher toute attaque dès le début, alors que les catcheurs prennent tous place dans le coin du ring, laissant Seth Rollins débuter dans leur coin, alors que contre toute attente, le WWE champion et son challengeur se sont mis d'accord, et Ziggler va donc débuter ce match.

[center]

Le match débute donc, alors que Rollins et Ziggler se tourne autour, mais le blond se jette sur les jambes de son adversaire, réussissant à le faire tombé au sol pour l'enchaîné avec des coups de pieds au sol. Ziggler attrape son adversaire en headlock, et le tire vers son coin du ring, pour effectuer le tag avec The Rock sous l'ovation de la foule, alors que le champion de la WWE frappe Rollins avec des droites, et le tire vers le centre du ring pour lui porté une suplex, directement suivit du tombé 1, 2 et non, dégagement de Rollins, alors que le Rock pense sans doute à éliminer le plus rapidement possible les plus faible. Seth se précipite de rouler vers son coin, et le tag est fait avec le Miz qui monte sur le ring, et fonce vers le Rock qui lui donne un coup de pied dans le ventre, et vient écrasé son visage contre le coin du ring. Le tag est fait avec Ziggler qui saute par dessus la troisième corde, et envoie des coups de coudes dans le dos de son adversaire. Dolph fait le tag, et le Rock regrimpe dans le ring, tandis que les deux hommes propulsent le Miz contre les cordes, et applique une double flapjack. La prise fait mouche, et le Miz roule vers son coin pour faire le tag avec Gabriel qui grimpe dans le ring, et fonce vers le Rock pour se prendre une clothesline, le tombé étant effectué 1, 2 et dégagement de Gabriel. The Rock relève son adversaire, et le pousse contre son coin, pour effectué le tag avec son challengeur, tandis que ce dernier monte dans le ring, et envoie des coups de poings sur son visage. Il lui donne un coup de pied dans le ventre, et effectue une suplex, pour tenté le tombé 1, 2 et dégagement de Gabriel. Ziggler donne des coups de poings au sol à son adversaire, et le tire par le bras pour le ramener dans son coin, et refaire le tag avec le Rock qui donne un coup de pied dans le ventre du sud-africain.

Les deux hommes gèrent parfaitement leur match, mais le Miz monte sur un coin du ring vide, pour menacer l'arbitre de sauté sur l'un des deux autres catcheurs. L'arbitre le réprimande, et ne voit pas Edge et Punk monté discrètement dans le ring pour donné tout deux une lariat sur la nuque du Rock qui se retrouve au sol, et les deux hommes tirent ensuite Gabriel vers le coin, avant de redescendre du ring, tandis que le Miz descend du coin, sous les hués de la foule, et le dégoût des faces de l'équipe. Bro'T fait le tag avec Gabriel et se précipite pour le tombé sur le Rock 1, et dégagement du WWE champion pour le plus grand plaisir des fans, alors que l'ancien WWE champ' porte une headlock au sol, et Orton fait le tag dans le ring, pour donné un coup de pied dans l'abdomen du Rock. Il le relève ensuite, et le pousse contre le coin du ring, et fait le tag avec Barrett qui monte dans le ring, les deux hommes donnant des coups de pieds sur leur adversaire qui reste coincé dans le ring, et le tag est fait avec Cena qui propulse son adversaire contre les cordes, pour se faire surprendre par une jumping clothesline. Les deux hommes sont à terre, alors que le blond tend sa main vers le champion, prêt à faire le tag alors que celui-ci rampe vers son coin. Cena se relève, et viens faire le tag avec Mysterio qui saute par dessus la troisième corde, tandis que le tag est fait de l'autre côté, et que Ziggler grimpe sur le ring pour foncé vers le luchador qui esquive la clothesline pour prendre de la vitesse, et se prendre un dropkick. Le tombé est directement tenté 1, 2 et dégagement de rey rey. Ziggler frappe au sol, et effectue une headlock au sol, mais Rey parvient rapidement à se mettre sur ses jambes, et envoyé des coups de coudes dans l'abdomen de son adversaire pour le faire lâcher, et effectué le tag avec Sheamus qui monte sur le ring, et exécute un irish hammer sur le blond.

April semble inquiète en dehors du ring, alors que Sheamus relève son adversaire et le fait passé par dessus la troisième corde, pour lui bloqué les bras contre les cordes, et enchaîné 10 coup d'avant-bras sur le torse du blond qui ne peut pas lutter. Ce dernier se tiens le torse suite à cette technique, et l'irlandais lui attrape le bras pour le balancé directement sur le ring, pour le tombé 1, 2 et dégagement de Ziggler. Sheamus relève son adversaire, et le porte sur son épaule, prêt à porté son white noise, mais il se rapproche trop près de son coin, et Henry fait le tag sur son dos, pour rentré dans le ring et bousculé l'irlandais. Les deux hommes se fixent du regard, et Sheamus préfère sortir du ring, et regardé le match, tandis qu'Henry relève le show-off, et l'envoie contre un coin du ring libre, pour foncé vers lui afin de l'écraser en sandwich contre ce coin du ring, et le jeter s'écraser au centre du ring, pour enchaîner avec une running big splash pour le tombé 1, 2 et dégagement du blond. Henry se plaint auprès de l'arbitre, et relève ensuite son adversaire mais reçoit une droite dans le visage, puis une deuxième. Ziggler est complètement inconscient, et se propulse à l'aide des cordes, parvenant à esquivé à son retour la clothesline d'Henry, mais il arrive contre les cordes où se trouve les superstar de Raw, et se fait attrapé par Orton. Ziggler essaye de se dégager, alors qu'Henry fonce vers lui pour lui envoyé le coude dans le visage, mais au dernier moment, le show-off esquive, et c'est randy qui se prend le coup, tandis que Ziggler tente sa dropkick vers le world strongest man qui l'esquive, laissant le blond s'écraser au sol. Henry lui donne des coups au sol, puis le tire devant un coin du ring, et grimpe sur la première corde, puis la seconde, prêt à en terminer avec le blond, et corner slingshot splash exécuté par Mark Henry, qui est esquivé par le blond qui a roulé vers le centre du ring.

Les deux hommes sont au sol, alors que le Rock tape dans sa main pour obtenir le soutien des fans, qui commence à scander let's go Ziggler pour une fois. Henry roule vers son coin, pour faire le tag avec Rollins qui rentre dans le ring, se précipitant vers Ziggler qui parvient à faire le changement avec le Rock qui rentre dans le ring, et enchaîne de droite le fan de pancakes, avant de faire un crachat sur sa main, et envoyé au sol son adversaire avec une énorme droite. Le Miz essaye de perturbé une nouvelle fois l'arbitre, mais AJ Lee grimpe sur le ring, attirant l'attention de l'arbitre qui remarque Punk et Edge se glissé sur le ring, les obligeant à quitter le ring, alors que le Rock envoie sa coudière vers les fans, pour se projeter ensuite vers les cordes, et revenir pour une demi people's elbow ! The Rock se relève, et attend que son adversaire se relève pour lui porté la rock bottom réussit, le tombé étant immédiatement effectué 1, 2 et 3, Rollins est éliminé ! Le public ovationne le Rock qui se relève, et qui entend son ennemie numéro 1 lui dire de se baisser, ce qu'il fait pour éviter une clothesline du Miz qui se prend un Super kick de Ziggler, se retournant vers le Rock pour se prendre le Rock Bottom, tombé directement effectué 1, 2 et 3. Gabriel grimpe à son tour dans le ring, et reçoit un coup de pied dans le ventre du Rock qui le pousse vers Ziggler pour la zig-zag, tandis que Ziggler descend du ring, et que le tombé est effectué 1, 2 et 3. Trois éliminé coup sur coup, tandis que Barrett rentre dans le ring plutôt furieux, et tente sa bullhammer, mais le Rock l'esquive, et attend qu'il se retourne pour le porté en rock bottom, tandis que Ziggler remonte sur le ring, pour sauté sur Barrett alors que celui-ci est en plein air, portant ainsi simultanément un Rock Bottom et un Zig-Zag ! Le tombé est directement effectué 1, 2 et 3, et encore un éliminé. Les catcheurs n'en peuvent plus, et la plupart rentre dans le ring pour se jeté sur les deux hommes. L'arbitre essaye de les arrêter, mais ça part dans tout les sens. Les deux hommes se défendent, tandis que la plupart sont au surnombre, et des catcheurs de l'équipe de raw se mette à se battre. L'arbitre n'en peut plus, et fait signe de stopper le match, le terminant en no-contest.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://w-e-f-r.catchforum.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Monday Night Raw #38   

Revenir en haut Aller en bas
 

Monday Night Raw #38

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WWE-E-FED Renaissance :: HORS-FED :: Anciens shows :: WEFR II RAW-