WWE-E-FED Renaissance
Salut à toi ! Dans ce Pop-Up, tu peux choisir de te connecter si tu es déjà membre, de t'inscrire si tu souhaites nous rejoindre, et de fermer, à notre plus grand regret. Fais le bon choix !


Bienvenue à la WWE-E-FED Renaissance Invité !
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Friday Night Raw #48

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Eric Escobar
Chairman
avatar


Messages : 2258
Date d'inscription : 26/08/2011

Information du catcheur
Gimmick :
Palmarès :
Alliés/Rivaux :

MessageSujet: Friday Night Raw #48   Dim 7 Juil - 21:08


Hey, yo tout le monde ! Vous savez, la voix-off de Raja fait grève pour le moment car il est frustré de ne pas être la meilleur dans cette fed, alors bon, on a fait appelle à quelqu'un d'autre !! Je suis el presentatoré ! Le présentateur !! Et oui, ça ne veut rien dire le faux espagnole que j'ai dit mais laissez moi vous présentez ce show : Raw #48. On est censé être un vendredi s'il n'y a pas de retard. Tu es Invité et prépare toi à lire le 48ème show de la fédération qui est en fait le 49ème car on a eu un Raw bonus le jour d'après Payback, et dire que les gens ne croyait plus en nous. Pour ce show, on a prévu les choses en gros, puis qu’après quatre intro foiré par la team Dawson/Phillips, on retrouve vos vrai commentateurs : Michael Cole et Scott Stanford ! Alors /Présentateur, ta gueule ! Le thème est déjà presque fini et les commentateurs n'ont même pas encore pris la parole/. Ah oui merde, bon ben regardons ce qu'ils ont à nous dire.

Cole: - On est de retour :fete:. On est de retour :fete:. Bande d'enfoiré, on est de retour :happy:.

Stanford: - Salut à tous nos fans, on est de retour de nos petites vacances et on espère ne pas vous avoir trop manquer :)

Cole: - Genre :rire:. Ils étaient merdique nos remplaçant, de vrai daubes :ptdr:. Putain, qu'est-ce que je suis content :content:. J'ai pris mes vacances au meilleur moment, ratant un PPV de merde avec trois matchs de divas :malade:

Stanford: - En plus, tu m'as même pas laisser le voir en direct Sad

Cole: - On s'en fou, y avait eu plein de bug pendant les passages de divas. C'est pas une preuve que la division féminine sert à rien ? :nah:

Stanford: - Faudra remercier Tony et Tom de nous avoir remplacé pour qu'on puisse prendre des vacances :oui:

Cole: - J'avoue :rire:. Putain, qu'est-ce que je me marre :ptdr:. "Ouin ouin, j'aime pas Michael Cole, il est méchant" :snif:et là, "il faut Cole, ils sont trop merdique leur remplaçant" :rire:. Mais ils sont où ? Mais ils sont où ? Mais où sont les hypocrites !!!! :fete:

Stanford: - Michael, t'es méchant avec eux :(. Ce soir, on connaîtra la prochaine challengeuse au titre des divas :oui:

Cole: - Ce sera une grosse merde :oui:. Ah oui, QUI AVAIT ENCORE RAISON  ???? Qui avait dit que Pierce n'était pas la vrai tueuse ? Mais oui, mais oui !! C'est bien lui, c'est bien lui !! Le grand, le magnifique Michael Cole !! BIATCHES !!!!!!!!!!!!! :content:

Stanford: - Faut avouer qu'il a raison :oui:. On aura aussi une AJ Lee vs Maryse :oui:

Cole: - Bien sûr que j'avais raison :content:. Puis osef de ce match de pute, je déteste les divas !! Cessons parler de daube vomitif, parlons de match de merde maintenant, avec quatre match de qualification pour les money in the bank :fete:. Attention, comme d'habitude, les belles affiches à la WEFR sont toujours foireuse !!

Stanford: - T'avais promis à la plage de rester tranquille pour le premier show de notre retour :snif:

Cole: - Ah bah ça a été le cas, puisqu'on est revenu au Raw Bonus, mais que les deux autres cons insistait pour commenter pour leur dernière et que j'avais pas envie de commenter pour un show encore plus merdique que d'habitude :malade:. Alors, on a Punk qui va défoncer sa race à Bryan qui est une grosse merde qui s'est juste fait éclater deux fois par Barrett qui s'est fait défoncer sa gueule par Roazhon :oui:. Brother T qui est trop stylé pour Sheamus :oui:. Ce sera un match de merde vu que Sheamus fout plus rien depuis sa défaite contre Henry... Quoique, il n'a jamais rien fait avant aussi :erm:

Stanford: - Michael, tu serai plus aimé si tu n'insultait pas les plus populaires :(

Cole: - M'en fou d'être aimé, ce sont des hypocrites :fuck:. Y a aussi MVP vs Payne.... Fandango vs Big E..... Putain, ce sont des vrais affiches de merde :rire:. Ah oui, main-event pour connaître le challengeur au titre de la WWE qui est toujours Ziggler :cool:

Stanford: - Une belle affiche entre le Rock, JTG et Mark Henry :cool:

Cole: - Ouais, le Rock n'as jamais battu Ziggler, qu'est-ce qu'il va foutre cette merde ? Le seul truc qu'il sait faire, c'est dire qu'il va bottez le cul de quelqu'un :sarcastic:. Bien fait pour Henry aussi, qui avait défoncer mon Ipad. Il s'est fait défoncer :fete:!! Il s'est fait défoncer :fete:!! Putain, que j'aime ça :content:

Stanford: - Michael, tu va encore avoir des ennuies :(. Le pire, c'est qu'on viens à peine d'être de retour. Je pensais qu'on pourrait profiter des vacances pour ce faire un peu oublier :snif:

Cole: - Rien à foutre, y a aussi JTG dans ce match :rire:. Je vais être sympa et ne pas critiquer son style vestimentaire de mauvais goût, sa maîtrise de la langue, son style de catch merdique à souhait, sa crédibilité de merde et le fait que s'il venait à gagner, on aurait le match de championnat le plus merdique de l'année :oui:.

Stanford: - Je suis sûr que si on commenterai les show à la plage, ça se passerait mieux :(

Cole: - Lançons ce Raw à gerber comme d'habitude :content:

Et on lance le show mes amis !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://w-e-f-r.catchforum.fr
Eric Escobar
Chairman
avatar


Messages : 2258
Date d'inscription : 26/08/2011

Information du catcheur
Gimmick :
Palmarès :
Alliés/Rivaux :

MessageSujet: Re: Friday Night Raw #48   Dim 7 Juil - 21:08


Nos commentateurs sont de retour, plus en forme que jamais, et on ne perd pas de temps avec le premier match de qualification pour le Money in the Bank ! CM Punk arrive en premier, hués par la foule, et il s'avance jusque devant la rampe en regardant étrangement les fans avant de poser un genoux au sol pour crier "it's clobberin time" alors que Nico crie que c'est la catch-phrase de The Thing ! Juju' crie qu'on en a rien à foutre, marre des super héros, et Punk descend la rampe sous les hués des autres spectateurs dans la foule. Le best in the world grimpe ensuite sur le coin du ring, regarde les fans qui le hue, puis effectue son taunt malgré la haine des gens ici présent pour ensuite sauter dans le ring. Le straight-edge s'échauffe ensuite en attendant son adversaire....


Les fans se lèvent d'un coup pour accueillir la deuxième personne du match. Daniel Bryan fait son apparition, avec une longue veste, cigare à la bouche et bouteille de bière en main. L'homme qui a perdu contre Fandango à Payback semble prêt à se ressaisir ce soir, et il crache son cigare au sol avant de boire un bon coup de sa bière pour descendre ensuite la rampe. Les fans du premier rang tendent leur main pour espérer toucher le catcheur, et ce dernier préfère plutôt aller draguer deux jeunes blondes au premier rang en ignorant les autres fans. Il réussit à avoir leur numéro, et il donne même l'adresse d'un hôtel au deux femmes, puis il contourne le ring pour aller poser sa veste et sa bouteille dans le coin des officiels, en menaçant les autres de les tuer s'ils touchent. Il regrimpe ensuite dans le ring et fait face à son adversaire pour le début de ce match.


C'est partit entre deux grand techniciens du ring qui n'ont pas fait grand chose dans cette fédération, bien que Daniel Bryan a plutôt un gros palmarès, la quasi-totalité de ces gains ne servent à rien. Le public est à fond derrière Bryan et c'est une épreuve de force que se livrent les deux hommes au centre du ring. Punk prend lentement le dessus et fait reculer son adversaire vers l'un des coins du ring, mais Bryan échange les positions pour le repousser contre ce même coin sous l'ovation des fans. Punk essaye de le retourner, et les deux hommes se tournent autour contre les cordes, commençant à faire le tour du ring sous l'ovation des fans qui sont vraiment con. Finalement, après être passé sur trois des quatre coin du ring, les deux hommes se lâchent alors que les fans sont déçu qu'ils n'aient pas effectué un tour complet du ring. Les deux combattants se fixent du regard en commençant à se retourner autour et c'est une nouvelle épreuve de force au centre du ring, mais Bryan passe rapidement derrière son adversaire afin de le soulever pour tenter une back suplex mais Punk résiste. L'american dream essaye de forcé mais Punk résiste et envoie un coup de coude dans le visage de son adversaire, suivit rapidement d'un deuxième. Bryan le relâche et Punk fonce vers les cordes pour revenir vers son adversaire qui s'était aussi propulsé à l'aide des cordes pour porté une dropkick directement dans sa face ! Le straight-edge se relève, groggis, et Bryan lui donne un coup de pied dans le ventre avant de partir pour une suplex parfaitement exécuté pour le tombé 1, 2 et dégagement de Punk ! La foule hue car ils voulaient voir Bryan gagner, mais faut pas rêver non plus. L'american dream, qui est d'ailleurs le premier à avoir remporté le MITB dans cette fédération, relève son adversaire pour le projeter contre le coin du ring avant de foncer vers lui, mais Punk vient de lever sa jambe en l'air et Bryan se la prend dans la tronche avant de titubé en se tenant la mâchoire.

Punk reprend son souffle contre le coin du ring, alors que son adversaire revient vers lui pour se prendre un coup de pied dans le ventre suivit d'un coup d'avant-bras dans le dos. Bryan tombe à genoux, La foule alors que Punk le regarde avec le sourire puis effectue un shoot kick contre son torse, suivit d'un deuxième. Attendez, il se moque de son adversaire et crie des yes, avant de tenter un troisième mais Bryan se met à plat ventre pour l'esquiver et se relève pour donner un coup de genoux dans l'abdomen de son adversaire avant de le ramener au sol pour le mettre à genoux et lui porté un shoot kick contre le torse ! La foule crie Yes, et c'est un deuxième porté par le deux fois mr. MITB , puis un troisième, un quatrième et un cinquième. C'est une succesion de shoot kick qui s'abat contre le torse de Punk qui est groggis et roundhouse kick de Bryan dans la mâchoire de son adversaire qui s'écroule pour se prendre le tombé 1, 2 et dégagement de Punk ! La foule est déçu mais pas Bryan qui veut en terminer vite fait et qui attrape le bras de son adversaire pour essayer de lui porter la lebell lock. On rappel qu'après son match face à Fandango, ce dernier lui avait porté une Lebell Lock pour le forcé à abandonner et l'humilié ainsi, et Bryan veut se rattraper avec une victoire avec cette prise mais Punk parvient à se dégager et rapidement rouler hors du ring. La foule hue Punk qui leur crie de la fermer alors qu'il reprend ses esprits en se tenant la mâchoire. Il ne remarque pas Bryan se propulsé à l'aide des cordes et se prend une suicide drive lorsqu'il se retourne ! La foule ovationne alors que l'american dream se relève immédiatement et grimpe sur les barricades pour hurler qu'il est temps de botter des culs ! Il redescend ensuite et relève son adversaire pour le faire rentrer dans le ring avant de monter sur le tablier du ring puis sur le coin du ring. Punk vient de se relever alors que Daniel Bryan prend appuie sur la troisième cordes et commence à prendre l'équilibre pour sauter sur son adversaire prêt à placer une missile dropkick mais Punk effectue une roulade en avant pour éviter la prise !

Bryan retombe sur ses deux jambes et se retourne vers son adversaire pour se prendre une roundhouse kick qui le couche au sol, alors que Punk se couche sur lui pour effectuer le tombé 1, 2 et Bryan parvient à se dégager. Punk se retrouve assit, épuisé par ce match. Il regarde son adversaire et se met sur lui pour lui enchaîner des droites en pleine face sous les hués du public. L'arbitre se voit forcé d'intervenir et il débute son décompte mais Punk s'arrête pour tenter de placer son anaconda vise sur son adversaire qui essaye de se défendre pour pas se prendre la prise et envoie son genoux heurter le crâne de son adversaire une fois, puis une deuxième fois. Punk le relâche pour se relever en se tenant la nuque, alors que Bryan se relève à son tour mais reçoit un coup de pied dans le ventre par Punk qui part pour une falcon arrow pour le tombé 1, 2 et dégagement de Bryan ! Punk se tient les cheveux en regardant son adversaire se dégager une nouvelle fois et frappe au sol d'énervement. La foule donne de la voix pour l'american dragon qui rampe vers le coin du ring pour reprendre ses esprits alors que Punk se lève en le regardant avec un regard de tueur. Bryan est debout dans son coin du ring et Punk fonce vers lui pour la corner shinning wizard ! La cible est touché alors que Punk ré-affiche son sourire pleine d'assurance, et attrape le crâne de son adversaire pour s'élancé pour la bulldog mais Bryan parvient à dégager son visage au dernier moment, avant de surprendre son adversaire avec une roundhouse kick qui le touche de plein fouet. Le public explose alors que Bryan se retient au cordes pour ne pas tomber et détourne son visage vers le coin du ring. Il affiche un sourire inquiétant puis grimpe sur le coin du ring alors que son adversaire est au sol. L'american dream est debout sur le coin du ring et il regarde son adversaire avant de s'élancer pour la diving headbutt ! Esquivé par Punk ! Bryan vient de se claqué le visage contre le sol du ring et il se relève complètement groggis alors que Punk est déjà sur ses jambes et il le soulève sur ses épaules pour la GTS ! Le tombé est immédiatement effectué 1, 2 et 3 !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://w-e-f-r.catchforum.fr
Eric Escobar
Chairman
avatar


Messages : 2258
Date d'inscription : 26/08/2011

Information du catcheur
Gimmick :
Palmarès :
Alliés/Rivaux :

MessageSujet: Re: Friday Night Raw #48   Dim 7 Juil - 21:09

On connait donc le premier nom du participant du Money in the Bank cette année, et contre toute attente, le tenant du titre a perdu la place face à CM Punk. On se trouve dans les backstages et l'on voit le General Manager du côté des Superstars, John Laurinaitis ! Ce dernier marche dans les couloirs, saluant les officiels, puis arrive devant la porte du chairman de la fédération, Eric Escobar. Le GM reprend son souffle, puis toque avant d'entrée dans la loge suivit par Toja alors qu'on voit Escobar sortir rapidement sa main de sous son bureau dès qu'il voit les deux hommes entrée. Laurinaitis ne prend d'ailleurs même pas le temps de le saluer et prend la parole.

Laurinaitis: - Je suis désolé de vous déranger dans vos activités, peu importe ce que cela peut bien être... J'aimerai parler de votre attitude très peu professionnel que vous adoptez depuis plusieurs semaines, bien que vous ne l'avez jamais réellement était. Un chairman se doit de présenter de la meilleur façon qu'il soit l'image de sa fédération, et vous ne le faîtes pas, comme d'habitude. Au contraire, vous ne montrez qu'une image de barbare, comme l'était la fédération avant mon arrivé. Je parle de vos attaques répétez sur le champion de cette fédération et sur votre intervention lors du match pour le titre de la WWE qui a perturber toute la rencontre. Aucun chairman ne devrait agir de la sorte...

Le chairman regarde son interlocuteur, s'essuyant au passage sa main avec sa manche, puis il le coupe dans ses paroles pour prendre la parole.

Escobar: - Allons, je ne vois pas ce qui vous dérange. Dolph Ziggler m'as attaqué, j'ai tout simplement répondu à cette attaque pour garder mon autorité. Après tout, c'est mon droit et j'aurai très bien pu agir autrement, j'aurai pu le renvoyer ! Mais non, j'ai décidé de vous faire confiance, de vous faire confiance à toi et Mark Henry. Résultats ? As-tu pris des sanctions à l'encontre du champion ? Non, aucune. Il a pu continuer à se balader impunément dans les couloirs de la fédération. J'espérait que Mark Henry parvient à le vaincre dans un match un contre un, et récupère ce titre des mains de Ziggler. Ceci aurait était une belle façon de le punir, mais ton protégé m'as tout simplement déçu, même pas capable de vaincre un homme beaucoup moins imposant, grand que lui. Dire qu'on parlait de lui tels qu'un dominateur...

Laurinaitis: - Encore une fois, vous utilisez votre personnel pour arriver à vos fins. C'est tout simplement regrettable. Un homme qui contrôle une fédération ne devrait pas intervenir dans ce genre de match et laissez ses employer faire leur travail. Je ne le fais pas moi, je n'interviens pas et je laisse les événements se passer. Je règle ensuite les problèmes et cela me permet d'avoir un environnement tout à fait serein avec mes employés. Je devrais être le véritable chairman de cette fédération.

Le chairman se met à rire devant les paroles de Big Johnny qui le regarde bizarrement, semblant étonné et déçu de la réaction de son supérieur hiérarchique. Ce dernier reprend d'ailleurs.

Escobar: - Serein ? Je crois que vous n'avez même plus le soutien de Mark Henry, je doute que vous pouviez parler d'un contrôle du show. Vous me décevez Laurinaitis, encore plus que votre poulain. Où sont passer vos beau discours ? Vos promesses ? Vous promettiez un show sans accident ? Je ne vois pas de différence avant et après votre arrivé. Vous promettiez d'être juste avec tout le monde ? Dois-je vous rappeler que Ziggler s'en est pris à un officiel ? Qu'il a failli tuer un homme dans un ring ? Pourquoi n'a-t-il toujours pas de sanction, voilà la vrai question. Je trouve que vous n'êtes pas juste avec tout le monde et on aperçoit du favoritisme dans vos choix. J'ai bien l'impression que votre essaie semble soit peu concluant pour le moment....

Laurinaitis: - J'ai bien l'impression que vous vous essayez au chantage. Une tentative qui manque de classe, je n'en suis même pas étonner. Dois-je vous rappeler que vous n'êtes même pas capable de assurer la diffusion de nos show ? Je vous rappelle que je me débat pour offrir le meilleur show à tout nos fans. Ne voyez-vous pas le retour triomphant de Brother T par exemple ? Tant qu'à l'affaire de Ziggler, je ne peux pas le sanctionner comme ça. Il est vrai qu'il s'en est prit à vous, mais ses raisons ont était parfaitement valide et bien entendu, je ne suis pas un tyran. Je valorise plus une discussion d'homme à homme plutôt que profiter de mon poste pour donner des sanctions à tout-va et effrayer mes employés. Pour votre gouverne, ceci s'avère très concluant. J'ai en effet constater des efforts de la part de JTG, entre autre. Ce dernier n'a jamais été respecter d'ailleurs par qui que ce soit dans cette fédération, sauf moi. Je rappelle aussi que vous avez accepter qu'il garde la mallette quand il vous a annoncer l'avoir racheter. Vous êtes mal placer pour donner des conseils. Quant à ce qui s'est déroulé à Payback, en oubliant votre intervention, je ne peux sanctionner le comportement de Dolph Ziggler sur Mark Henry, aussi dérangeant qu'il soit. Les deux hommes ont donner leur accord pour un match sans disqualification, ceci était permis. Je me suis d'ailleurs entretenue, entre personne civilisé, avec le Rock et Tom Roazhon qui ont tout deux fait une intervention non désiré dans ce match.

Les choses se chauffent entre les deux hommes, et Laurinaitis vient de cracher ses quatre vérités à la face d'Escobar, comme l'aurait fait un autre GM avec une pomme à la place des mots. Escobar le regarde, jouant avec un stylo qui se trouvait sur son bureau, puis il reprend la parole.

Escobar: - Du calme, tout ce que j'ai dis est que je constate qu'il y a du favoritisme dans vos show. Il n'est pas nécessaire de sortir de vos réserve pour ceci, garder votre calme. Je vois, vous croyez donc encore avoir la main sur ce show ? Je vous rappel qu'il ne vous reste plus beaucoup de temps pour me convaincre. D'ailleurs, je vous laisse expliquez vos choix à Mark Henry puisque vous semblez être si ouvert à la discussion. Cependant, j'ai le droit d'en attendre plus de vous à votre poste, comprenez moi. J'ai toujours était critiquer par tout le monde, mais c'est bien plus facile de critiquer que de se mettre à la place de l'homme, n'est-ce pas ? Ce n'est pas si facile d'être GM que ça, maintenant que vous êtes à ma place. Cette affaire avec Ziggler est tout simplement catastrophique, alors que vous promettiez un contrôle totale du show. Laissez moi juste être sincère avec vous, à propos de votre avenir. Je ne vous trouve pas assez "cool" pour être le manager de Raw.

Le public ovationne le mot cool, on ne sait pas trop pourquoi. Escobar affiche un sourire alors que Laurinaitis ne sait pas quoi répondre. Remarquant ce détail, Escobar sort des feuilles et se plongent dans sa lecture en faisant signe à son employé de quitter le bureau. Ce dernier s'apprête à s'en aller mais s'arrête au dernier moment pour reprendre la parole, ne voulant pas s'avouer vaincu et partir perdant.

Laurinaitis: - Je réglerai cette affaire avec la personne concerné, et tout ça en étant juste. People Era !

Le GM s'en va ensuite du bureau alors qu'Escobar a relever sa tête et le regarde s'en aller avec un air menaçant. Au bout de quelques secondes, il rigole puis replonge sa main sous son bureau en se tournant vers l'écran de son ordinateur, alors qu'il fait signe avec son autre main à Toja de quitter la salle. Ce dernier dit qu'il ne voulait pas le voir se branler de toute façon, et s'en va.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://w-e-f-r.catchforum.fr
Eric Escobar
Chairman
avatar


Messages : 2258
Date d'inscription : 26/08/2011

Information du catcheur
Gimmick :
Palmarès :
Alliés/Rivaux :

MessageSujet: Re: Friday Night Raw #48   Dim 7 Juil - 21:09


C'est le deuxième match de qualification pour le Money in the Bank, et suite au premier match, on sait maintenant que tout est possible. Les fans sont debout pour accueillir le premier participant de ce match, Sheamus, qui débarque en frappant sur son torse. Il regarde les fans avec le sourire puis descend la rampe en tapant dans la main de quelques fans. Les fans scandent son nom alors que le celtic warrior grimpe sur le ring et fait son taunt sous l'ovation des fans. Il faut croire que son torse va beaucoup mieux depuis lundi dernier.


Cette fois, ce sont des hués qui se font entendre alors que l'homme qui a fait un retour triomphant ces dernières semaines refait son apparition. L'empereur du swagg débarque, sourire au lèvre, et regarde les fans qui le huent. Brother T est à coup sûr un des favori pour remporter le Money in the Bank et il l'a promis, son but étant bien évidemment le titre de la WEFR qu'il avait déjà remporter. Brother T descend la rampe, regardant les fans avec le sourire, s'amusant à les entendre le huer, puis il accélère en descendant la rampe pour sauter sur le tablier du ring et grimper sur le coin pour faire son taunt. Les hués se font entendre alors que cela fait sourire Brother T qui regarde son adversaire avant de sauter dans le ring pour lui faire face. L'arbitre sépare les deux hommes et fait sonner la cloche.


C'est le début de ce match entre Brother T, empereur du Swagg, et Sheamus, guerrier celtes. Les deux hommes se font face, chacun ayant un sourire sur leur visage, l'un se moquant de son adversaire alors que l'autre trouve son arrogance marrante. Les deux hommes s'avancent afin de se faire face et Brother T provoque Sheamus avant de le repousser. L'irlandais semble moyennement apprécier et il demande à Brother T d'essayer de le faire encore une fois s'il ne tient pas à la vie. C'est mal connaître Brother T qui le repousse une nouvelle fois pour se moquer de lui, et Sheamus s'énerve puisqu'il fonce vers son adversaire qui avait vu le coup venir et qui effectue une low dropkick sur la jambe de son adversaire pour le ramener à terre et lui porté une snap DDT qui le couche au sol pour le tombé 1, 2 et dégagement du celtic warrior ! Il n'aura pas le temps de faire grand chose que Brother T vient déjà lui envoyé plusieurs coups de genoux contre son dos. Sheamus est maîtriser et Brother T part déjà pour une surfboard strecht afin d'épuisé son adversaire. C'est efficace alors que Sheamus essaye de se dégager mais n'y arrive pas. Les fans lancent des chants envers l'irlandais en espérant pouvoir l'aider mais Brother T continue à garder son adversaire au sol... Non, Sheamus commence à se relever lentement avec l'aide du soutien des fans. Bro'T cherche à maintenir son adversaire mais ce dernier s'est déjà relever et parvient à se retourner vers son adversaire pour lui envoyé un headbutt en plein visage. Le gangsta titube et Sheamus lui donne un coup de genoux dans le ventre avant de le projeter contre les cordes pour se préparer pour une back body drop mais Brother T est vigilent et lui place une dévastatrice swinging neckbreaker pour se précipiter pour le tombé 1, 2 et dégagement du pot de mayo ! La foule souffle, ils ont cru à la défaite mais Sheamus ne va pas perdre sur une simple neckbreaker dès le début du match ! Même Mati ne le ferai pas ! Malheureusement, il est à nouveau au sol et à la merci de Bro' “ice” T qui lui envoie des droites dans sa face avant de se relever pour lui porter une leg drop.

Les hués se font entendre mais Brother T domine les débats et relève son adversaire par les cheveux avant de lui envoyer un coup de coude en plein visage ! Oh, sheamus réplique avec une droite dans l'abdomen du peak of perfection, suivit d'une deuxième et d'une troisième. Brother T recule en se tenant le ventre, et Sheamus lui envoie des droites dans sa face avant de se projeter à l'aide des cordes mais running knee strike porté par Brother T à son retour pour le ramener au sol. Sheamus est assit, groggis, et Bro'T en profite pour prendre de la vitesse à l'aide des cordes afin de porté une low dropkick dans la face de son adversaire qui se retrouve sonné au sol. Saut carpé effectué par l'empereur du swagg qui se retrouve debout avec style et qui en sourit alors que les fans huent pour montré qu'ils n'apprécient pas sa trop haute confiance en lui. Brother T regarde son adversaire au sol et monte sur la seconde corde pour se préparer pour une diving elbow drop. L'ancien champion de la WWE bondit mais Sheamus lève sa jambe que l'homme le plus swagg de la fédération se prend en plein visage pour se retrouver sonné au centre du ring sous l'ovation des fans. Sheamus se relève, épuisé par tout le travail de son adversaire depuis le début du match, et il regarde son adversaire avec furie. Brother T se relève en se tenant le nez et se retourne vers son adversaire pour se prendre une irish hammer ! Puis une deuxième ! Bro'T se relève sonné et Sheamus le fait passer par dessus la troisièmes cordes ! Non, il retombe sur le tablier du ring mais Sheamus le voit et vient coincer ces bras avec les cordes pour débuter des coups d'avant-bras contre son torse, décompter par les fans, pour une série de dix coup au total ! Bro'T est sonné et Sheamus le fait repasser par dessus la troisième cordes pour le ramener dans le ring et il le place sur ses épaules mais ce dernier se dégage avec des coups de coudes pour retomber sur ses jambes et partir se projeter à l'aide des cordes mais Sheamus le rattrape à son retour pour l'irish curse ! Le tombé est directement effectué 1, 2 et dégagement de Brother T.

La foule est déçu mais scande le nom de Sheamus qui se relève, les cheveux en pétard ! Oui, c'est inutile comme précision alors que Sheamus se place dans un coin du ring, avant de crier Fellah ! Le public explose alors que le celtic warrior frappe sur son torse à plusieurs reprise en attendant que son adversaire se relève. Thé est debout et se retourne vers son adversaire qui surgit vers lui pour la brogue kick, mais Bro'T est parvenu à esquiver et il surprend son adversaire avec une roundhouse kick pour ensuite enchaîné avec le tombé 1, 2 et dégagement de Sheamus ! Bro'T soupire mais il ne perd pas espoir pour autant et envoie quelques droites dans la face de son adversaire avant de se relever pour une knee drop sur le visage de son adversaire. L'empereur du swagg relève ensuite son adversaire pour se préparer à lui porter une suplex mais Sheamus résiste. Il essaye de forcé mais l'irlandais résiste encore et T perd patience puisqu'il envoie un coup de genoux dans le ventre de son adversaire avant de prendre de la vitesse à l'aide des cordes pour revenir et se faire soulever sur les épaules de Sheamus qui regarde la foule qui explose ! Il fait passer son adversaire contre son dos et s'élance pour la white noise ! Le tombé est directement effectué par le guerrier, 1, 2 et dégagement de T ! Sheamus soupire et se relève prêt à en finir. Il se replace dans le coin et tape plusieurs fois sur son torse pour se préparer alors que Bro'T se relève à l'aide des cordes. Il est debout et se tourne vers son adversaire qui s'élance pour la brogue kick mais encore une fois, Bro'T esquive et tente une roundhouse kick quand son adversaire se retourne mais Sheamus l'évite et soulève son adversaire sur ses épaules. Non, Brother T parvient à se dégager et Ke$ha buster sortit de nulle part par l'empereur du swagg qui porte ainsi le tombé 1, 2 et 3 !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://w-e-f-r.catchforum.fr
Eric Escobar
Chairman
avatar


Messages : 2258
Date d'inscription : 26/08/2011

Information du catcheur
Gimmick :
Palmarès :
Alliés/Rivaux :

MessageSujet: Re: Friday Night Raw #48   Dim 7 Juil - 21:09

Brother T est qualifié pour le Money in the bank ! Voilà ce que vous avez raté avant la pub si vous venez de nous rejoindre. Une victoire de plus pour l'empereur du Swagg, bien décidé à retrouver son trône de WEFR champ'. Cependant, on retourne maintenant dans les backstages, sans s'y attarder sur sa victoire. Toja est à la caméra, et s'avance tranquillement dans les couloirs avant d'apercevoir une foule de personne rassemblait en troupeau. Intrigué, le caméraman s'avance et on peut voir que les gens se battent alors qu'il semblerait que quelqu'un s'amuse à jeter des billets de bank. La sécurité arrive rapidement pour obligé les membres à se disperser et on peut enfin voir qui était au centre de ce troupeau : La Cryme Tyme Crew ! JTG, Nelson Erazo, Big E Langston et Shawn Michaels, tout quatre en costard.. Le public est choqué alors que le caméraman s'approche d'eux. On peut voir que JTG tient son titre Just the Champ Championship sur son épaule, alors qu'Erazo prend la parole.

Erazo: - Aïe mon frère, on gère sa race à donf en vrai, j'sais pas si tu m'suis mais on va s'faire du pif v'là l'truc de ouf.

Big E: - Paw ! Paw ! Paw !

Erazo: - Aiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiight :

Big E: - On dit qu'on fera rien de notre vie, mais on a le pif !! On a la thune, manque plus que faire des big ending !

Erazo: - Tsa tsa tsa, représente en vrai, j'te jure j'sais ap c'que veux les rageux, wesh c'quoi ton nom d'jà ? Wesh, l'truc... J'sais plus.

Big E: - Wesh, c'est Toja sa mère. T'as oublié ?

Erazo: - En vrai, j'n'ai rien a foutre, j'travaille pas ici. T'vois c'que j'veux dire ? Wesh, d'façon vasy viens, fais pas ta tapette, victime ! On va t'parler sérieux, t'vois l'genre ? Annonce officiel sa mère !!

Big E semble tout heureux et fait le gun avec sa main alors qu'Erazo s'approche du caméraman qui semble pas en confiance. Il met son bras autour de sa nuque en lui disant de ne pas avoir peur, et le tire pour le ramener face à JTG avant de relâcher l'homme.

Erazo: - Wesh, v'là l'artiste ! Dis leur en vrai.

Big E: - En vrai, dis leur !

Michaels: - C'est la vérité !

JTG: - Yeah men ! Je sais pas si c'est le bon moment pour le business !

Erazo: - Vasy, dis leur fils de pute !

Big E: - J'dois pisser mec.

JTG: - Yeah, t'as raison. Laissez moi me présentez, vous voyez, je suis votre JTC champion ! Tu vois c'est mon business, le business que je crée. Tout ça, c'est moi. Tout ça, c'est l'argent que je fais alors s'il vous plait, oubliez JTG... Please, c'est Big Daddy maintenant !

Le public... Ovationne ? WTF ? Car il a changer de nom ? Enfin bref, ses potes ont l'air tout heureux et lui tapent dans ses mains pour le féliciter. JTG Big Daddy, donc, affiche son sourire et reprend la parole.

Big Daddy: - Vous pouvez pas me comprendre, mais je suis trop haut pour vous tous. Je me fais de l'argent chaque seconde, on m'appelle Big Daddy et c'est mes débuts à Raw. C'est mon business, le business de Big Daddy. Je peux me payer tout et n'importe quoi dès que je le veux, et je veux un interviewer.

Big E: - T'inquiète, j'y vais mon frère.

Big E s'en va alors, tandis que Big Daddy sourit à la caméra. Toja demande s'il peut partir et Erazo lui répond qu'il peut s'il veut se faire planter. Le caméraman reste donc planter là, jusqu'à que Big E arrive en tenant Josh Mathews sur son épaule. Il pose ensuite l'interviewer, terroriser, à terre et il remet en place sa tenue avant de le retourner vers le champion JTC pour qu'il débute son interview.

Mathews: - Heu, bonjour JTG. Tout d'abord félicitation pour votre titre, et ensuite, je dois faire votre interview je suppose, donc...

Big Daddy: - Attend, il faut oublier JTG. Maintenant, c'est Big Daddy !  Please, j'ai mon propre business maintenant. Il faut m'appeler Big Daddy ! Maintenant, c'est votre JTC champion qui dirige tout, j'ai de l'argent. Je fais de l'argent ! Big Daddy, c'est moi. Pas JTG. Big Daddy ! Je suis tout en haut de la société maintenant, j'ai de l'argent.

Mathews: - Je vois. A Payback, vous aviez eu une chance pour être challengeur au titre de la WWE face au Rock, et le match s'est terminé sur un match nul. Surprise, Laurinaitis a décidé de redonner une chance à vous deux en ajoutant l'ancien challengeur au titre à ce match, Mark Henry. A votre avis, qu'elle est votre chance de victoire ?

Big Daddy: - 100 % , c'est Big Daddy qui te le dit. Je suis sûr de gagner, j'ai payer l'arbitre. Money, Money !

Mathews: - Je vois... Dîtes moi, vous n'avez jamais était le catcheur le mieux payer de cette fédération. Des catcheurs tels que le Rock, Ziggler ou Brother T récemment voir même AJ , mieux payés que vous, ne sont pourtant pas pour autant des millionnaires. Cependant, vous nous parlez quand même de business, d'être en haut de la société. D'où vient toute cette argent ?

La question fait mal puisque Big Daddy ne sait pas quoi répondre. Il se tourne vers Erazo et lui fait un signe positive, puis Erazo s'approche de l'Interviewer qu'il attrape par le col.

Erazo: - Truc de gangsta, fils de pute !

Erazo pousse ensuite Mathews qui tombe au sol. L'annonceur se relève et préfère s'enfuir en courant alors qu'Erazo a failli lui envoyer un coup de pied en pleine face. Le gangsta revient alors vers ses potes.

Erazo: - B.E , B.D, ce soir sa mère, vous représenter le tier-quar couzin ! Big E, faut t'gagne, tu m'suis ou tu m'suis pas ? Vas-y B.I.G Dydda, en vrai, t'faux tu gagne, toute la téci regarde t'sais d'quoi j'parle ?

Big E: - T'inquiète, je fini le tout avec une big ending !

Big Daddy: - Allez les frères, on gère l'tout ce soir !

Michaels: - On est pas aller trop fort avec Mathews et Toja ?

Erazo: - Wesh ta gueule victime, en vrai, s'genre s'pour faire les caïd, t'vois ? Vas-y, j't'explique après, viens j'te montre comment carotte une carte caireban en vrai.

Erazo et Michaels s'en vont alors dans un sens du couloir, alors que Big Daddy et Big E s'en vont dans l'autre sens. Cependant, on voit Laurinaitis arrivé vers Big Daddy, accompagné par un homme qui est Abraham Washington ! Toja, qui était sur le point de couper la caméra, préfère rester suivre la suite des évènements.

Laurinaits: - Monsieur JTG... Ou Big Daddy, comme vous préférez. Je tiens à vous rappeler notre discussion où on était convenu que quelqu'un vous accompagnerait pour vous évitez de faire des conneries ? Je vous présente votre manager, Abraham Washington !

WTF ? Un autre manager pour Big Daddy ? Ce dernier semble surpris alors que Washington lui serre la main.

Washington: - Il est temps de se faire les poches !

Ok, c'est nul comme expression. Toja préfère couper pour laisser place à la suite du show, avec d'abord une page de pub.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://w-e-f-r.catchforum.fr
Eric Escobar
Chairman
avatar


Messages : 2258
Date d'inscription : 26/08/2011

Information du catcheur
Gimmick :
Palmarès :
Alliés/Rivaux :

MessageSujet: Re: Friday Night Raw #48   Dim 7 Juil - 21:10


C'est l'heure d'un nouveau match de qualification pour le MITB. Le premier à faire son apparition se trouve être Mr. 305... MVP ! Ce dernier fait son apparition, sous l'ovation des fans, et il regarde la foule en étant en position pour faire caca, sourire au lèvres. Il descend ensuite la rampe après s'être remis debout, et il tape dans la main de quelques fans avant de donner son collier et son t-shirt dégoûtant à un fan qui lui ressemble beaucoup... M'enfin bon, il est ovationner même si c'est louche, et MVP grimpe ensuite dans le ring pour se propulser à l'aide des cordes et faire son taunt du ballin' !


Le public se met à huer ce thème song flippant, habitué maintenant à l'homme qui entre sous ce thème song. C'est Chris Payne qui fait son apparition, regardant son adversaire dans le ring qui le provoque de venir rentré dans le ring. Payne descend la rampe lentement, regardant son adversaire qui avait gagner le dernier main-event de Raw, et l'homme grimpe ensuite dans le ring pour lui faire face. Les deux hommes se défient du regard, sachant tout deux pertinemment qu'ils ont besoin de cette victoire pour faire leur preuve, et l'arbitre les séparent pour faire sonner la cloche.


C'est donc le début du match et les deux hommes se tournent autour avant de débuter une épreuve de force. Payne prend sans payne l'avantage et repousse son adversaire contre les cordes avant de le projeter vers les cordes opposé pour le recevoir avec une simple belly-to-belly suplex pour chercher immédiatement le tombé 1, 2 et MVP s'est dégager ! La foule ovationne, zarb' quand même, et Payne reprend immédiatement la main dans ce match avec une headlock ! Le basketteur à du mal à tenir tête à son adversaire et cherche à se remettre sur ses jambes mais Payne le renvoie au sol par le crâne dès qu'il est sur ses deux jambes, avant de lui donner un coup de pied directement contre le ventre. La foule hue alors que Payne regarde son adversaire au sol puis le relève pour lui envoyé un coup de coude dans la face. Alvin Burke titube et il se fait projeter vers un coin du ring avant de se prendre une corner clothesline ! Non, il s'est effacé et Payne a mis ses mains en opposition pour ne pas se prendre le coin comme un con et il se retourne vers son adversaire qui lui donne un coup de pied dans le ventre pour ensuite prendre de la vitesse à l'aide des cordes et lui envoyer sa botte en pleine figure pour une running big boot ! Payne est au sol et MVP se précipite pour le tombé 1, 2 et dégagement sans peine de Payne ! Dommage, Mr. 305 frappe au sol de frustration puis relève son adversaire pour l'envoyer contre un coin du ring. Payne est sonné et son adversaire fonce directement vers lui pour une running big boot dans la face de son opposant qui est sonné. MVP dégage sa jambe de sur la troisième cordes alors que Payne titube, et overhead belly-to-belly suplex porté directement par mr. ballin' qui se précipite pour le tombé 1, 2 et dégagement de Christopher Maxwell ! Le sosie de Statham, que ma prof d'anglais ne connaissait pas soit-dit en passant, essaye de se relever encore sonné par cette enchaînement de son adversaire, et ce dernier se précipite déjà pour lui envoyé un coup de genoux dans la face avant de se propulser à l'aide des cordes mais Chris Payne le surprend avec une low dropkick dans sa jambe qui le fait chuter au sol.

Porter tombe au sol et se prend immédiatement une headlock de la part de son adversaire qui essaye sûrement de calmer le rythme pour reprendre ses esprits. Les hués se font entendre, suivit des “boring !” alors qu'on entend Michael Cole bayé et Stanford lui dire d'arrêter d’exagéré. Payne continue sa prise mais MVP commence lentement à se relever et envoie des coups de coudes dans l'abdomen de son adversaire. Ce dernier essaye de reprendre le dessus avec des coups de genoux dans les côtes de son opposant, mais il se fait bloqué la jambe et montel vantavious porter passe derrière son dos pour une german suplex ! MVP ne relâche pas son adversaire et effectue une roulade pour se retrouver debout tout en tenant toujours son adversaire et il porte une seconde german suplex pour tenter le tombé 1, 2 et dégagement de Payne ! Les deux hommes sont épuisé, et MVP reste quelques temps assit pour reprendre son souffle alors que Payne se tient la nuque. Les deux hommes commencent à se relever en même temps et Porter envoie une droite dans le visage de son adversaire, puis une gauche, puis une droite, puis une gau... Ah non, Payne vient de lui donner un coup de pied dans la jambe et lui place une DDT qui plante son crâne contre le sol du ring pour le tombé 1, 2 et dégagement de mr. 305 ! Payne frappe au sol d'énervement et relève son adversaire pour le placer sur ses épaules mais MVP parvient à se dégager pour le pousser contre les cordes et le recevoir avec une flapjack ! Payne est au sol et le publique comprend, donnant de la voix pour le catcheur qui se prépare et part se propulser à l'aide des cordes pour son ballin' mais Payne s'est relever malgré la douleur et le surprend à son retour en le plaçant sur ses épaules pour la painkiller ! Le tombé est directement suivit 1, 2 et 3 !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://w-e-f-r.catchforum.fr
Eric Escobar
Chairman
avatar


Messages : 2258
Date d'inscription : 26/08/2011

Information du catcheur
Gimmick :
Palmarès :
Alliés/Rivaux :

MessageSujet: Re: Friday Night Raw #48   Dim 7 Juil - 21:10

Après la qualification de Chris Payne pour le prochain Money in the Bank Ladder Match, nous sommes de retour dans les backstages, mais pas dans les couloirs mais directement dans ... le bureau du Chairman de la fédération, Eric Escobar. Ce dernier est tranquillement installé dans un fauteuil, en train de regarder le show qui se passe actuellement, quand il s'aperçoit que la caméra est en train de le filmer, puisque le segment est en direct. Le Porto Ricain se tourne alors vers la caméra avec un petit sourire satisfait, heureux de montrer qu'il continue de diriger la fédération d'une main de fer. Il prend alors la parole de façon assez solennelle.

Eric Escobar: Bonsoir à tous et à toutes, je vous souhaite de passer un très bon show en notre compagnie ce soir. Je voulais vous dire que les derniers chiffres pour Payback vienne de tomber, et que le pay-per-view du mois de juin est le show le plus regardé, hors Wrestlemania, depuis Night of Champions ! Cela montre bien le retour de la fédération au premier plan, et le retour vers le sommet de la WWE-E-FED Renaissance. J'en profite également pour vous annoncer, en accord avec Carlito, que le Money in the Bank Ladder Match féminin sera de retour pour sa deuxième édition, et les participants seront annoncés durant les prochains shows par le Général Manager. J'en profite pour féliciter les Divas de la fédération qui travaillent très dures à l'entrainement depuis plusieurs mois, et elles continuent de prendre de l'importance avec maintenant 3 matchs en PPV, et elle auront peut-être le droit à un Main Event de PPV si elle continue sur ce chemin.

On entend alors un " NON " qui résonne fort dans l'aréna puique Michael Cole a pris un micro pour montrer son opposition à un Main Event de Pay-per-view de Divas, ce qui provoque immédiatement des huées de la foule qui jette des papiers sur Michael Cole qui se sert de Tony Chimel comme bouclier humain, alors que Scott Stanford se jette en dessous de la table des commentateurs. On voit alors Eric Escobar qui fait signe de passer à la suite du show, mais la porte s'ouvre assez rapidement, et on voit alors Carlito qui rentre dans la salle en mangeant une pomme. Le Général Manager des Divas et le Chairman se serrent la main, alors que Carlito s'installe dans le fauteuil en face de son ami. Un silence s'installe entre les deux hommes, mais c'est le Général Manager des Divas qui le brise.

Carlito: Je viens te voir Eric, pour te parler de la situation de la division féminine en ce moment. Malheureusement, je dispose que de très peu de Divas, et les récents départs dont celui de Trish Stratus n'aident pas cette division. J'aimerais savoir si tu pouvais faire quelque chose pour ma division, comme recruter d'autres Divas par exemple

Eric Escobar: Tu sais cependant que je dois également améliorer la division masculine, et que c'est elle qui rapporte le plus d'argent à la fédération. Je prépare d'ailleurs quelques petites surprises pour cette division, en espérant que cela permettra de faire de bonnes recettes, et si je fais de bonnes recettes, je pourrais alors m'occuper de la division féminine.

??: Cela montre bien que c'est une nouvelle fois que les paroles que vous avez prononcés au tout début de votre intervention était une nouvelle fois des paroles en l'air pour contenter les courageuses Divas qui ont accepté de vous faire confiance. Vous êtes aussi calculateur que ce Marc Mercier, et vous faites des discours uniquement pour faire plaisir aux fans et ainsi pouvoir gagner plus d'argent. Je ne comprends toujours pas pourquoi personne n'a voulu vous virer de cette fédération, tellement votre gestion est assez pathétique.

La caméra se tourne alors vers l'homme qui parle, et on s'aperçoit qu'il s'agit de John Laurinaitis qui s'était d'ailleurs disputé assez violemment avec le Chairman plus tôt dans la soirée. Le Général Manager des Superstars est en train de sourire, alors qu'Eric Escobar devient assez rapidement rouge de rage alors qu'il dit d'une vois assez énervée.

Eric Escobar: Qu'est-ce que tu fais là, John ? Je te rappelle que tu es uniquement Général Manager des Superstars, et que tu ne dois pas t'occuper de ce qui concerne les Divas. Je vais tout simplement te demander de dégager de cette pièce ... TOUT DE SUITE !

Carlito: Non, je veux qu'il reste. Son discours n'est pas cool, il est d'ailleurs d'un ennuyeux qui me donnerait envie de dormir. Mais ce qu'il vient de dire est interressant, très interressant même. Il a d'ailleurs tout à fait raison. Tu as en réalité rien à faire de la division féminine. Seule AJ Lee t'interresse parmis toutes les jeunes femmes qui combattent sur le ring. Je veux vraiment que tu fasses quelque chose pour ma division, ou je donne mon poste à John Laurinaitis ici présent, qui aura alors les pleins pouvoirs sur la gestion des talents de la WWE-E-FED Renaissance.

John Laurinaitis: Mais je ne veux pas de votre poste, Monsieur Colon. Je trouve que vous faites du très bon, même de l'excellent travail en tant que Général Manager des Divas. Vous prenez d'excellentes décisions, et je déplore le manque de moyen que vous possédez pour cette division.

Carlito: Tu sais, je crois que je me suis trompé sur toi. Tu es plus cool que je ne le pensais, mec, et ça c'est bien.

John Laurinaitis semble assez content de la dernière prise de parole du Général Manager des Divas, alors que Carlito se lève et tend sa main au Général Manager des Superstars qui la serre devant les yeux étonnés du Chairman qui ne pensait pas voir une sorte d'amitié entre les deux GM. Carlito sourit ... Avant de cracher sa pomme dans la visage de John Laurinaitis qui devient énervé et quitte rapidement le bureau. Carlito se tourne vers Eric Escobar et dit de façon ironique avant de partir du bureau du Chairman qui est en train de rire comme jamais.

Carlito: Je trouve qu'il est encore plus cool avec mes morceaux de pommes sur le visage. Mais cela n'empeche pas qu'il avait raison sur ce que tu penses de la division féminine, et j'espère que tu feras quelque chose, Eric.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://w-e-f-r.catchforum.fr
Eric Escobar
Chairman
avatar


Messages : 2258
Date d'inscription : 26/08/2011

Information du catcheur
Gimmick :
Palmarès :
Alliés/Rivaux :

MessageSujet: Re: Friday Night Raw #48   Dim 7 Juil - 21:11


Etonnamment, c'est le titantron du show qui résonne une deuxième fois dans l'aréna, ce qui étonne la foule alors que l'on voit Kaitlyn et Lita qui arrivent ensemble en tapant dans la main des fans qui tendent leurs mains. Les deux femmes sont suivis par Melina, puis par Io Shirai qui descendent assez rapidement la rampe d'entrée avant de monter sur le ring. On entend alors des huées de la part de la foule puisque c'est Britani Knight qui arrive dans l'aréna et qui enlève sa veste pour la jeter à Tony Chimel pour lui crier de faire attention aux affaires des autres. On a le droit ensuite à l'entrée du Strike qui descend par le public, public qui n'en a rien à faire des trois Divas et qui préfère acclamer Katherine Pierce qui a fait son entrée au même moment. Les 9 Divas sont sur le ring, alors que l'on nous annonce que par faute de temps, le Gauntlet Match est changé en Battle Royale. L'arbitre s'apprête à faire sonner la cloche, mais le titantron de la Divas Champion résonne dans la salle !


Grosse ovation de la part de la foule pour celle qui a eu beaucoup de difficultés à battre Summer Rae lors de Payback, j'ai nommé AJ Lee. On peut voir que sa dernière challengeuse commence à s'énerver en la voyant lever sa ceinture en l'air avant de s'asseoir assez tranquillement sur la rampe d'entrée, pour regarder le match qui commence immédiatement puisque l'arbitre fait sonner la cloche dès que le silence revient dans la salle.

Tout le monde semble surpris d'entendre la sonne cloché, sauf Io Shirai qui court immédiatement vers Britani Knight pour lui envoyer une droite avant de tenter de la faire sortir du ring, et elle est rapidement rejointe par Katherine Pierce qui s'empare des jambes de son adversaire pour la faire passer par dessus la troisième corde, mais elle se fait repoussé par l'Anglaise qui la pousse au centre du ring et Katherine Pierce se prend une Clothesline de la part de Melina. Katherine Pierce roule immédiatement dans un coin, alors que la caméra va de l'autre coté du ring puisque Kaitlyn et Lita ont débuté une épreuve de force avec les Bellas Twins qui protègent Summer Rae qui reste tranquillement dans un coin pour regarder le combat, et notamment Katherine Pierce qui se prend plusieurs coups de pieds par Melina et Britani Knight qui a réussi à se débarrasser de Io Shirai. La Japonaise est d'ailleurs au centre du ring, et court vers Melina pour lui envoyer un Dropkick dans le dos de la Latina qui se prend le coin directement dans la face, et Katherine Pierce en profite pour se sortir de là et faire une balayette à Melina qui se prend maintenant le coin de la deuxième corde dans la face. La Queen of Darkness fait un signe de tête à Io Shirai pour la remercier, alors que Brie Bella se prend un coup de pied dans l'abdomen par Lita et se retrouve à genoux, et Io Shirai en profite pour courir et saute sur le dos de Lita pour attérir sur la troisième corde, juste devant Summer Rae qui pousse un cri de terreur avant de se prendre 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8 droites dans la face, mais Io Shirai se fait soulever et se fait pousser par Nikki Bella. La Japonaise retombe sur les escaliers, et se retourne pour monter sur le ring mais Nikki Bella arrive en courant, et envoie un Dropkick dans le ventre de Io Shirai qui tombe au sol. Nikki Bella rigole, et retourne sur le ring pour se retourner et se prendre un Dropkick de la part de Kaitlyn, et la membre du Strike passe entre la deuxième et la troisième corde, et tombe au sol à son tour !

Spoiler:
 

Il ne reste donc plus que 7 Divas sur le ring, alors qu'AJ Lee est toujours en train de regarder le match sur la rampe d'entrée. On peut voir que Melina et Britani Knight sont en train de passer à tabac Katherine Pierce dans un coin, alors que les deux dernières membres du Strike sont toujours aux prises avec Lita & Kaitlyn. On peut pas dire que l'action soit incroyable, et c'est pour cela qu'AJ Lee décide de se lever et se rapproche tranquillement du ring, toujours avec la ceinture sur l'épaule. Britani Knight l'a d'ailleurs remarqué puisqu'elle suit du regard la Championne qui sourit de façon diabolique, avant de provoquer la Divas en faisant semblant de monter sur le tablier du ring, puis de se diriger vers la table des commentateurs. Britani Knight suit d'ailleurs la Divas, et ne remarque pas que Katherine Pierce envoie un coup de pied dans l'abdomen de Melina et commence à se relever, pour porter une Clothesline à la Latina, avant de faire la même chose à Brie Bella et à Summer Rae qui avaient pris l'avantage sur Kaitlyn et Lita. Britani Knight n'a toujours rien remarqué, et se prend maintenant un Dropkick dans le dos, et l'Anglaise se retrouve en position de 619, ce qui permet à AJ Lee d'intervenir dans le match et d'envoyer une claque dans la face de Britani Knight. Katherine Pierce sourit malgré les dernières déclarations de la Championne, avant de relever Melina pour l'envoyer par dessus la troisième corde et l'éliminer ! On peut d'ailleurs voir que Lita est debout, et elle court vers Britani Knight pour lui porter un Dropkick à la manière de Christian, mais l'Anglaise s'enlève au dernier moment et Lita passe à travers et touche le sol ! Incroyable désilusion pour l'Extreme Divas qui se fait éliminer facilement, alors que Katherine Pierce est toujours en feu et s'empare maintenant de Brie Bella pour la faire passer à son tour par dessus la troisième corde, mais Brie Bella retombe sur le tablier. La Queen of Darkness se rapproche de Brie Bella, mais elle se prend un Spinning Hell Kick par Summer Rae qui protège sa partenaire, mais Kaitlyn arrive comme une fusée et envoie un Spear à la membre du Strike qui touche le sol ! Kaitlyn est coincée dans la deuxième corde, et Summer Rae en profite pour la pousser hors du ring ! Elles ne sont plus que 3 sur le ring !

Spoiler:
 

Elles ne sont donc plus que trois à avoir une chance pour affronter AJ Lee à Money in the Bank pour le Divas Championship : Katherine Pierce, Britani Knight et Summer Rae. Les trois Divas sont debouts, et les trois jeunes femmes se regardent avec détermination, alors que Britani Knight et Summer Rae se dirigent doucement vers Katherine Pierce qui sourit, avant de passer entre les deux femmes en faisant une roulade avant, et Summer Rae envoie un High Kick directement dans la tempe, et l'Anglaise tombe au sol immédiatement, alors que Katherine Pierce prend le bras de son adversaire et l'emmène rapidement pour un Hell's Gate. La foule applaudit massivement et commence à pousser des cris de joies, alors que Summer Rae abandonne rapidement, même si ça ne sert à rien. Katherine Pierce continue de forcer la prise, et commence à endormir une de ses deux adversaires, avant de se relever pour regarder les deux adversaires au sol. Elle commence d'abord par relever Britani Knight, et la pousse contre les cordes pour tenter de l'éliminer. Britani Knight est totalement en perdition alors que Katherine Pierce recule, pour mieux courir vers son adversaire pour lui porter une Clothesline, et les deux femmes passent par dessus la troisième corde ! Les deux femmes tombent sur le tablier extérieur, et commencent à se relever difficilement pour s'envoyer plusieurs droites dans la face, alors que Summer Rae est toujours au sol en train de regarder les deux femmes en train de se battre. Katherine Pierce commence à prendre l'avantage, mais les Bellas Twins arrivent rapidement en courant et prennent les jambes des deux Divas pour les faire chuter en dehors du ring ! Summer Rae gagne le match grâce à ses deux partenaires du Strike !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://w-e-f-r.catchforum.fr
Eric Escobar
Chairman
avatar


Messages : 2258
Date d'inscription : 26/08/2011

Information du catcheur
Gimmick :
Palmarès :
Alliés/Rivaux :

MessageSujet: Re: Friday Night Raw #48   Dim 7 Juil - 21:11

On se retrouve en backstage après ce match de diva dont je n'ai aucune idée du gagnant au moment où j'écris ces lignes. On retrouve Toja à la caméra qui se balade dans les couloirs, et voilà les Fallen Cobras qui sont entrain de courir après un écureuil... Bref, Toja ne s'y intéresse pas et continue à marcher dans les backstages mais se fait bousculer par Santino et Daniels qui commencent à courir poursuivit par une meute d'écureuil et les deux clown parviennent à se cacher dans une salle... Qui est la loge d'Henry. Bref, on va pas s'attarder sur leur cas et Toja reprend son chemin. Il salut au passage les écureuils qui lui rendent le salut, puis le caméraman arrive au bout du couloir où on voit Roazhon parlait avec Kelly Kelly ! Celle-ci est de retour à la WEFR pour la première fois depuis... ben, m'en souvient plus. Enfin bref, le caméraman s'avance vers eux pour écouter la conversation entre la première championne des divas et le dernier champion Intercontinental.

Roazhon : - C'est dommage, tu étais vraiment une très bonne divas. Tu devrais refaire un tour dans cette fédération, je pense.  Ou au moins venir me passer le bonjour dans ma loge, je t'accueillerai toujours à bras ouvert. C'est ça le comportement breton !

Kelly: - Hey, je suis pas une pute ! Je sais très bien que t'essaye de me draguer mais je suis pas conne. C'est pas parce que je suis blonde que je suis conne.

Roazhon: - Je ne comprend pas pourquoi tu dis ça. D'accord, tout les hommes qui t'ont aborder devaient sûrement être sérieusement en manque mais ce n'est pas mon cas. Je sais reconnaître une jolie femme et la respectait. Je n'ai aucune arrière pensé sur toi en disant ces mots, je n'ai que du respect pour toi mais je te comprend. Ne crois pas que j'ai essayé de draguer, je veux juste être ami avec toi. J'aime beaucoup ton style de catch, tu es une de mes préféré divas.  

Kelly: - C'est gentil. On me le dit rarement, tu sais ? Les gens disent tout le temps que je n'aurai jamais était championne si j'étais face à AJ par exemple. Enfin, c'est surtout Raja qui dit ça.

Roazhon: - C'est juste un raté, comme tout ceux qui ne te reconnaisse pas ton talent. Tu as était la première championne dans cette fédération, tu l'as pas gagner pour rien. Tu le mérité, comme moi je mérite mon titre Intercontinental. Tu es une très bonne divas...

On entend soudainement quelqu'un toussé. La caméra se décale un peu pour nous laisser apercevoir Wade Barrett. Ce dernier regarde les deux personnes, et Kelly Kelly préfère s'en aller après avoir donné son numéro au français.

Barrett: - Même tes goûts puent apparemment.

Roazhon: - De quoi ? Qu'elle est un bonne divas ? C'est vrai, regarde ses formes quoi ! Puis, je suis un gentleman moi, je sais que tu ne peux pas comprendre. Je sais très bien qu'AJ est bien meilleur, et j'ai un certain goût pour Melina, mais je ne vais pas lui dire en face.

Le britannique commence à se moquer du français alors que ce dernier ne comprend pas.

Barrett: - Tu parle d'AJ et Melina en voulant parler de bonnes catcheuses ? Tu plaisante j'espère ? Ce ne sont que deux poupées, rien de plus. Ce ne sont pas des vrais combattantes et mériteraient même pas de combattre dans cette fédération.

C'est au tour du champion Intercontinental de rire alors que l'anglais le regarde de travers, n'appréciant pas qu'on se moque de lui. Le français soulève son titre Intercontinental et prend la parole.

Roazhon: - Tu peux parler mais je suis le champion Intercontinental. Tu parle de mérite ou de meilleur combattant, mais je t'ai battu pour ce titre, oublie pas. Tu te moque de mes ambitions mais je reste meilleur que toi. Tu te moque des divas mais elles ont fait beaucoup plus de chose que toi. Tu te prétend être le meilleur mais je t'ai battu à Payback. Tu as rit quand j'ai dis vouloir être le numéro un des mid-carder en prétendant que c'était un titre sans aucun intérêt mais ce que tu oublie, c'est que tu en es un. Tu n'es pas de la catégorie des catcheurs qui combattent régulièrement en main-event, et de ce fait... Tu es derrière moi, anglais de mes deux.

Faut croire que les deux hommes ne vont pas réussir à s'entendre. Barrett défie du regard le breton qui croise son regard, en posant son titre sur son épaule. Les deux hommes se font longuement face mais Fandango arrive pour les interrompre, dansant avec sa carmelita avant de prendre la parole.

Fandango: - Tom, laisse moi te dire ceci.... Félicitation pour ta victoire à Payback. Tu as l'honneur que le grand Fan......Dan......GOOOOooooooo accepte ta victoire et vienne en personne pour te féliciter pour un de tes accomplissement. Tu l'as eu, tu le mérite car de ma clémence sans équivalent, j'accepte de te voir porté ce titre. Thomas, Wade, n'oubliait cependant pas que ce titre est fait pour être porté par Fan....Dan......GOOOOooooooo ! Ce titre se doit de venir dans mon monde. Ce titre irait parfaitement dans mon monde, ce serait votre remerciement pour avoir le droit chaque semaine à une représentation de grande classe, dont vous n'en êtes pas digne, de la part de Fan......Dan.......GOOOooooooo. Heureusement Maniac, heureusement pour toi, je suis occupé quelque part d'autre. J'ai un match de qualification pour le Money in the Bank, un nom sans aucune élégance, et par ma grande clémence, je vais vous laissez vous amuser avec ce titre qui vous sied guère.  Amusez vous bien mais n'oubliez pas que tôt ou tard, le moment de ma danse retentira et au terme d'un spectacle d'un autre monde.... Mon monde ..... Je prendrai ce titre de façon totalement justifié.

Barrett: - Tu plaisante ? Tu crois que c'est avec ta danse que tu pourra récupérer ce titre ? Déjà qu'avec ce français qui porte le titre, on touche le fond... Si c'est pour avoir un champion qui passe son temps à danser plutôt que combattre. Vous deux, votre problème, le voilà. Vous n'êtes que des rêveurs, comme tout ceux de cette fédération. Il n'y a pas de vrai combattant, que de pathétiques penseur qui préfèrent parler plutôt que venir au combat.

Roazhon: - En attendant, on a tout deux réussit à faire plus de choses dans cette fédération que toi en beaucoup moins de temps. J'ai tellement percer que même le champion actuel de la WWE croit en moi, et on a tout deux conclut une alliance. Tu vois, je suis le futur de cette fédération alors que toi, tu appartiens déjà au passé, une nouvelle fois.

Fandango: - Je ne comprend vraiment pas son choix de faire confiance à un homme de ton calibre, de ton monde... Mais bon, nous représentant pas la même perfection, il doit sûrement avoir ses raisons aussi étrange que cela puisse paraître.

Barrett: - Je rêve ou je viens de tomber sur le fan club de Ziggler ? Après tout, ça ne m'étonne pas que vous deux, aussi pathétique que vous êtes, vous admirez le champion le plus sur-côté de l'histoire...  

Fandango: - Chut, chut... Chuuuut ! Wade, ce que tu dis est horrible ! Tout comme tout ce que tu représente, tu ne dis que des atrocités. Tu ne prononce qu'un amas de stupidité. Tu ne peux pas comprendre car tu fais partie du monde d'en bas, avec Thomas et tout les fans. Tu n'es pas parfait, tu ne peux pas comprendre les êtres parfait, les êtres venant de d'autre monde. Tu ne comprend pas que les êtres touché par la perfection ne sont pas en concurrence et peuvent s'apprécier. Tu ne comprend pas que c'est dans votre nature de vous prosternez dès qu'un homme parfait apparaît. Tu ne comprend pas tout ça car tu es stupide, mais tout ça va bientôt changer.... It's...........Fan.................Dan...............GOOOOoooooooooo !

Carmelita rigole pour montré qu'elle était bien là, et Fandango s'en va en dansant suivit par sa danseuse. Le britannique regarde s'en aller puis se tourne vers la caméra.

Barrett: - Voilà, c'est ça ! C'est exactement ça ! C'est le parfait exemple pour montrer ce qui ne va pas dans cette fédération de cinglé, de psychopathes, de fou furieux. Les gens ici ne sont pas normales, ils sont atteint mentalement. C'est pour ça que j'ai demander à rompre mon contrat aujourd'hui et que je quitte cette fédération. L'asile des fous, ce n'est pas pour moi. C'est pas une fédération pour moi, je veux combattre face à des sportifs, pas des fous.

Le britannique s'en va ensuite, alors que les fans ovationnent sa décision et commencent à chanter " :nah: :nah: :nah: :nah:! :nah: :nah: :nah: :nah: ! hey hey hey ! Goodbye ! ". Les chants ont d'ailleurs étaient lancé par des :nah: iste tels que Raja, Luxor, Ordi ou encore le grand :nah: . En attendant, on a oublié quelqu'un et on voit le français regarder les deux hommes s'en aller avant de crier.

Roazhon: - Et !!!! C'est moi le champion Intercontinental !!! Faut pas m'oublier putain !!!

Le pauvre, il a complètement était oublié. Le français se sent seul et sort maintenant son phone et le papier que lui a donner Kelly Kelly. Tant qu'à faire, il va repartir sur son plan drague alors que la caméra se coupe pour laisser place à la suite du show.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://w-e-f-r.catchforum.fr
Eric Escobar
Chairman
avatar


Messages : 2258
Date d'inscription : 26/08/2011

Information du catcheur
Gimmick :
Palmarès :
Alliés/Rivaux :

MessageSujet: Re: Friday Night Raw #48   Dim 7 Juil - 21:11


C'est l'heure du dernier match de qualification pour le Money in the Bank de la soirée. Le public ovationne timidement le premier homme à débarquer pour ce match, juste car il est membre de la CTC. Big E arrive, regardant le ring, avant de taper sur son torse puis lever son bras en l'air. Big E descend ensuite la rampe alors que la foule scande "big ending !". Le catcheur sourit puis grimpe dans le ring et attend son adversaire du match.


Yeah, c'est au tour de Fandango de faire son apparition !! Je danse alors que ce dernier débarque en faisant de même, sauf qu'il est accompagné de Carmelita et moi, d'une simple peluche ! Je préfère quand même ma peluche, alors m'en fou ! Enfin bref, Fandango descend la rampe avec sa danseuse, que moi je n'oublie pas, alors que les fans ne changent pas leur habitude et huent ce dernier. Fandango arrive devant le ring qu'il caresse, car il a un sérieux problème ce type, et il grimpe ensuite dans le ring alors que Carmelita continue à danser tout seul en dehors du ring. Fandango regarde son adversaire qui lui dit qu'il va lui faire un big ending. L'arbitre les séparent avant que ça chauffe et fait faire sonner la cloche.


Dernier match de qualification de la soirée et les deux hommes se tournent autour pour se jauger. Attendez, Fandango demande à Big E d'attendre. Ce dernier le regarde surpris, et le danseur commence à faire des pas de danse pour s'échauffer. Le public hue, ce qui énerve Fandango qui s'arrête pour leur crier de se taire dessus mais Big E retourne son adversaire pour lui envoyer une droite dans l'abdomen. Le danseur se tient le ventre en se penchant et Big E fonce à l'aide des cordes pour revenir se prendre une spinning wheel kick de Fandango ! Ce dernier se relève, semblant énervé d'avoir été mis à mal dès le début et il se jette sur son adversaire pour enchaîner les droites sur son visage. L'arbitre oblige Fandango à s'arrêter et ce dernier se relève avec le sourire pour reprendre ses pas de danse. La foule hue mais Fandango y porte peu d'importance et relève son adversaire pour lui envoyé une droite dans la face mais Big E la bloque et donne un coup de poing dans le ventre de son adversaire qui titube. Big E lui crie dans les oreilles puis part foncer contre les cordes pour revenir se prendre un big boot de Fandango qui se gratte ensuite les oreilles avant de partir pour le tombé 1, 2 et dégagement de Big E ! Fandango crie sur l'arbitre d'énervement et reprend le tombé 1, 2 et dégagement de Big E ! Fandango regarde méchament son adversaire et se remet sur lui pour l'enchaîner de droite et de gauche ! Il devient fou ! L'arbitre commence le décompte alors que Fandango lui claque le visage plusieurs fois contre le sol du ring et s'arrête à 4 pour se relever. Fandango regarde son adversaire au sol puis refait des pas de danse pour reprendre son calme et il relève big E pour tenter une suplex mais il n'arrive pas à le soulever ! Il force mais Big E résiste et part à son tour pour une suplex mais il foire la prise puisqu'il relâche son adversaire pendant l'exécution de la prise, ce qui fait que l'homme retombe sur lui en crossbody pour le tombé 1, 2 et dégagement de Big E !

Il a failli se faire avoir mais Fandango est déjà debout et s'acharne sur son adversaire avec des coups de pieds sur l'homme qui est à terre. Le public hue alors que Fandango remet bien son pantalon pour ensuite relever son adversaire et tenter de l'envoyer contre les cordes mais Big E résiste. Fandango essaye de forcé en le tirant avec les deux mains mais Big E résiste et ne bouge pas, puis tire son adversaire vers lui pour la side belly-to-belly suplex ! La foule applaudit alors que Langston se précipite pour porté le tombé 1, 2 et dégagement de Fandango ! Ce dernier reprend ses esprits alors que Big E frappe d'énervement au sol et se relève furieux. Le danseur se relève groggis et Langston le pousse jusqu'un coin du ring pour lui porté des shoulder block dans le coin du ring ! Fandango se fait massacré et Langston s'arrête pour se précipiter contre les cordes tandis que Fandango quitte le coin en titubant, et running body block de Big E qui envoie son adversaire au sol. Big E est à fond et enlève désormais ses bretelles, prêt à en finir avec ce match. Le public l'ovationne alors que ce dernier attrape Fandango par les cheveux et le relève mais ce dernier lui envoie une droite dans le visage. Oh, Big E n'apprécie pas et lui envoie un coup de genoux dans l'abdomen, puis un deuxième et un troisième qui oblige son adversaire à mettre un genoux à terre et se tenir le ventre. Big E comprend cependant qu'il ne peut pas finir rapidement ce match et se propulse à l'aide des cordes mais se prend une roundhouse kick à son retour de la part de Fandango qui se jette rapidement sur lui pour l'enchaîner de droite puis de coup de pied. Big E reste au sol et Fandango se relève en se tenant le dos, s'approchant d'un coin du ring pour y sauter directement sur la troisièmes cordes malgré les hués de la foule. Il regarde le public avec le sourire puis s'élance sur son adversaire pour la diving leg drop parfaitement exécuté pour le tombé 1, 2 et 3 !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://w-e-f-r.catchforum.fr
Eric Escobar
Chairman
avatar


Messages : 2258
Date d'inscription : 26/08/2011

Information du catcheur
Gimmick :
Palmarès :
Alliés/Rivaux :

MessageSujet: Re: Friday Night Raw #48   Dim 7 Juil - 21:12

On connait le dernier qualifier pour le Money in the Bank de la soirée, et il se place directement comme l'un des gros favori en la personne de Fan....Dan..... GOOOOoooo ! Désormais, on se retrouve dans les couloirs de la fédération avec Toja qui suit Mark Henry. Les hués se font entendre alors que ce dernier avance vers les vestiaires, un visage fermé, sérieux et énervé... Tout lui, quoi. Ce dernier se dirige vers les loges des superstars mais Josh Mathews arrive avec un micro pour tenter de l'interviewer. Il interpelle Henry qui se retourne vers le petit homme qui s'avance vers lui avec précaution. Une fois devant lui, il prend la parole alors que ce dernier lui demande ce qu'il veut.

Mathews: - Heu, bonsoir Mark Henry. J'aimerai juste vous posez quelques questions car les fans aimeraient connaître votre ressentie sur les dernier événements, sur ce qui s'est passé à Payback.

Henry: - Josh, ça te fais rire ?

Mathews: - Heu non, pas du tout.

Henry: - Je sais très bien que cela te fait rire, comme cela fait rire tout le monde. Je sais très bien que tu fais partit du système. Comme tout ces gens, comme tout ce système, tu pense que cela changera quelque chose mais cela ne changera rien.

Mathews: - Je ne vous comprend pas.

Henry: - Ferme là Josh.

Mathews s'arrête et semble plutôt effrayé par l'homme devant lui. D'ailleurs, ce dernier prend avec une main le col du commentateur et commence à remettre bien en place son haut en reprenant la parole alors que Josh ne comprend pas mais n'ose pas faire quoique ce soit.

Henry: - Les gens ont tous étaient heureux de me voir à terre, pour la première fois. Ils ont sans doute penser que ceci serait suffisant pour me détruire, me stopper. Ils pensaient que j'étais anéanti et chacun s'est contenter de ça. On parle d'une victoire de Ziggler ? Félicitation à lui, il peut dire qu'il m'a battu, mais tout le monde le sait, au fond, la vérité. Je n'ai pas perdu. On ne peut pas appeler ça une défaite, on sait très bien que Ziggler ne m'as pas battu. Tout ceci n'était qu'une pièce de l'absurde, tout c'est déroulé pour faire en sorte que je ne remporte pas ce titre. Le système ne me veut pas champion, le système à fait gagner Ziggler. Ou plutôt, le système à donner l'illusion d'une victoire pour Ziggler. Tout ça car il n'y a pas de respect. Ziggler n'est qu'un imposteur, contrôler par le système qui ne veut pas me voir. Tout a été fait pour qu'il reste champion car le système savait parfaitement qu'en gardant Ziggler champion, ils pourraient plus facilement garder leur titre loin de moi. Le système, je le détruirai... Et tu sais pourquoi Josh ?

L'interviewer le regarde interrogateur. Il veut lui répondre mais Henry le soulève pour lui porté sa World Strongest Slam ! Pauvre Josh, ce n'était pas ça nuit. La foule hue alors qu'Henry lance un "that's what I do" vers l'interviewer avant de se relever. Il le regarde avec son air grave puis se retourne pour tomber.... face à face avec le Rock ! La foule ovationne le Rock qui défie du regard l'homme le plus fort du monde, avant de prendre la parole.

The Rock: - Le Rock t'avait prévenu, fat ass, que tu parlais trop à Payback.

Henry: - Ça te fais rire, n'est-ce pas Rocky ? Ça te fais rire ce qui s'est passé à Payback ? Tu t'amuse bien à être un pion de ce système. Tu sais très bien que tu as perdu contre Ziggler à Wrestlemania, et que je n'aurai pas perdu face à lui sans l'intervention du système. Nos défaites ne sont pas comparables.

The Rock: - Tu as raison, le Rock à perdu en un contre un face à Ziggler à Wrestlemania. Tu as raison, nos défaites ne sont pas comparables. Le Rock se rappel aussi qu'Henry s'est fait prendre le pin par JTG pour perdre son seul titre qu'il avait. Le Rock ne s'est pas fait prendre de pin par Jabro-TG. Le Rock te dit que tu dois cesser de te voiler la face à chacune des défaites. Le Rock surveille depuis longtemps Henry et à chacune de ses défaites, le Rock voit Henry venir sur le ring pour mettre la faute sur les autres, pour pleurer sur sa défaite, sur sa non vie social. Le Rock voit un homme qui vient de connaître sa première défaite en un contre un, et qui préfère mettre la faute sur quelque chose d'imaginaire pour renié sa défaite, comme la dernière fois qu'il avait perdu contre le Rock et 4 autres catcheur à l'Elimination Chamber, comme la dernière fois qu'il avait perdu pour le titre à Hell in a Cell. Tu cherche des excuses pour pouvoir continuer à te prétendre invincible mais ce soir, le Rock te promet que ce ne sera pas le système, que ce ne sera pas Ziggler, que ce ne sera pas ta mère, mais que ce sera bien le Rock en personne qui va te bottez le cul au centre du ring pour ses millions.....and millions of the rock's fans !

On entend les fans ovationner le Rock alors qu'Henry le regarde toujours avec cette air grave. Le Rock hausse un sourcil en le regardant et reprend.

The Rock: - Ce soir, le Rock va te rappeler ce que tu es. Le Rock va te rappeler que tu n'es qu'un homme, comme toutes les personnes présentent dans cette fédération, comme tout les fans. Le Rock va te rappeler que tu es fragile comme tout le monde. Le Rock va te bottez le cul bien fort ce soir en direct à Monday Night Raw et le Rock va te faire sentir beaucoup moins invincible 'cause finally...... The Rock has come back.... to Rockford !

Les fans de l'arène ovationne comme des tarés alors que le Rock les écoutent depuis les couloirs. Il lève sa tête en l'air, écoutant ses fans scander son nom avec le sourire, puis il refixe Henry comme pour attendre une réponse. Cependant, ce dernier semble pas vraiment vouloir répondre à la "laughing cow" comme il l'aime l'appeler et préfère s'en aller alors que le Rock hausse un sourcil. La caméra se coupe pour une page de pub.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://w-e-f-r.catchforum.fr
Eric Escobar
Chairman
avatar


Messages : 2258
Date d'inscription : 26/08/2011

Information du catcheur
Gimmick :
Palmarès :
Alliés/Rivaux :

MessageSujet: Re: Friday Night Raw #48   Dim 7 Juil - 21:12

Après cette altercation entre Mark Henry et The Rock qui s'affronteront d'ailleurs dans le Main Event de la soirée, nous retournons en backstage en compagnie de Renée Paquette qui va faire son interview de la semaine, et ainsi pouvoir payer une partie de son crédit qu'elle a utilisée pour acheter une 2CV ou une 4L, on ne sait plus trop. Vous pouvez d'ailleurs faire un don si vous voulez avoir les shows à l'heure, alors que l'intervieweuse est pour le moment avec les deux Bellas Twins.

Renée Paquette : Bonjour, ici Renée Paquette, intervieweuse officielle des Divas de la WWE-E-FED Renaissance. Malheureusement, la voix-off a dit tout ce que je voulais dire pour gagner du temps de parole, car je suis payé au mot prononcé. Mais ce n'est pas le plus important car je suis avec les Bellas Twins. Alors, Mesdemoiselles, que pensez-vous de l'intervention de Carlito plus tôt dans la soirée ?

Nikki Bella : Carlito, notre grand Général Manager, pense qu'il a désavantagé Summer en organisant ce match. Sauf qu'il a commis une grande erreur en signant ce match de Championnat, puisque je vous rappelle, bande de débile, qu'il n'y a pas de disqualification dans un Fatal 4-Way et que, contrairement à Payback, ma soeur et moi allons pouvoir intervenir pour donner la victoire à notre partenaire qui le mérite plus que tout puisque c'était la dernière sur le ring.

Brie Bella : Mais, tu m'avais pas dit dans les backstages que tu ne comprenais pas pourquoi Summer avait été rajouté dans le match et pas nous, alors que c'était nous qui étions intervenus pour donner la victoire à notre blonde ?

Nikki Bella : Sauf que, je te rappelle, que tu m'as dit que j'étais tout simplement jalouse et que la décision de Carlito était logique puisque nous avions toutes les deux étaient éliminées, et je t'avais répondu que j'étais d'accord avec toi.

Brie Bella: Ah oui c'est vrai, j'avais oublié :)

Les deux femmes se font un calin sous les huées de la foule qui se fait chier dans ce segment aussi nul qu'un match de Rob Van Dam à la TNA. Renée Paquette toussote alors, avant de reprendre la parole une fois que ses deux invités la regardent d'un air supérieur, comme à leur habitude.

Renée Paquette : J'aimerais savoir, vous qui ne participerez pas à ce match de Championnat, ce que vous pensez des adversaires de Summer Rae qui a beaucoup plus de possibilités de remporter le match à Money in the Bank qu'à Payback, puisqu'elle pourra gagner le titre sans faire le tombé sur la Championne.

Nikki Bella : C'est une question idiote :)

Brie Bella : Complètement idiote, aussi idiote que la décision de Justin Bieber de quitter ma soeur alors que c'est la plus belle femme du monde :)

Nikki Bella : C'est toi la plus belle femme du monde :)

Brie Bella : Non c'est toi :)

Renée Paquette: Vous pouvez peut-être répondre à ma question, et vous parlerez de ça une fois que la caméra sera coupé non ?

Brie Bella : Ta gueule poufiasse :)

Nikki Bella : Ouais c'est ça ! Ferme là un peu :)Mais je vais te donner une réponse quand même. Les trois adversaires de Summer seront seules, incapables de coopérer, alors que nous serons 3. La victoire de Summer sera trop facile :)

Brie Bella : Exact :)

Nikki Bella: On parlait de quoi ? :)

Brie Bella : Je disais que c'était toi la plus belle :)

Nikki Bella : Non c'est toi :)

Et cela continue pendant de longues secondes alors que Renée Paquette fait signe de couper la caméra avant de courir pour se réfugier dans sa loge et prendre quelque chose qui redonne de l'énergie tellement ce segment aura été ... Ininterressant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://w-e-f-r.catchforum.fr
Eric Escobar
Chairman
avatar


Messages : 2258
Date d'inscription : 26/08/2011

Information du catcheur
Gimmick :
Palmarès :
Alliés/Rivaux :

MessageSujet: Re: Friday Night Raw #48   Dim 7 Juil - 21:13


Après ce segment soporifique, mais également comique, la foule est heureuse d'entendre la cloche retentir puisque cela veut dire que c'est enfin le retour de l'action dans ce 48ème WEFR RAW ! Le public reste assez silencieux pour accueillir Maryse qui fait son retour sur les rings après s'être fait virer du Strike, et elle monte sur le ring en faisant des taunts habituels.


Nouvelle grosse ovation de la part de la foule pour accueillir pour la deuxième fois de la soirée la Divas Champion, AJ Lee. Cette dernière semble d'ailleurs assez énervé de la décision de Carlito de lui mettre 3 Challengeuses en même temps à Money in the Bank. La Championne pose sa ceinture sur les escaliers avant de monter sur le ring pour faire face à son adversaire

Les deux femmes se regardent assez rapidement, alors que l'arbitre demande immédiatement à faire sonner la cloche pour le début officiel du dernier combat féminin de cette longue soirée qui promet encore d'être magnifique avec l'affrontement entre Mark Henry, JTG et The Rock. Mais on revient à l'action puisqu'AJ Lee a profité de mon HS pour courir directement vers Maryse et lui porter un Lou Thesz Press sous les applaudissements de la foule. La Championne claque plusieurs fois la tête de son adversaire sur le tapis du ring avant de se relever assez rapidement pour remettre son adversaire à genoux. AJ Lee fait le signe de la fin alors qu'elle veut déjà mettre fin au combat, et la Championne court dans les cordes pour porter un Shining Whizard dans le vent puisque Maryse a préféré rouler en dehors du ring. On entend quelques huées de la part de la foule, alors que la Quebecoise fait un signe de la main à Ryan Ziggler qui est le sonneur de cloche du match, et celui dit qu'il est TRO CON-TENT car il a réussi à draguer Maryse qui remonte sur le ring pour relever son adversaire et lui envoie un coup d'avant bras, puis un deuxième directement dans le dos de la Championne qui se retrouve à genoux, et se prend un Kick directement dans la tempe. La Quebecoise fait maintenant le tombé. 1 ... 2 ... Dégagement de la part d'AJ qui paye son trop plein de confiance. Maryse sourit avant de relever son adversaire pour lui envoyer une nouvelle droite directement dans la face, alors que l'on peut voir que la Championne est en train de tituber sous le regard de ses trois challengeuses qui regardent le match à différents endroits de l'aréna. Maryse envoie d'ailleurs un coup de pied dans l'abdomen de son adversaire qui se retrouve en position assise pour se prendre une Headlock de la part de la Quebecoise, mais AJ Lee contre assez rapidement et envoie un Dropkick dans le dos de la Quebecoise qui se retrouve directement dans les cordes, alors qu'AJ Lee monte sur la troisième pour porter un Lock Out à la manière de Seth Rollins. Maryse se tient la gorge et roule assez rapidement vers le centre du ring pour se prendre le tombé. 1 ... 2 ... Dégagement de la part de Maryse qui se relève difficilement et se prendre une Jumping Clothesline de la part de la Championne qui enchaîne avec un Savate Kick avant de passer derrière son adversaire pour lui porter un Sunset Flip Powerbomb avec le tombé. 1 .. 2 ... Nouveau dégagement de la Quebecoise qui se fait une nouvelle fois dominé dans ce match alors qu'AJ Lee montre l'image de MITB que l'on voit sur le titantron avant de relever son adversaire pour la mettre en position de Shiranui, mais AJ lâche Maryse qui retombe comme une vieille chaussette au sol. AJ regarde vers le titantron, et l'on peut entendre des huées puisque les trois membres du Strike sont sur le titantron et regardent AJ avec un sourire. La Championne fait signe aux trois Divas de venir, mais elle se fait retourné par Maryse qui lui envoie son French Kiss avant de la retourner pour le tombé ! 1 ... 2 ... 3 ! Maryse gagne le match alors que personne ne l'attendais !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://w-e-f-r.catchforum.fr
Eric Escobar
Chairman
avatar


Messages : 2258
Date d'inscription : 26/08/2011

Information du catcheur
Gimmick :
Palmarès :
Alliés/Rivaux :

MessageSujet: Re: Friday Night Raw #48   Dim 7 Juil - 21:13

Allez, c'est l'heure du Main-Event !! Attendez, non... Je n'écris jamais avant le premier titantron pour un match. Merde, on est encore dans les couloirs de la fédération ? Quoi ? On veut le Main-Event !! On veut le Main-Event !! Putain, ça fais chier ! Deux segment à la suite, super ! Bref, voyons voir ce que fait Toja. Il marche dans les couloirs comme à son habitude, ça va nous amener loin tout ça. Tiens, on revoit les écureuils tueur qui marche tranquillement et salut Toja qui les salut à son tour. Les écureuils ont l'air de meilleur d'humeur que plus tôt dans la soirée, faut croire qu'elles ont eu la peau des fallen cobras ou qu'ils ont trouver des noisettes. D'ailleurs, le saviez-vous qu'il y en aura dans GTA V ? Des écureuils, hein ? J'en sais rien pour les noisettes, pourquoi tu me demande ? Enfin bref, Toja continue sa marche et remarque deux hommes au fond du couloir. On remarque que l'un d'eux est Brother T, qui s'est qualifié pour le MITB plus tôt dans cette soirée. Il semble parler avec un homme qu'on a du mal à reconnaître et les deux hommes semblent plutôt bien s'entendre. Toja se décide donc de s'approcher mais l'homme remarque le caméraman et tchèk Bro'T avant de se précipiter loin de la scène alors qu'on aura pas pu voir de qui il s'agissait. Toja semble vouloir aller à sa rencontre mais Brother T arrive devant lui pour prendre la parole et l'empêchant de continuer son chemin.

Brother T: - Tu tombe Toja, j'avais à parler. Ce soir, j'ai encore aligné un blaireaux et c'est officiel maintenant, je suis qualifié pour le Money in the Bank. Pour les derniers retardés qui n'ont toujours pas cru en moi, il est temps de me prendre en sérieux. J'ai déjà prévenu mes potos, même JTG, et je le dis direct, je vais casher la malette sur le champion, sans coup de pute. Pas là pour faire le mariole, je vais illuminer cette fédération à nouveau avec mon swagg, j'ai la rage. J'ai la rage de vaincre, j'ai la rage de réussir, y aura pas de match de championnat à Summerslam sans Bro'T, je te le dis tout de suite. Tu me dis direct si tu suis plus, tu sais bien que je suis fait pour porter l'or autour de mes hanches.

Quoi ? Le public hue pour ça ? Ok, on a vraiment un public zarb' ici alors que l'empereur du swagg affiche un sourire en entendant les fans se réveiller pour ce segment.

Brother T: - T'inquiète, je t'ai pas stopper juste pour parler sur moi. Je suis juste venu pour laisser un message à tout les rageux. Je vais ramener une nouvelle fois le style suprême dans cette fédération, et si vous ne voulez pas vous le rentrez dans le crâne... Well, j'ai une chaise et trois coup dans le crâne suffira pour ça. J'suis un putain de gagnant, j'suis fait pour ça. Dans mon sang coule l'essence de la victoire. J'ai l'intention de me réinstaller dans mon trône mais je suis un putain d'impatient et je n'attend pas pour avoir ce que je veux. Ziggler, Henry, JTG, Rock, je sais pas qui sera champion mais mon swagg vous surpassera. J'ai passé mon enfance dans le ghetto 828 à perfectionner mon swagg, je suis passé par la Russie, par la Thaïlande... J'ai passé toute ma vie dans la galère car c'est comme ça qu'on apprend l'instinct de survie, qu'on apprend l'instinct du tueur. C'est comme ça que je suis devenu le roi de la jungle, le requin de cette fédération. Le dernier a m'avoir pas pris au sérieux s'est retrouvé avec mon pied dans la gueule, et c'est juste fait atomisé par mon swagg. On peut pas me stopper, personne peut me stopper, l'empereur est en marche. Bro'T est là pour le titre, rien de plus et pour ça, il va se battre et pas faire sa catin.

Brother T aborde son sourire pleine d'arrogance mais on peut y voir aussi toute sa détermination. Il prend ensuite la caméra pour se mettre bien face à elle et reprend.

Brother T: - Vous êtes maintenant prévenu, le roi du Swagg est de retour et guette son trône.

Il relâche la caméra puis s'en va pour terminer ce segment de merde bâclé à la fin. On passe donc au main-event !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://w-e-f-r.catchforum.fr
Eric Escobar
Chairman
avatar


Messages : 2258
Date d'inscription : 26/08/2011

Information du catcheur
Gimmick :
Palmarès :
Alliés/Rivaux :

MessageSujet: Re: Friday Night Raw #48   Dim 7 Juil - 21:13


Le public se lève comme un seul homme pour accueillir le premier catcheur de ce match qui arrive avec son titre avec un thème song pourri en attendant celui choisi par Juju'. Big Daddy fait son apparition, avec une nouvelle tenue, alors qu'A.W l'accompagne en tenant le titre JTC dans ses mains. Big Daddy descend la rampe alors qu'Abraham lui dit qu'il est cool, qu'il est classe, qu'il est Big Daddy ! B.D grimpe ensuite dans le ring et va saluer l'arbitre et essaye de lui donner de l'argent mais l'arbitre refuse et le repousse.



Cette fois, tout le public est réellement debout pour accueillir le deuxième participant de ce match, le people's champ, le Rock ! Ce dernier fait son apparition devant l'entrée des catcheurs, sautant sur place en regardant ses fans qui scandent son nom. Le sourire se lit sur son visage, et le Rock descend la rampe lentement en regardant ses fans, saluant quelques uns qui ont ramener des pancartes "The Rock = Chuck Norris". Le Rock grimpe ensuite sur le tablier du ring puis fait son taunt sur le coin du ring avant de détourner son regard vers son adversaire de ce dimanche. Ce dernier lui dit qu'il faut oublier JTG, qu'il est Big Daddy mais on entend le Rock lui dire de fermer sa gueule, avant de descendre sur le tablier du ring et rentrer dans le ring pour aller faire son taunt sur l'autre coin du ring. Il descend ensuite pour venir faire face à Big Daddy et l'arbitre est obligé d'intervenir pour éviter qu'ils se foutent sur la tronche directement.


C'est au tour de Mark Henry de faire son apparition, lui qui est poursuivit par le système ! Si vous tombez sur lui dans le monde pokemon, faîtes attention car vous allez vous faire botter le cul. On voit encore une fois la carrure imposante de cette homme et ce dernier descend la rampe lentement en regardant ses deux adversaires dans le ring, sans faire attention aux fans qui le hue. Le world strongest slam arrive devant le ring et surveille les mouvements des deux hommes avant de grimper sur le tablier du ring. Il hésite à entrée et hurle sur l'arbitre de faire reculer ses deux adversaires, et ce dernier se dépêche de s'exécuter, alors que le Rock et Big Daddy recule en le regardant bizarrement. Henry enlève son t-shirt qu'il jette au sol puis rentre dans le ring pour faire face aux deux hommes. Les trois commencent donc à s'insulter alors que l'arbitre est sur le point de faire sonner la cloche...


WTF ? Ce thème mélange à Pika Girl est super ! Je me perd.... WTF ? Les trois hommes se tournent vers l'entrée des catcheurs alors que le champion de la WWE fait son apparition, le titre sur son épaule. Il regarde les trois hommes avec le sourire, tiens ça fais longtemps ça, puis il descend la rampe alors que la foule le hue. Henry semble pas apprécier du tout, tout comme le Rock, alors que Big Daddy le salut. M'okey, Ziggler contourne alors le ring pour aller s'installer à la table des commentateurs, à côté de Scott Stanford alors que Cole se plaint mais Ziggler lui rappel tout ce qu'il a dit sur AJ et ce dernier préfère se taire. Il semblerait qu'on soit prêt pour le match ? L'arbitre fait donc sonner la cloche !


C'est le début de ce match alors que les trois hommes se font face dans le ring. Le gagnant de ce match affrontera Ziggler à Money in the Bank et les trois hommes se tournent autour, chacun surveillant le moindre geste des deux autres. Le premier à faire quelque chose dans ce match est Big Daddy, le moins imposant d'entre eux, qui envoie une droite dans la face du Rock puis d'Henry qui le bloque pour le coucher au sol avec une clothesline. Il n'a pas le temps d'y faire attention et le Rock se jette sur lui pour lui envoyer plusieurs droites en plein face qui l'oblige à reculer contre les cordes pour se faire projeter contre les cordes opposé, mais Henry revient avec une shoulder block qui envoie son adversaire au sol. Henry le regarde et lui crie that's what I do, mais le champion JTC vient lui donner un coup d'avant-bras dans le dos. C'est peu efficace et le World Strongest Man se retourne vers son adversaire avec un regard de tueur alors que Big Daddy lui dit qu'il n'est pas classe, mais il se fait couché au sol par une clothesline ! Et une autre pour le Rock qui venait de se relever. Henry veut remporter ce match et il relève l'ex-JTG pour le repousser dans un coin du ring et foncer vers lui pour uner corner big splash ! Jayson s'écroule au sol, touché, alors qu'Henry se retourne vers le Rock qui lui envoie une droite dans le visage suivit d'une seconde qui fait tituber le hall of pain inductor. Rocky en profite pour partir prendre de la vitesse à l'aide des cordes mais Henry fonce vers lui pour le coucher au sol avec une clothesline ! Et il porte une spinebuster à Big Daddy qui venait de foncer vers lui. Les deux hommes sont au sol et Henry se tourne direction de Ziggler pour lui lancer un “that's what I do” avant de se retourner vers son adversaire mais il reçoit un coup de coude dans l'abdomen qui l'oblige à reculer. C'est le Rock qui se relève et renvoie des droites dans le visage de son adversaire mais Henry parvient à le repousser avec son bras. Big Daddy s'est relever et il appelle le Rock, et les deux hommes se font un signe de la tête avant de se retourner vers Henry et lui envoyer chacun un coup de pied dans ses jambes pour lui porter une double DDT ! Henry est à terre sous l'ovation des fans alors que Big Daddy tente déjà le tombé 1, 2 et dégagement d'Henry.

La foule est déçu alors que le Rock hausse un sourcil en regardant son adversaire. Le JTC champion se relève et se tourne vers le Rock qui le regarde toujours bizarrement, et Daddy se jette sur lui sans prévenir pour tenter de lui envoyer une droite en plein visage mais le Rock est parvenu à esquiver et il le surprend avec une overhead belly-to-belly suplex sous l'ovation des fans. Le Rock se relève et remarque qu'Henry commence à se relever. Il s'avance vers lui et lui donne un coup de pied dans les côtes avant de tenter de le projeter contre les cordes mais Henry résiste. Le Rock tente de forcé mais Henry résiste encore une fois et contre le tout en projetant son adversaire contre les cordes opposé. Cependant, le Rock parvient à effectuer un retournement du bras à l'homme lorsque ce dernier tente de le projeter pour lui donner un coup de pied dans l'abdomen et porté une people's DDT ! Le public explose de joie alors que le Rock se relève d'un saut carpé et esquive une clothesline de Big Daddy qui se retrouve propulsé par les cordes pour revenir vers son adversaire pour se prendre une people's spinebuster sur Henry ! Les deux hommes sont au sol et le Rock se place devant la tête du world strongest slam alors que le public l'a compris et l'ovationne. Le great one envoie sa coudière dans le public puis se projette contre les cordes, puis les cordes opposé pour porté une people's elbow sur les deux hommes ! Oui car Big Daddy se trouvait sur Henry, pour rappel. Big Daddy se dépêche de rouler hors du ring pour reprendre son souffle alors que le Rock se prépare pour sa Rock Bottom. Henry se relève, assez sonné, et tourne le dos au Rock qui est prêt pour porté son finisher. Le world strongest slam est debout, titubant, et il se retourne vers son adversaire qui place son bras sous le sien prêt pour soulever son adversaire mais Henry réplique avec des coups de coudes dans le visage du Rock qui le relâche pour reculer en se tenant le crâne. L'homme tente de profiter de cette ouverture et fonce vers son adversaire pour une clothesline mais le Rock parvient à esquiver et prend de la vitesse avec l'aide des cordes pour sauter sur son adversaire pour une jumping clothesline ! Henry se retrouve au sol alors que le Rock se précipite pour le tombé 1, 2 et Big Daddy vient casser le tombé !

Le Rock se tient la nuque puisque JTG s'est jeté sur sa nuque, avec ses deux coudes, pour briser le tombé. Jayson lui envoie un coup de pied dans les côtes, applaudit par Washington, et il relève son adversaire pour le projeter contre les cordes mais c'est retourné et c'est JTC champ' qui se trouve projeter contre les cordes et qui revient pour porté une slide punch dans l'abdomen du Rock qui est obligé de se pencher en deux. La foule applaudit alors qu'Henry s'est relever et Big Daddy avance vers lui pour lui envoyer des coups de poings dans le visage mais Henry le repousse avec une headbutt. Le Rock s'avance vers Henry et les deux hommes débutent une échange de droite qu'Henry domine pour envoyer son adversaire contre les cordes pour tenter de lui porter une clothesline mais le Rock esquive pour pouvoir prendre de la vitesse à l'aide des cordes et revenir en jumping clothesline mais Henry parvient à retourner la prise en snap scoop powerslam ! Il vient de détruire le dos du Rock et n'as même pas le temps de savourer qu'il se prend une leg drop bulldog de Big Daddy qui se précipite sur le corps d'Henry 1, 2 et dégagement de ce dernier ! Pas de temps à perdre, Big Daddy se précipite sur le corps du Rock 1, 2 et dégagement de ce dernier ! La foule y avait cru, et Big Daddy aussi puisqu'il crit putain. Mark Henry se relève avec un peu de mal et l'ex-JTG vient lui envoyé un coup de genoux dans le crâne avant de faire de même avec le Rock qui titube, et Big daddy fonce ensuite vers Henry pour lui porté une dropkick dans la face ! Henry tombe au sol, alors que Jayson relève le Rock mais le brahma bull repousse le gangsta avant de foncer vers lui pour tenter une clothesline, mais Big Daddy esquive et lui donne un coup de pied dans le ventre pour porté une double swinging neckbreaker pour le tombé 1, 2 et dégagement du Rock ! Big Daddy se tient le crâne, il pensait avoir réussit à faire le break ! Il se relève déçu mais ne remarque pas derrière lui Henry qui le couche au sol d'un coup d'avant-bras dans sa nuque. Henry le regarde au sol avec son air froid puis détourne son regard vers le Rock qui se relève avec l'aide du coin du ring. Le world strongest man prend de l'élan et fonce vers lui pour l'écraser contre le coin du ring avec une corner body splash ! Il ne laisse pas son adversaire s'écrouler et le tire vers le centre du ring pour lui porté une suplex ! Oh, Big Daddy vient d'envoyer un coup de pied dans la face d'Henry et se précipite sur le corps du Rock pour le tombé 1, 2 et Henry le tire pour brisé le tombé !

La foule hue alors que de toute manière, le Rock avait levé son bras pour se dégager. Le gangsta pensé vraiment volé le match d'une façon aussi conne et il se retrouve debout face à Henry qui vient de lui envoyé son crâne heurté le sien ! Jayson titube et se rattrape au corde mais se reçoit un coup de poing dans le ventre. Le public hue alors qu'Henry projete son adversaire vers les cordes opposé mais Big Daddy se retient au corde. C'était une stupide idée puisqu'Henry fonce vers lui pour le faire passer par dessus la troisième cordes d'une clothesline ! Henry et le Rock viennent de passer par dessus la troisièmes cordes ! Alors qu'il se retournait, le Rock la fait passer par dessus ses cordes d'une running clothesline et les deux hommes sont retomber dehors. La foule scande le nom du Rock alors que les trois hommes se trouvent au sol et commencent à se relever. Big Daddy s'aide du tablier du ring, le Rock des marches en aciers et Henry des barricades. Ils sont tout trois debout et le Rock fonce vers Henry pour lui donner un coup de genoux dans l'abdomen, ce dernier étant encore contre les barricades. Henry a le souffle coupé et reprend son souffle contre les barricades alors que le Rock s'est retourné vers l'ex-JTG qui s'est jeté sur lui avec une clothesline pour l'envoyer contre Henry ! Les deux hommes se retrouvent au sol alors que Big Daddy grimpe sur les barricades et dit qu'il est trop haut pour tout le monde. Le public l'ovationne alors que l'arbitre demande à JTG de rentrer dans le ring mais Daddy descend des barricades en disant qu'il faut oublier JTG et l'appeler Big Daddy mais Henry lui attrape le visage et va l'envoyer contre les barrières de sécurités ! Daddy est sonné, alors qu'Henry se tient le crâne semblant ressentir une douleur et il se retourne pour éviter au dernier moment un spear du Rock qui est prit par Big Daddy alors que les deux hommes passent à travers la barricade qui s'est écroulé ! “Holly shit” scande les fans alors que les deux hommes semblent KO mais attendez, Henry s'est saisit d'une chaise et il se précipite vers la table des commentateurs pour tenter de donner un coup de chaise à Ziggler qui est parvenu à esquiver alors que Stanford s'est prit le coup ! Le commentateur s'écroule alors que Ziggler s'en est sortit et se jette sur Henry pour lui envoyer plusieurs droites dans le visage d'Henry qui titube et lâche sa chaise. L'arbitre ne peut pas disqualifier dans un triple threat alors que Ziggler se saisit de la chaise mais reçoit un coup de genoux de la part d'Henry qui l'envoie ensuite contre le poteau du ring ! Henry veut en terminer avec lui mais le Rock saute derrière lui pour l'envoyer à son tour contre ce même poteau. Le world strongest slam est au sol alors que Ziggler se relève groggis et se retourne vers le Rock qui lui porte un Rock Bottom alors que Big Daddy vient de se saissir d'une batte de baseball ! WTF ? Le match part en couille et l'arbitre, ne sachant plus quoi faire, fait faire sonner la cloche !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://w-e-f-r.catchforum.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Friday Night Raw #48   

Revenir en haut Aller en bas
 

Friday Night Raw #48

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WWE-E-FED Renaissance :: HORS-FED :: Anciens shows :: WEFR II RAW-