WWE-E-FED Renaissance
Salut à toi ! Dans ce Pop-Up, tu peux choisir de te connecter si tu es déjà membre, de t'inscrire si tu souhaites nous rejoindre, et de fermer, à notre plus grand regret. Fais le bon choix !


Bienvenue à la WWE-E-FED Renaissance Invité !
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Monday Night Raw #49

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Eric Escobar
Chairman
avatar


Messages : 2258
Date d'inscription : 26/08/2011

Information du catcheur
Gimmick :
Palmarès :
Alliés/Rivaux :

MessageSujet: Monday Night Raw #49   Mar 16 Juil - 0:56



Salut à tous, 49 ème ! La 49 ème de Monday Night Raw qui prend à l'occasion d'autre nom selon le jour de sa diffusion mais peu importe, 49 Raw officiel depuis le début de cette fédération ! Et avec vous, la grande voix-off car oui, je suis de retour !! Aujourd'hui, on a pas trop le temps de discuter alors je vais juste vous dire que les fans sont présent en nombre, mais pas vraiment car avec tout ces retards et les vacances, ça devient difficile de remplir les salles. Bref, on retrouve Michael Cole et Scott Stanford à la table des commentateurs !

Stanford: - Bonjour à tous cheers. Ce soir, Cole ne va pas très bien et ça dure depuis plus d'une semaine maintenant :erm:. Je vous préviens d'avance, de rien :oui:

Cole: - Je hais la WEFR..... Je hais la WEFR...... Je hais la WEFR.....

Stanford: - ça dure depuis qu'Escobar a dit qu'il y avait une chance d'avoir un main-event de divas en PPV :content:

Cole: - JAMAIS !!! JAMAIS !!! Je quitterai la fédération avant :malade:. Jamais je ne laisserai ça arriver !! Putain d'enculé de porto rician à la con :malade:. Virez le putain, virez le !! A bas Escobar !! A bas Escobar !! A bas Escobar !! :malade:

Stanford: - Moi, je trouve l'idée intéressante :(

Cole: - Et c'est justement pour ça qu'elle ne l'est pas.... Un match de divas en Main-Event ? :malade:

Stanford: - Egalité des sexes, les divas ont droit à leur instant de gloire Michael :erm:

Cole: - Egalité des sexes, parlons en de cette merde. Si égalité, il y a, c'est ceux qui mérite le main-event qui l'auront et les divas sont tellement merdique qu'elle ne mérite pas le main-event :malade:. Ce n'est pas macho de dire ça, c'est un putain de fait :nah:

Stanford: - Je suis pas d'accord :(. Ce soir, on a des pick your poison match chez les divas :oui:. Et un supe....

Cole: - On s'en fou des divas. peut-être que si on n'en parle plus, ils vont les oublier :erm:. Bref, tu me rappel les matchs de merde de qualification pour le Money in the Bank ? :nah:

Stanford: - Il y a Mati vs PV Surprised. Roazhon sera opposé à Marella, Orton au Miz et Christian fait son retour face à Ryback :oui:

Cole: - Donc, on a deux éternelle jobber face à face :erm:. Un clown face au champion Intercontinental, un ancien catcheur reconvertie en membre de la sécurité reconvertie en catcheur face au miz :coeur:, un gars venu d'une autre dimension contre un ancien raciste qui fait son retour :erm:. De la belle merde :oui:

Stanford: - On aura aussi Fandango qui affrontera Big Daddy pour le JTC :oui:

Cole: - Super Surprised. Fandango, futur de la fédération, contre un type qui a changé de nom car il croit que sa suffira pour faire croire qu'il est vraiment riche :rire:. Bref, Fandango va battre cette blague de JTG :oui:

Stanford: - Il a dit d'oublier JTG, c'est Big Daddy maintenant Surprised

Cole: - Je suis d'accord pour l'oublier tout court :erm:. Enfin bref, ce main-event :content:. Dolph Ziggler vs Brother T :bave:. M'enfin, je préfère le Miz au deux mais ils sont quand même géniaux :oui:

Stanford: - Je sens un très bon show :oui:

Cole: - Pas moi. Passons à la suite !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://w-e-f-r.catchforum.fr
Eric Escobar
Chairman
avatar


Messages : 2258
Date d'inscription : 26/08/2011

Information du catcheur
Gimmick :
Palmarès :
Alliés/Rivaux :

MessageSujet: Re: Monday Night Raw #49   Mar 16 Juil - 0:57


Oh non, c'est pas vrai ! C'est désormais Raja qui s'occupe du thème song de Matias Suarez. La foule hue car ils ne supportent pas le nightcore, ingrats, alors que Matias Suarez apparaît avec son maillot de foot. In your heaaaaaaaaaaad ! Pardon, me perd. Suarez descend la rampe et veut taper dans la main des fans mais il oublie qu'ici, les fans n'en ont rien à foutre de sa personne. Suarez grimpe alors sur le ring et attend son adversaire.


It's peanut butter jelly time ! C'est au tour de PV Red de faire son apparition sous... l'indiffèrence des fans. Il n'est pas accompagné de sa Lullaby cette fois-ci, et il descend la rampe en faisant son fière alors qu'il n'a jamais rien foutu dans cette fédération et qu'il est un gros jobber. Cela étant dit, il est confiant car il a un match de qualification pour le MITB contre la seul personne qu'il peut battre et le voilà grimpant dans le ring. L'arbitre ne les séparent même pas et fait signe de faire sonner la cloche.



Premier match de la soirée qui opposera deux éternels jobber, Matias Suarez à PV Red. Les deux hommes se font face et se tourne autour alors que les fans scandent le nom du Rock. Forcément, vu qu'ils en ont rien à battre de ce match. Les deux hommes débutent fort avec une épreuve de force au centre du ring qui est vite remporté par Pavé qui porte une headlock à son adversaire avant de le ramener au sol. Matias essaye de s'en sortir mais il n'y arrive pas alors que les fans commencent à discuter entre eux pour ne pas se faire chier. Red maintient sa prise au sol alors que Mati essaye tant bien que mal de s'en sortir sans réussite. Pavé demande à l'arbitre de demander à Mati s'il veut demander à pouvoir abandonner mais l'arbitre lui demande si ce ne serait pas plus simple de lui demander directement s'il veut abandonner. PV hésite et commence à se concentrer sur la question, mais il en oublie son adversaire qui parvient à dégager sa tête de son bras. L'ancien footballeur se relève avec l'aide des cordes, épuisé, alors que PV se relève en voyant qu'il ne tenait plus le crâne de son adversaire alors qu'il était sur le point de répondre à la question de l'arbitre. Red remarque son adversaire et fonce vers lui mais Matias le remarque et se pousse, ce qui fait que Red se prend les cordes et se retrouve projeter vers les cordes opposé avant de se prendre un dropkick de Mati ! Le tombé est directement effectué 1, 2 et dégagement in-extremis de Pavé César ! Morituri te salutant ! Les deux hommes commencent à se relever épuisé et commencent à s'enchaîner de droites au centre du ring. A toi à moi, Juju' n'aime pas ça ! PV prend l'avantage mais Suarez lui envoie un coup de pied dans la jambe, puis dans l'abdomen. PV est obliger de se tordre en deux pour se tenir le ventre et Suarez attrape son crâne prêt pour lui porté une DDT mais PV parvient à contré en northern lights suplex ! Sauf que la prise est foiré et que ça fais en fait qu'une flapjack. Suarez s'est fait claqué le crâne contre le centre du ring et est inerte alors que PV va peut-être gagner sur ce botch monumentale mais voilà Laura qui arrive depuis les backstages alors que Pavé la regarde surpris et l'insulte. Lau' se précipite vers le ring puis monte sur le tablier alors que Red se relève en l'insultant mais Lau' lui fout un fuck ! PV est choqué et il commence à s'énerver mais voilà que l'arbitre du match lui donne un coup dans les parties intimes ! WTF ? PV tombe à terre en se les tenant alors que l'arbitre part discuter avec Laura qui le remercie, et il s'en va alors que laura grimpe dans le ring. Attendez, mais oui ! Laura est une arbitre de la WEFR ! Le public est pour la première fois du match intéressait par les évènements alors que PV se relève avec beaucoup de mal en se tenant les couilles et se prend un spear de Laura ! La jeune femme tire ensuite Mati sur PV et effectue rapidement le tombé 1, 2 et 3 ! Victoire de Mati !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://w-e-f-r.catchforum.fr
Eric Escobar
Chairman
avatar


Messages : 2258
Date d'inscription : 26/08/2011

Information du catcheur
Gimmick :
Palmarès :
Alliés/Rivaux :

MessageSujet: Re: Monday Night Raw #49   Mar 16 Juil - 0:57

Appelez safe auto mes frères, c'est vraiment très intéressant. Toyota, sponsor de fox sport !! Ah oui, désolé, je me perd. Quel surprise ! Mati a gagné ! Mati a gagné ! Vive Mati ! On t'adore mon frère ! Cooper Davis nous fait coucou mais bon, l'important c'est que Mati est au Money in the Bank ! Vous pouvez arrêter de lire, ça sert à rien ! Y aura rien de mieux dans ce putain de show de merde, STOP !! STOOOOOOOOP !! Putain, tant pis pour vous. Voyons voir ce qui se passe dans ce segment de merde. Tiens, Toja à la caméra. Vous êtes sûr que vous voulez continuer à lire le show ? C'est à vos risques et périls. Toja s'avance dans les backstages - Non sérieux, vous allez continuer à lire ? - en cherchant de quoi filmer. On voit Matias Suarez arrivé en souriant et Toja s'apprête à aller le voir mais plusieurs officiels, catcheurs de merde et put... divas se précipitent vers lui et l'entourent pour le féliciter sa victoire. Etant bouché, Toja décide donc de changer de couloir et chercher quelque chose d'autre à filmer. Il tourne dans un autre couloir et tombe nez à nez sur Sheamus et Daniel Bryan. L'irlandais semble d'ailleurs avoir l'envie de s'en aller alors que Bryan fait les cents pas devant lui.

Bryan: - Je te jure, je ne sais pas ce qui m'arrive. Je suis bon. Sûrement le meilleur dans cette fédération, meilleur que Ziggler. Je sais pas ce que j'ai, pourquoi je n'arrive pas à gagner. Ça m'énerve, je te jure. Je ne comprend pas comment je peux faire pour perdre tout mes matchs, c'est impossible. Ça ne peut pas venir de moi. Il doit bien y avoir une raison beaucoup plus crédible.

Sheamus: - Daniel, t'es pas le seul à avoir des problèmes. Ne te prend pas la tête.

Bryan: - Comment j'ai pu perdre contre Punk ? Je l'ai jamais vu sortir de sa loge. Je suis sûr qu'il se dope, c'est pas possible. Tiens, c'est le Froome de la WEFR !

Sheamus: - Tu ne peux pas dire que quelqu'un est dopé sans preuve...

Bryan: - Tiens, Ziggler aussi. Il y a de la triche, j'en suis sûr. Il ne peut pas conservé un titre sans triche ce type, je le connais bien. Je suis sûr qu'il triche, je sais pas. Il a peut-être trouvé une lampe magique et choisi comme voeux de devenir aussi fort que moi, et que je devienne aussi faible que lui avant qu'il devient aussi fort que je l'étais avant qu'il jette le sort.

Sheamus: - Heu... Hein ?

Bryan: - Ou bien, il a crée un clone et a fait en sorte qu'il sait catcher ! Et quand il doit parler, il échange vite leur place. A moins qu'en fait, il lui a aussi appris à parler. Ouais, ça doit être ça. J'ai résolu un mystère.

Il est toujours possible d'arrêter la lecture et aller dire dire "bon show" dans réactions.

Sheamus: - Bryan, tu déconne mec ?

Bryan: - Non. J'en ai putain de marre de perdre. T'es peut-être habitué toi, mais pas moi. J'ai l'impression d'être ridicule, d'être tout nu. C'est pas normal, je ne peux pas perdre comme ça toute ma dignité.

Sheamus: - Mec, je te comprend un peu mais je peux pas t'aider. J'ai aussi des soucis en ce moment, je peux rien faire pour toi.

Bryan: - Voilà la réponse ! C'est de ta faute !

Sheamus: - De quoi ?!

Bryan: - Mes défaites... Tout ça, c'est de ta faute ! T'es censé être mon pote et tu ne m'aide pas. T'es un mauvais pote et sa me perturbe !

Sheamus: - Quoi ? Je t'envoie la faute quand je perd, moi ?

Bryan: - Encore heureux, tu fous rien ! C'est de ta faute aussi pour ça !

Sheamus: - Très bien, tu veux que je te dis ce que je pense de tout ça ? Le vrai fautif, c'est toi. Arrête de chercher des excuses quand ça ne marche pas, prend toi en main. Assume tes actes. Tu perd à cause de l'alcool. Si t'arrivais à mettre un pied devant l'autre avant tes combats, t'aurai peut-être plus de chance de remporter tes matchs. Ça, c'est un conseil d'ami, et tu pourra pas dire que je ne t'ai pas prévenu.

L'irlandais s'en va suite à ses mots, alors que Bryan le regarde furieux. Je le retente une dernière fois : Vous pouvez arrêter de lire ce show car y a rien de mieux qu'une victoire de Matias. Toujours là ? Bon ben tant pis pour vous. Bryan est soudain interrompu par un rire et se retourne pour tomber devant le breton.

Roazhon: - Mec, j'ai un meilleur conseil pour toi. Arrête la lutte... Tu ne te ridiculisera plus.

Le champion intercontinental lâche un rire puis s'en va alors que Bryan le regarde furieux, et fait "non !" de la tête. Toja préfère coupé la caméra sur cette image.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://w-e-f-r.catchforum.fr
Eric Escobar
Chairman
avatar


Messages : 2258
Date d'inscription : 26/08/2011

Information du catcheur
Gimmick :
Palmarès :
Alliés/Rivaux :

MessageSujet: Re: Monday Night Raw #49   Mar 16 Juil - 0:58


Nouveau match de qualification pour le Money in the Bank et la foule est fou de joie pour accueillir les deux clown de la fédération. C'est bien Santino qui va combattre mais il ne se déplace jamais sans son alcolyte et ami Daniels, les deux jouant de l'air trumpet en étant sur des ballons sauteurs. Les deux hommes descendent la rampe sous l'ovation des fans et Santino grimpe ensuite dans le ring alors que Daniels a ramené un monopoly et il s'assoit par terre pour débuter une partie avec quelques officiels dont Justin Roberts.


Cette fois, c'est les hués qui se font entendre alors que le champion Intercontinental fait son apparition dans la salle, le titre en main. Il lève bien haut en l'air, et regarde le ring avec le sourire, avant de soupiré en voyant Santino faire semblant de jouer au golf. Roazhon descend ensuite la rampe alors que les fans l'insultent, et le breton va ensuite confier son titre à Michael Cole avant de grimper dans le ring. Marella arrête sa partie de golf et dit qu'il a réussi le parcours en 18 coups. Bien entendu, le français s'en fou un peu et l'arbitre les sépare pour faire sonner la cloche.



C'est donc le début de ce second match alors que la foule est à fond derrière Santino. Ce dernier semble en confiance grâce à ça et il propose une épreuve de force à son adversaire qui ne réagit pas. Marella insiste alors que Roazhon le regarde sans réagir sous les hués de la foule et Santino continue encore à insisté mais il reçoit un coup de pied dans l'abdomen ! Puis un coup d'avant-bras dans le dos qui l'oblige à tomber à genoux au sol. La foule hue alors que le français se marre et envoie des baffes dans le visage de son adversaire pour le provoquer, avant de prendre de la vitesse à l'aide des cordes pour une low dropkick dans sa face suivit du tombé 1, 2 et dégagement de Marella ! Le français semble surpris, sous-estimant complètement son adversaire, et il le gifle une nouvelle fois avant de le relever pour tenter de le projeter contre les cordes opposé mais c'est retourné par Santino qui envoie le breton contre les cordes mais ce dernier se retient au cordes. Marella se précipite vers lui mais le français lève sa jambe et son adversaire se le prend en pleine face avant de reculé en titubant alors que le champion Intercontinental en profite pour foncer vers lui pour une clothesline esquivé par Santino qui a fait le grand écart pour le faire, alors que Roazhon se retrouve projeter à cause des cordes opposé pour se prendre une hip toss de Santino ! La foule ovationne alors que l'italien veut déjà en finir et sort son cobra pour l'armer alors que la foule ovationne. Roazhon se relève en se tenant le dos et il se tourne vers son adversaire pour le surprendre avec un coup de pied dans l'abdomen alors qu'il s'approchait pour porter sa.... terrible prise... La foule hue alors que Santino tombe à genoux en se tenant le ventre mais Roazhon s'acharne sur son visage avec des coups de poings alors que l'arbitre commence à le décompter puisqu'il a le poing fermé. 1, 2, 3, 4 et finalement le français s'arrête pour ne pas se faire disqualifier, et il relève l'italien pour venir lui claqué le visage contre le coin du ring puis une seconde fois.

Les hués se font entendre massivement alors que le français s'acharne de coup de bélier dans le coin du ring sur son adversaire, n'aimant pas ses pitreries. Daniels a gagné sa partie de monopoly puisqu'il a modifié les règles à la façon du Joueur du Grenier, car je ne vais pas faire d’abréviations ici puisque c'est un match qui intéresse Alex et qu'il va peut-être le lire. Le meilleur ami de Santino commence à scander son nom pour tenter de l'aider dans ce match, mais Roazhon tire déjà son adversaire au centre du ring pour lui porté une suplex pour le tombé 1, 2 et dégagement de Santino ! La foule est soulagé mais pas pour très longtemps puisque le champion veut mettre un terme rapidement à ce match. Il se lève dans le coin du ring et se prépare pour son spear. Les fans comprennent qu'il en terminer avec ce match alors que Santino se relève groggis, et voilà Roazhon qui s'élance mais Santino a titubé et est tombé au sol, ce qui surprend Roazhon qui trébuche contre le corps de Santino pour se prendre le coin du ring en pleine face. La foule ovationne, pensant que c'était volontaire de la part de Santino, alors que ce dernier se relève et remarque Roazhon au sol. Il ne comprend pas ce qui se passe mais fait désormais le fière et ressort son cobra sous l'ovation des fans alors que son adversaire se relève. Le cobra est armé et le Maniac se retourne pour le cobra de Santino ! Esquivé par Roazhon qui s'est jeté au sol et a rouler hors du ring. Le français s'est fait peur et insulte les fans qui se moque de lui, alors que Santino le provoque pour qu'il entre dans le ring. Finalement, le breton remonte furieux et Santino semble en confiance, puisqu'il effectue une feinte de kick qui fait reculer le breton contre le coin du ring. La foule se marre et le français s'énerve, s'avançant vers Santino qui sort son cobra et Roazhon se précipite pour se réfugier dans les cordes alors que le public éclate de rire. Le français en a marre et sort des cordes alors que Santino fait une autre feinte de kick mais le breton se jette sur lui pour lui envoyer un coup de genoux dans l'abdomen avant de lui claquer le visage contre le sol. La foule reprend les hués alors que Roazhon se prépare pour le spear, blasé de tout ça, mais voilà Bryan qui débarque dans l'arène sous l'ovation des fans, avec une bouteille de vin en main, une baguette dans l'autre et un béret . Le français se tourne vers lui en lui criant ce qu'il veut alors que Bryan se moque de lui mais Santino surprend Roazhon avec un roll-up 1, 2 et 3 !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://w-e-f-r.catchforum.fr
Eric Escobar
Chairman
avatar


Messages : 2258
Date d'inscription : 26/08/2011

Information du catcheur
Gimmick :
Palmarès :
Alliés/Rivaux :

MessageSujet: Re: Monday Night Raw #49   Mar 16 Juil - 0:59

Après ce match entre l'Intercontinental Champion et Santino Marrela, nous retournons rapidement dans les backstages, et plus exactement dans la zone d'interview, où Carlito, le Général Manager de la division féminine de la WWE-E-FED Renaissance, nous attends en mangeant une pomme en compagnie de Renée Paquette, l'intervieweuse officielle des Divas.

Renée Paquette : Bonjour à tous et à toutes. Je suis en compagnie de Carlito, le Général Manager des Divas, qui tenait à être présent puisque c'est maintenant que nous allons connaître les Divas qui ont été choisies pour affronter Summer Rae & la Divas Champion, AJ Lee, puisque les deux Divas vont se battre dans un Pick Your Poison Match. Pour ceux qui ne connaissent pas cette stipulation (coucou Juju :hap:), chaque Divas affrontent un adversaire mystère qui est choisi par une autre Divas. Dans ce cas, Summer Rae va choisir l'adversaire d'AJ Lee et vis versa.

Carlito : Qu'est-ce que c'est pas cool pour les spectacteurs quand tu parles encore et encore ... J'ai besoin de Divas, tu pourrais t'entraîner pour monter sur le ring un jour, ça nous ferait des vacances un peu. Et tu pourrais avoir une revalorisation salariale ...

Renée Paquette : Sérieux ? :bave:

Carlito : Non, je rigole. Ca serait juste cool pour nos yeux de te voir en tenue de combats, mais ça s'arrête là. Enfin, bref, je vous demande d'accueillir la Championne des Divas, AJ Lee.

On voit alors la Divas Champion qui arrive avec un petit sourire narcissique (encore un mot que Juju ne comprend pas) sous les applaudissements de la part de la foule.

Carlito : Alors, AJ, c'est maintenant l'heure de vérité. Qui as-tu choisi pour affronter Summer Rae qui était ton adversaire il y a deux semaines à Payback ?

AJ : Je dois avouer que j'ai réfléchi pendant de longues heures pour savoir qui pourrait affronter Summer Rae ce soir. J'avais d'abord pensé à Katherine Pierce ou à Britani Knight pour avoir la possibilité de diminuer deux de mes trois adversaires en vue de Money in the Bank, mais malheureusement, les deux vont se détruire un peu plus tard dans la soirée. J'ai alors regardé le reste du roster féminin, et j'ai décidé de choisir Io Shirai, car elle a été éliminé par Nikki Bella alors qu'elle dominait Summer, et je pense que notre Japonaise va avoir envie de se venger.

?? : Io Shirai ? Tu as rien trouver de mieux à me proposer ? Franchement, AJ, tu penses que je vais perdre contre une Divas qui combat que de temps en temps ? C'est vraiment pathétique, mais ça ne m'étonne pas venant d'une fille comme toi.

La foule a compris que c'était Summer Rae qui avait parlé et se met immédiatement à huer, alors que l'on voit qu'AJ Lee sert les poings pour tenter de se contrôler, car Carlito se met entre les deux Divas et rappelle à la Championne que Summer doit encore dire le nom de son adversaire.

Summer Rae : Tu vois, AJ, c'est à mon tour de dévoiler mon adversaire, et mon choix est vraiment cool comme dirait notre Général Manager. Tu vois, la semaine dernière, il s'est plaint auprès d'Eric Escobar du manque de Divas dans le roster. J'ai alors regardé la liste des anciennes Divas en pénétrant illégalement dans le bureau du Chairman, et j'ai appelé chacune d'entre elles. J'ai essuyé beaucoup de refus, mais une d'entre elle a accepté de venir, et elle s'appelle ... Angelina Love !

Le public est sous le choc puisque c'est une ancienne Divas Champion, de quelques minutes certes, qui fait son retour au sein de la fédération. Carlito semble content de voir qu'une Divas revient à la WWE-E-FED Renaissance, et part avec Summer pour lui demander comment elle a fait pour la convaincre de revenir. On voit alors AJ Lee qui sert toujours les poings, et part sans répondre à Renée Paquette qui voulait savoir son sentiment après cette annonce.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://w-e-f-r.catchforum.fr
Eric Escobar
Chairman
avatar


Messages : 2258
Date d'inscription : 26/08/2011

Information du catcheur
Gimmick :
Palmarès :
Alliés/Rivaux :

MessageSujet: Re: Monday Night Raw #49   Mar 16 Juil - 0:59


La foule se met à huer dès les premières notes du titantron d'une des trois challengeuses au Divas Championship. Summer Rae vient seule, avec un petit sourire qui montre qu'elle est très confiante pour son match.


Le silence est beaucoup plus présent maintenant alors que c'est celle qui a été choisie par AJ Lee qui avance assez rapidement, tapant dans la main de fans qui n'ont rien à foutre d'elle car ce sont des membres du clan du Real American. Io Shirai finit par monter sur le ring et se met directement en face de Summer Rae.

L'arbitre ne semble pas vouloir perdre de temps puisqu'il a un rencard avec une technicienne du son, et il demande immédiatement à ce qu'on fasse sonner la cloche pour le début officiel du premier combat de Divas de la soirée. Les deux femmes se regardent et débutent immédiatement une épreuve de force qui est remporté par Summer Rae qui projette son adversaire dans les cordes, et la Japonaise revient rapidement au centre du ring pour porter un Hurricanrana à la membre du Strike qui se relève immédiatement pour se prendre un Dropkick qui la fait passer entre la deuxième et la troisième corde. Summer Rae reste à genoux, et tape d'énervement au sol avant de se relever alors que Io Shirai saute sur la troisième corde pour un Springboard Crossbody ! Début de match spectaculaire de la part de la Japonaise qui profite de son adversaire pour dominer le match, et elle en profite puisqu'elle relève Summer Rae pour la ramener sur le ring, avant de remonter à son tour pour tenter le tombé. 1 ... 2 ... Dégagement de la membre du Strike qui se tient le dos en se relevant, alors que Io Shirai est déjà debout et court rapidement vers son adversaire pour lui porter un Enzuigiri esquivé par Summer Rae qui ne perd pas de temps et effectue un Elbow Drop sur le dos de son adversaire qui était tombé au sol et commençait à se relever. Summer remet rapidement ses cheveux en place avant d'envoyer un coup de pied dans le ventre de la Japonaise puis de lui faire le tombé. 1 ... Dégagement de Io Shirai qui tente de se relever, mais subit maintenant une Headlock de la part de la membre du Strike qui crie à la Japonaise d'abandonner tout de suite, mais Io Shirai commence à se relever et envoie un coup de coude, puis un deuxième alors que Summer lâche la prise, mais porte une Clothesline à Io Shirai qui retourne au sol. Summer Rae lui envoie un nouveau coup de pied dans l'abdomen, avant de la relever pour la projeter dans un coin, mais c'est contré par Io Shirai qui envoie Summer Rae dans le coin avant de courir pour lui porter un Corner Dropkick. Io Shirai ne perd pas de temps, et monter sur la deuxième corde avant de monter sur le dos de son adversaire pour lui porter un Sunset Flip Powerbomb avec le tombé. 1 ... 2 ... Dégagement in extremis de la part de Summer Rae qui reste au sol, alors que Io Shirai lève le bras en l'air pour avoir quelques applaudissements de la foule, mais le public reste silencieux. La membre du Strike commence à se relever, alors que Io Shirai saute de la troisième corde pour un Springboard DDT esquivé par Summer Rae, mais Io Shirai est retombé sur ses jambes et se retourne vers Summer Rae qui lui porte un Spinning Hell Kick. La foule hue car elle se doute que le match est terminé puisque Summer Rae fait le tombé. 1 ... 2 ... Summer Rae s'enlève. Elle se fait engueuler par l'arbitre car il va manquer son retard, mais la membre du Strike rigole puisqu'elle s'empare de la jambe de Io et lui porter un Ankle Lock ! On entend déjà Kurt Angle qui se plaint qu'on copie ses prises ... Ah non, son compte est encore hacké alors que la Japonaise ne peut plus bouger et tape sur le sol pour abandonner !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://w-e-f-r.catchforum.fr
Eric Escobar
Chairman
avatar


Messages : 2258
Date d'inscription : 26/08/2011

Information du catcheur
Gimmick :
Palmarès :
Alliés/Rivaux :

MessageSujet: Re: Monday Night Raw #49   Mar 16 Juil - 0:59

Premier match de divas de la soirée terminé ! On se retrouve alors dans les backstages avec maître Toja tenant habillement sa caméra mais on voit le champion Intercontinental avancé furieusement dans les couloirs, le titre Intercontinental sur son épaule. Toja se décide à le suivre et le breton arrive devant le bureau du GM avant d'y toquer à la porte plusieurs fois pour ensuite l'ouvrir sans attendre la réponse, french touch ! Laurinaitis est dans son bureau, lisant des contrats, et il regarde surpris le français qui vient de faire irruption dans son bureau et qui frappe du poing sur le bureau, avant de se tenir discrètement le poignet.

Roazhon: - Tu m'explique ? TU M'EXPLIQUE ?? Pourquoi j'ai perdu ? J'ai perdu ?? Tu trouve vraiment que j'ai perdu ? Contre un clown ? Je perd ma place au money in the bank car un frustré ne pouvait pas supporter l'idée de ne pas y être et que je puisse y être, tu trouve ça normal ? Tu trouve ça normal qu'on m'a volé ma putain de place ?

Laurinaitis: - Ecoutais, je vous comprend.

Roazhon: - Ah vraiment ? Tu me comprend ? Tu comprend que je me suis fait voler et tu n'as rien fait ? Tu comprend rien, t'es un GM en mousse. Il n'y a aucune justice dans cette fédération et tout ça par ta faute !

Laurinaitis: - Stop ! Il n'y a pas de justice dans cette fédération ? Tu n'as pas l'impression de me juger trop vite. Dois-je te rappeler que c'est moi qui t'es donné cette chance pour le titre Intercontinental alors qu'Escobar ne prêtais aucune attention pour ta personne. Vous n'appréciez pas ma façon de faire pour quelques détails alors que je vous rappel que dans l'ensemble, je m’efforce à être le plus juste possible envers tout le monde.

Le français est sur le point de répondre mais quelqu'un entre dans le bureau. C'est le duke nukem de la WEFR, Daniel Bryan ! Une main dans le caleçon et l'autre tenant une bouteille de bière, il regarde le français en rigolant.

Bryan: - Félicitation champion ! Perdre contre Santino Marella, j'aurai pas fait mieux. Il t'as bien bottez le cul.

Roazhon: - Très drôle mais il a pas gagné. Tu m'as fait perdre. Tu le sais très bien que j'aurai gagné sans ton intervention et si ça te fais marré, viens qu'on règle ça sur un ring au prochain Raw.

Bryan: - Calme toi, je pourrais te botter le cul sur le champ si j'en avais l'envie. Tu veux m'affronter dans un match ?

Roazhon: - Non, je veux t'écraser pendant un match.

Bryan: - Très bien, mais pas moi... Sauf !

Roazhon: - Sauf pour ?? Tu fais chier avec ton suspens.

Suspens inutile car je suis sûr que vous, chers lecteurs, vous avez déjà compris la suite, n'est-ce pas ?

Bryan: - Sauf si c'est un match à Money in the Bank pour le titre Intercontinental.... MON titre Intercontinental !

Roazhon: - Quoi ? Tu sors de nulle part et tu me demande un match pour mon titre ? Tu crois que ça marche comme ça ?

Bryan: - Ouais, vu que tout les autres sont occupé pour le Money in the Bank mais à toi de voir. Si tu ne veux pas te venger pour la défaite de ce soir, c'est ton choix après tout... Je savais bien que tu n'étais pas capable de défendre ton titre.

Roazhon: - C'est juste que tu ne mérite pas ce titre mais si tu insiste, très bien. J'accepte ton défi puisque tu veux à tout prix te faire humilié ce dimanche.

Laurinaitis: - Et bien voilà ! Tout est arrangé. Maintenant, vous pouvez quitter mon bureau, je vous en prie.

Roazhon s'en va en premier, en levant son titre Intercontinental, alors que Bryan le regarde en se moquant de lui. Il pose ensuite sa bouteille sur le bureau du GM.

Bryan: - Je te le laisse, tu l'as bien mérité.

Il s'en va ensuite alors que Big Johnny regarde la bouteille surpris, et Toja quitte alors le bureau pour mettre un terme à ce segment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://w-e-f-r.catchforum.fr
Eric Escobar
Chairman
avatar


Messages : 2258
Date d'inscription : 26/08/2011

Information du catcheur
Gimmick :
Palmarès :
Alliés/Rivaux :

MessageSujet: Re: Monday Night Raw #49   Mar 16 Juil - 1:00


Petite ovation pour le premier à faire son apparition pour l'avant dernier match de qualification pour le Money in the Bank de l'année. Orton, ancien membre de la sécurité de la fed avec Maddox, fait son apparition et regarde la foule avant de descendre la rampe. Il a quelque ovations de fans de titres en plastique, mais rien de bien important alors qu'Orton grimpe dans le ring. Il attend ensuite son adversaire.


C'est au tour du Miz de faire son apparition sous l'ovation des fans. Celui-ci arrive furieux, pensant que son nouveau theme song suffirait à obtenir quelques hués mais les fans ont étaient prévenu et ont tous allumé leur phone pour mettre le vrai theme song du Miz en arrière blanc, ce qui fait un étrange mixte. Le Miz avance ensuite vers le ring énervé et grimpe dans le ring pour faire face à Orton alors que l'arbitre va faire sonner la cloche.


C'est partit dans ce match sortit d'un speech inattendu. Le public est à fond derrière le Miz qui commence à s'énerver alors qu'Orton le regarde bizarrement. L'arbitre leur dit que la cloche a sonné et les deux hommes s'approchent pour débuter une épreuve de force. La vipère prend rapidement l'avantage et porte une headlock à son adversaire qui se dépêche de reculer contre les cordes pour se dégager et repousser son adversaire vers les cordes opposé mais Orton revient avec une clothesline ! Petit ovation de la foule. Le Miz se relève un peu sonné et Orton le repousse contre un coin du ring pour lui porté un coup de bélier suivit d'un second. L'awesome one débute mal ce match alors que le public se fait du soucis pour lui, et Orton le repousse contre les cordes pour l'accueillir avec une clothesline pour le tombé 1, 2 et non, le Miz se dégage ! La foule est soulagé alors qu'Orton se relève pour envoyé un coup de pied sur la jambe du Miz, puis sur son autre jambe, puis sur son abdomen. Il fait le tour du propriétaire alors que l'arbitre le regarde, et Orton se propulse à l'aide des cordes pour tenter une knee drop esquivé par le Miz ! La foule ovationne l'awesome one qui se relève en même temps que le legend killer qui se tient le genoux, et le Miz attrape son adversaire en inverted headlock pour lui porté une backbreaker enchaîné avec une neckbreaker pour le tombé 1, 2 et dégagement d'Orton ! Le Miz frappe au sol, déçu, puis il relève son adversaire en lui envoyant plusieurs coups d'avant-bras dans le dos avant de le repousser contre un coin du ring. Il fonce vers son adversaire mais Orton lève sa jambe en l'air comme opposition, sauf que le Miz sent le coup venir et attrape sa jambe pour tiré son adversaire vers le centre du ring avant de le faire tourné en poussant sa jambe pour lui porté une DDT ! Tombé directement effectué 1, 2 et dégagement de l'apex predator ! Le Miz se tient les cheveux et insulte l'arbitre car il avait mis du gel et à cause de son incompétence, il vient de niqué sa coupe, mais l'arbitre l'ignore.

Mike se relève alors et crie sur le public d'arrêter de l'ovationner, et ceux-ci s'exécutent pusqu'ils comment à scander “you're awesome !”. Cela énerve l'awesome one qui se tourne vers son adversaire qui se relève avec les cordes, et le Miz vient lui attraper le crâne pour le tiré vers le centre du ring avant de tenté de lui envoyé une droite directement dans la face mais orton contre et envoie un coup de pied dans le ventre de son adversaire avant de lui porté une dropkick ! Le Miz est au sol, sonné, alors qu'orton se relève et demande le soutien de la foule qui scande le nom du Miz. Le master of RKO se jette alors au sol, frappant de toutes ses forces le sol du ring alors que quelques fans ovationnent le catcheur tandis que le Miz se relève groggis. Il se retourne vers son adversaire qui bondit pour le RKO mais le Miz l'attrape et tente de partir immédiatement pour la skull crushing finale mais il n'arrivera pas à bloqué les bras de son adversaire que ce dernier se dégagera pour ensuite le faire passer par dessus la seconde corde pour partir pour sa DDT. La foule a compris et hausse la voix mais le Miz ne se laisse pas faire et gesticule dans tout les sens, parvenant à se dégager des cordes pour envoyé un coup de genoux dans le ventre de son adversaire qui recule en se tenant l'abdomen. La foule ovationne le Miz, ce qui le perturbe puisqu'il les insultes avant de se retourner vers Orton pour lui envoyer un coup de pied dans l'abdomen bloqué par Orton qui s'en va pour une T-Bone suplex ! Le Miz est à terre et Orton se précipite pour le tombé 1, 2 et dégagement réflexe du Miz sous l'ovation des fans. Orton soupire mais se remet vite en position pour frapper le sol, prêt à passer à l'offensive. L'Au Somme Man se relève avec un peu de mal en se tenant aux cordes et se retourne vers son adversaire qui bondit pour le RKO ! Non, le Miz s'est retenu au cordes et attend que son adversaire se relève pour foncé vers lui pour une clothelsine retourné en inverted headlock backbreaker par Orton ! Le Miz se retrouve à terre et Orton recule vers un coin, prêt à en terminer. Il regarde son adversaire au sol, d'un air de psychopathe, et attend qu'il se retrouve à quatre patte pour courir en sa direction pour la punt kick ! Non, le Miz a décalé sa tête pour l'esquiver et se relève pour une low dropkick dans les jambes d'Orton qui se trouve à terre. Oh, le Miz se saisit de la jambe de son adversaire et lui envoie des coups de pieds dessus avant d'y aller ! Figure four leglock ! Orton souffre, la prise est placé et ce dernier essaye d'attraper les cordes mais ils sont trop loin. Il va taper !! Il va taper !! Le public ovationne le Miz et c'est terminé !! Orton a frappé trois fois à terre !!

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://w-e-f-r.catchforum.fr
Eric Escobar
Chairman
avatar


Messages : 2258
Date d'inscription : 26/08/2011

Information du catcheur
Gimmick :
Palmarès :
Alliés/Rivaux :

MessageSujet: Re: Monday Night Raw #49   Mar 16 Juil - 1:01

Parfois, on a pas ce qu'on veut...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://w-e-f-r.catchforum.fr
Eric Escobar
Chairman
avatar


Messages : 2258
Date d'inscription : 26/08/2011

Information du catcheur
Gimmick :
Palmarès :
Alliés/Rivaux :

MessageSujet: Re: Monday Night Raw #49   Mar 16 Juil - 1:01

Si si, je vous jure.
En plus, le début de phrase est approprié puisque c'est le match de la perso de Sisi qui manque :cool:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://w-e-f-r.catchforum.fr
Eric Escobar
Chairman
avatar


Messages : 2258
Date d'inscription : 26/08/2011

Information du catcheur
Gimmick :
Palmarès :
Alliés/Rivaux :

MessageSujet: Re: Monday Night Raw #49   Mar 16 Juil - 1:02

Un match de divas dont j'ai aucune idée de ce qui a bien pu s'y passer, suivit d'une page de pub et on se retrouve pour un segment backstages ! Toja à la caméra, sous l'ovation des fans, s'avance dans les couloirs alors qu'on voit Matias Suarez se faire féliciter par des personnes du staff dont le rédacteur du Power Ten, Fio' ! Le footballeur semble d'ailleurs chaud maintenant et s'avance vers une loge... Celle d'Angelina Love ! Et il y toque ! Mais ceci est une autre histoire, Toja change de couloir en cherchant autre chose à filmer et il tombe cette fois-ci sur la Cryme Tyme Crew en pleine discussion ou du moins, une partie de ces membres. Toja s'approche alors pour qu'on puisse remarquer uniquement la présence de Big Daddy, Abraham Washington et Nelson Erazo.

Big Daddy: - Il faut me comprendre, c'est le business de Big Daddy ! C'est comme ça le business, c'est mon business. Big E n'était pas assez cool pour mon business, c'était pas bon de le garder avec moi. C'était pas bon pour le business de Big Daddy. J'étais trop haut pour lui, il m'a compris. Il fallait s'en séparé mais c'est le business qui veut ça. Il faut que tu me comprend Erazo, parce que je vais changer mais c'est ça le business, c'est le business qui veut ça et c'est mon business. Je suis avec les personnes les plus influentes de ce monde, et je vais vous lâcher mais il faut pas m'en vouloir si je deviens un connard, c'est le business de Big Daddy ! C'est le business qui veut ça et quand vous ne serez plus assez cool pour mon business, on se séparera. C'est comme ça mon business.

Erazo: - Wesh en vrai, téma s'c'qu'tu dis en gros ? Wesh, en vrai t'abuse sa mère, j'te jure l'truc de taré.

A.W: - C'est le business de Big Daddy, comprend le.

Big Daddy: - Mon frère, wallah je te comprend mais tu dois me comprendre, c'est mon business. Je suis plus comme vous, je suis trop haut, c'est le business de Big Daddy. Tu dois me comprendre, je ne suis plus de votre standing. Je suis tout en haut, j'ai la thune. Je crée la thune. Je contrôle la thune. En vrai, je suis Big Daddy, oubliez pas ça please, c'est mon business. Je suis tout simplement tout en haut, c'est normal. C'est mon business qui veut ça, je vais finir par tous vous oublier mais il faut pas s'en faire, c'est le business de Big Daddy !

Erazo: - Sa mère la pute, en vrai, t'parle d'plus en vrai j'sé plu la suite de cette expresso, mais en vrai, t'ressemble plus en plus, voilà en vrai ! Sa mère, d'plus en plus t'es un vrai cafteur en vrai. T'vois l'genre, t'abandonne tout l'monde mais sa s'fait pas d'lacher la mif'. On tourne pas l'dos à la famille, t'as oublier sa fils de pute ? Vasy, j'me casse tu m'as peter les couilles en vrai, suce ma queue sale tête de bite en vrai.

Erazo s'en va alors que la foule est surprise. Big Daddy le regarde s'en aller et enlève ses lunettes pour les nettoyé, avant de les remettre sur ses yeux.

A.W : - Oublie le, il est jaloux car il n'as pas assez d'argent. Ce soir, tu as un match pour le titre JTC et il faut que tu conserve contre Fandango. Fais moi confiance, je suis ton manager et je vais t'aider pour que ton business fleurisse !

Big Daddy: - Ouais, c'est ça le business de Big Daddy !

Big Daddy sourit puis part ramasser son titre qu'il avait déposé sur une caisse. Le catcheur s'en va ensuite, accompagné par Abraham Washington.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://w-e-f-r.catchforum.fr
Eric Escobar
Chairman
avatar


Messages : 2258
Date d'inscription : 26/08/2011

Information du catcheur
Gimmick :
Palmarès :
Alliés/Rivaux :

MessageSujet: Re: Monday Night Raw #49   Mar 16 Juil - 1:02


Voici l'heure du dernier match de qualification pour le Money in the Bank masculin de l'année, alors que Ryback fait son apparition. La foule ovationne l'homme qui vient d'un autre monde, alors que Ryback fait ses taunts devant l'entrée des catcheurs pour ensuite descendre lentement la rampe. Les fans applaudissent et Ryback grimpe ensuite dans le ring pour attendre son adversaire...


C'est au tour de Christian de faire son apparition ! Captain Charisma débarque devant une foule silencieuse puisqu'il n'a jamais marqué les esprits sur cette fed. Christian tape sur son torse puis cherche du regard un de ses peeps, puis après 6 minutes de recherche, il en trouve un au fond de la salle et lui fait un signe. Il descend ensuite la rampe où Ryback fait les 400 pas, et il y grimpe pour faire face à son adversaire. L'arbitre fait alors sonner la cloche.


Et c'est partit pour ce dernier match de qualification. Les deux hommes se font face puis débutent une épreuve de force où Ryback parvient vite à prendre l'avantage pour repousser son adversaire jusqu’à un coin du ring pour lui porté des corner shoulder block. Christian se retrouve vite à manque de souffle et son adversaire le tire hors du coin du ring pour le prendre sur ses épaules mais Christian parvient à se dégager avec des coups de coudes contre son crâne pour ensuite glisser derrière son dos. Captain Charisma essaye de porter une sleeper hold à son adversaire mais le big hungry machine parvient à se dégager avec des coups de coudes dans sa tempe pour ensuite se retourner vers lui et lui envoyé un coup de pied dans l'abdomen. Christian tombe à genoux et Ryback en profite pour se propulser à l'aide des cordes pour se prendre une dropkick de Christian pour le tombé 1, et dégagement de Ryback. Les deux hommes se relèvent, et le canadien qui a du reso envoie vite un coup d'avant-bras sur la nuque de son adversaire pour pouvoir lui placer une swinging neckbreaker mais son adversaire le repousse contre les cordes avant de le recevoir avec une spinebuster ! Christian est au sol et roule hors du ring pour reprendre son souffle alors que Ryback commence à se gifler le visage. Il est complètement fou, qu'est-ce qu'il fait ? Il commence maintenant à se frapper sur le torse alors que l'arbitre semble apeuré et demande à Roberts s'il peut être remplacé mais Roberts est catégorique, on ne peut pas ! L'arbitre rétorque alors que laura a bien remplacé un arbitre plus tôt mais l'annonceur lui déclare que c'est car c'est Laura ! Pendant ce temps, Ryback est descendu du ring et vient de relever son adversaire pour se rapprocher des marches en aciers avant de lui claquer le visage contre ces mêmes marches. Christian reste groggis et son adversaire le soulève maintenant sur son épaule pour foncer vers un poteau du ring mais le faux français parvient à glisser derrière son dos pour utilisé la course de Skip Shieffield afin de l'envoyé heurter se même poteau !

Les deux hommes restent au sol alors que l'arbitre débute le décompte à l'extérieur après sa discussion avec Roberts, tandis que les fans sont inquiet... Pas de l'état des deux catcheurs, mais ils ont peur que le match recommence en cas d'égalité. Les deux hommes se relèvent avec un peu de mal alors qu'on est déjà à 5. Christian est le premier à glisser dans le ring, alors que Ryback rechute au sol. On en est à 7, et ryback se relève à l'aide du tablier du ring. On est à 9, et Ryback parvient à grimper dans le ring alors que les fans auraient bien voulu qu'il n'y arrive pas pour que le match se termine et qu'on passe à la suite. Cependant, Christian ne le laisse pas se remettre sur ses jambes, lui envoyant plusieurs coups de pieds contre son corps avant de le relever en headlock pour le projeter contre les cordes. Ryback revient vers son adversaire et esquive une clothesline pour prendre de la vitesse mais spinning heel kick de Christian qui surprend son adversaire pour le tombé 1, 2 et dégagement de Ryback. Christian frappe au sol et se relève pour monter sur la seconde corde. Le catcheur frappe sur ses mains, applaudissant en espérant que la foule suit le rythme, mais personne ne suit alors que Ryback se relève et se retourne vers son adversaire qui lui attrape le crâne pour s'élancer pour une tornado DDT ! Non, Ryback le repousse en plein air et Christian s’écrase au sol. Ce dernier reprend ses esprits contre le coin du ring puis se retourne vers son adversaire qui se relève, et il commence à envoyé des coups de poings dans le vide en regardant son adversaire qui se relève petit à petit pour se prendre la running lariat de Ryback ! Désolé, je connais toujours pas le nom de la prise ! L'instant classic est au sol alors que Ryback sent la fin venir et le crie en criant “Finish him !” avant de relever son adversaire pour le soulever sur ses épaules. Ça y est, Ryback se prépare et va s'élancer pour la Shell Shocked mais Christian parvient à se dégager et retomber derrière le dos de son adversaire pour lui porter son killswitch ! Le tombé suit directement 1, 2 et 3 !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://w-e-f-r.catchforum.fr
Eric Escobar
Chairman
avatar


Messages : 2258
Date d'inscription : 26/08/2011

Information du catcheur
Gimmick :
Palmarès :
Alliés/Rivaux :

MessageSujet: Re: Monday Night Raw #49   Mar 16 Juil - 1:03

Quel victoire de Christian ! Oui, vous n'avez pas rêver, il est de retour et je n'ai pas encore book le match à l'instant où j'écris ces lignes mais on s'en fou. Il y a eu la pub entre ! D'ailleurs, on aura que trois vrai Raw entre Payback et Money in the Bank, quel tristesse ! Bref, on se retrouve en salle d'interview avec Josh Mathews et le Miz qui sont tout deux ovationné ! Le Miz s'énerve comme à son habitude alors que Mathews prend la parole.

Mathews: - Ladies and gentleman, mon invité du soir : The Miz !

Le public ovationne dès l'entende du nom alors que ce dernier les insultes, énervé.

Mathews: - Mike, vous venez de vous qualifier pour le Money in the Bank après avoir speeché un an après votre dernier speech. Vous tenez la peut-être votre première chance de faire quelque chose de grand à la WEFR, sachant que vous êtes l'un des plus vieux membre de ce roster et que vous étiez bien là au premier show de l'histoire. Comment aborderez-vous ce match ?

The Miz: - J'en ai marre ! Marre et marre ! Je dois faire quoi pour être hués ? J'ai changé mon thème song, pourquoi on continue de m'ovationner ?

Mathews: - Je ne sais pas mais revenant en au sujet. Vous êtes confiant pour votre match de ce dimanche ?

The Miz: - J'en ai rien à foutre, c'est nul le Money in the Bank. En plus, j'avais prévu de passer ma soirée sur skype avec mes potes mais je vais devoir me déplacer pour un match de merde. J'en avais rien à foutre de ce match, je voulais juste battre Orton parce que je me faisait chier. Je voulais juste lui montré que c'était un débutant car il a insulté tout les membres de la fédération et je n'ai pas aimé ça car il a une vrai gueule de con. Ça passe mieux quand c'est Henry qui le fait, forcément. En plus, c'est marrant de battre un gars qui disait être le meilleur de la féd...

????: - Ce n'était qu'un coup de chance !

Les deux hommes se retournent surpris et on aperçoit Orton. Bien évidemment, on s'en doutait car le Miz est en feud avec personne et qu'en plus, il y a toujours des gens qui interviennent dans les interview à Raw !

Orton: - Tu as juste eu un coup de chance lors de ce match et tu sais très bien que je ne vais pas perdre la prochaine fois. De toute façon, tu ne va pas remporter le Money in the Bank et ce n'est pas fini entre nous deux.

The Miz: - M'en fou, t'es naze.

Orton: - Quoi ? T'as quel âge pour utilisé ce genre de mot ?

The Miz: - 32 ans...

Orton: - Allo ? Je me moqué de toi.

The Miz: - C'était aussi ce que j'étais entrain de faire... En plus, c'est con. T'étais venu avec une ceinture en plastoc' pour dire que les champions de cette fed sont nulle, et tu perd ton premier match contre moi. Tu t'annonçais champion et t'as perdu dès ton premier match de ton retour.

Orton: - C'était juste une erreur.

The Miz: - L'erreur, c'est toi.

Orton est choqué et ne répond pas, tout comme Mathews. Le silence se fait entendre puis le Miz reprend puisqu'il en a marre.

The Miz: - Non, je voulais dire que l'erreur a été de revenir sur cette fédération avec un titre acheté au WEFR shop pour dire que tu va devenir champion.

Orton: - On verra ça.

Le Miz veut répondre mais il se fait surprendre par un RKO d'Orton. Le Legend Killer se relève alors avec le sourire et s'en va alors qu'on entend quelques hués puisqu'il s'en est pris au Miz.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://w-e-f-r.catchforum.fr
Eric Escobar
Chairman
avatar


Messages : 2258
Date d'inscription : 26/08/2011

Information du catcheur
Gimmick :
Palmarès :
Alliés/Rivaux :

MessageSujet: Re: Monday Night Raw #49   Mar 16 Juil - 1:04

Si vous en voulez à Nico pour les book manquants,
laissez moi vous dire que c'est la faute de Many qui essayer de le déconcentré :oui:
Tout ça pour du RPQ, désolant :non: 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://w-e-f-r.catchforum.fr
Eric Escobar
Chairman
avatar


Messages : 2258
Date d'inscription : 26/08/2011

Information du catcheur
Gimmick :
Palmarès :
Alliés/Rivaux :

MessageSujet: Re: Monday Night Raw #49   Mar 16 Juil - 1:04

On se retrouve après ce match de divas sûrement passionnant mais pas encore lu à cette heure-ci, alors que la pub vient de se terminé. Toja à la caméra, on se retrouve dans les backstages du show. Les couloirs sont dans un état déplorable, car on est habitué à des show avec 7 matchs environs, et la plupart sont déjà partie, pensant que le Pierce vs Knight était le main-event. On voit même des caméraman du ring, ceux qui filment le ring car oui, j'en fais la distinction, entrain de bavarder autour d'un bon café alors qu'un d'entre eux remarque Toja et l'appel pour demander des conseils pour s'améliorer mais le caméraman lui fait savoir que le show n'est pas terminé. Les caméramans semblent surpris alors que Toja continue sa route. On voit plus loin Christian, marchant en direction des vestiaires, se faisant coupé le chemin par deux arbitres qui le félicite pour son premier match. Ce dernier les remercie et essaye de poursuivre son chemin mais les deux arbitres se montre insistant et veulent des autographes. Le canadien répond qu'il n'a pas le temps mais l'un des deux lui dit qu'il sera en fonction lors du Money in the Bank donc il a pas à faire le con. Christian se sent piégé mais heureusement, le GM des superstar débarque pour venir serré la main au nouveau membre de la fédération alors que les deux arbitres préfèrent disparaître discrètement.

Laurinaitis: - Je savais bien que c'était une bonne idée de te faire signer ici un contrat. Dire qu'Escobar ne voulait pas que tu repose tes pieds dans cette fédération, j'ai bien aimé votre performance de la soirée et je suis sûr que vous allez faire vos marques dans cette fédération.

Christian: - Je vous remercie de m'avoir fait confiance et de m'avoir poussé à signé ce contrat. Je sais que vous ne le regretterez pas. Je vous promet que je vais accomplir de grande chose dans cette fédération.

Laurinaitis: - Je n'en doute pas. C'était un plaisir de discuter avec vous mais je ne vais pas vous retardez plus longtemps. Encore une fois, félicitation pour votre place gagné pour Money in the Bank !

Christian: - Encore merci alors.

Le GM s'apprête à s'en aller mais il se fait couper par son supérieur, Eric Escobar, qui lui attrape le bras pour le forcé à rester avant de serrer la main amicalement au catcheur.

Escobar: - Je dois vous féliciter. Je ne m'attend pas à un tels retour. C'est celui de l'année pour moi, et votre victoire est fortement mérité.

Christian: - Heu merci boss.

Escobar: - Je miserai une pièce sur votre victoire ce dimanche. Allez, retourner à votre vestiaire pour vous reposer, vous l'avez bien mérité.

Christian: - Je me répète mais encore merci monsieur.

Christian s'en va alors que Laurinaitis semble fière de son coup... Du moins, jusqu'à qu'il remarque l'expression d'Escobar qui s'est changé d'un sourire radieux à un air de pitié.

Escobar: - Je suis encore déçu par votre jugement. Que vous faisiez signé un lutteur proche de la retraite sans importance pour la fédération passe encore, mais est-ce normal de donner une chance au Money in the Bank à quelqu'un qui viens de signer ? D'autres catcheurs attendait pourtant leur chance avec impatience mais vous avez jugé préférable de les sacrifiés pour un nouveau dans le roster. Je trouve cela pitoyable. Je remarque votre favoritisme envers les blond, ce n'est pas bien tout ça. En fait, je pense que vous n'êtes pas à la hauteur du poste de General Manager... Vous n'êtes pas assez "cool" pour ça.

Le chairman s'en va ensuite, laissant un Laurinaitis surpris et dégoûté. Pas le temps pour s'y attarder, on passe à la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://w-e-f-r.catchforum.fr
Eric Escobar
Chairman
avatar


Messages : 2258
Date d'inscription : 26/08/2011

Information du catcheur
Gimmick :
Palmarès :
Alliés/Rivaux :

MessageSujet: Re: Monday Night Raw #49   Mar 16 Juil - 1:04


Les huées se font tout de suite entendre alors que Justin Roberts nous présente le challenger de ce match, tiré au sort ! Fandango fait alors son apparition avec sa Carmelita et débute une démonstration de sa danse avec sa manageuse alors que la foule hue. Les deux descendent ensuite lentement la rampe et Fandango lâche sa danseuse pour grimpé sur le ring. Il touche ensuite le ring avec sa main et semble lui dire des mots doux alors que l'arbitre se fout de sa gueule discrètement derrière lui.


Quel thème song classe ! Et voilà Roberts qui se saisit d'un micro pour nous annoncer la venue du champion JTC mais il se fait couper par Abraham Washington qui nous dit que c'est le business de Big Daddy. Ce dernier arrive alors, en slip de catch pour faire genre qu'il est riche car tout les catcheurs avec une gimmick de riche l'ont fait, et il descend la rampe alors que Washington chante en l'accompagnant. Big Daddy grimpe ensuite sur le ring et donne son titre à l'arbitre qui le montre aux fans avant de le donner à un officiel pour ensuite faire sonner la cloche.


Big Daddy et Fandango se retrouve donc une nouvelle fois dans un même ring et les deux hommes se font face. Fandango effectue ses pas de danses pour s'échauffer alors que Big Daddy s'approche de l'arbitre pour lui proposé de l'argent mais ce dernier le repousse. Les deux hommes prêt, ils commencent à se tourner autour avant de chacun se lancer vers l'autre pour une échange de droites ! A toi à moi, le gamin de la street prend rapidement l'avantage car c'est son business qui veut ça, et il envoie un coup de genoux dans le ventre du danseur pour ensuite le projeter contre les cordes et tenter de lui porter une back body drop à son retour mais Fandango s'est retenu aux cordes. Le gangsta le voit et se précipite vers lui mais le danseur a relevé sa jambe pour que son adversaire se cogne le visage contre sa botte. Daddy recule alors que Washington lui dit de se concentrer mais Fandango vient le coucher avec une big boot ! Puis une seconde ! Cette fois-ci, Big Daddy reste au sol alors que Fandango débute sa danse avant de relever son adversaire pour le projeter contre les cordes mais Big Daddy se retient au cordes. Fandango s'énerve et fonce vers lui mais son adversaire se baisse avec les cordes et voilà que Fandango passe par dessus la troisièmes cordes !! La foule ovationne alors que Big Daddy demande à l'arbitre de faire le décompte. Fandango se relève pendant ce temps, aidé par Carmelita, et il reprend son souffle. La foule le hue mais Fandango prend tout son temps avant de grimper dans le ring avant le huitième compte. Les deux hommes sont à nouveau dans le ring, debout, et se fixent du regard avant de se tourner autour. La foule scande le nom de l'ex-JTG, et ce dernier est le premier à tenter un mouvement puisqu'il fonce vers son adversaire qui l'arrête en pleine course avec un coup de pied bien placé dans son ventre. Big Daddy tombe à genoux et Fandango lui envoie son pied dans la face pour le coucher au sol avant d'effectuer le tombé 1, 2 et dégagement de Big Daddy. Fandango frappe au sol d'énervement et se précipite pour porté une headlock au sol. La foule scande “boring !” alors que le danseur essaye de maintenir la prise mais Washington encourage son poulain et crie dans son micro pour qu'il donne signe de vie.

Fandango essaye de résister mais Big Daddy commence à se remettre sur ses jambes. Finalement, le danseur se décide à lâcher prise pour venir derrière son dos afin de tenter une back suplex mais l'homme d'affaire des quartiers pourri résiste et lui envoie des coups de coudes dans le visage pour le faire lâcher avant de porté lui même une back suplex pour le tombé 1, 2 et dégagement de Dango ! La foule est déçu mais Big Daddy se ressaisit vite et envoie plusieurs droites dans la face de Fandango avant de se relever et crier à Raja, qui est dans le public, de baisser le son de son portable car on entend la version de last resort en nightcore dans toute la salle. Ce dernier préfère s'arrêter alors que le public remercie Big Daddy qui se retourne vers son adversaire qui tente un roundhouse kick mais c'est esquivé par le gangsta qui lui donne un coup de genoux dans l'abdomen avant de partir pour la double swinging neckbreaker pour le tombé 1, 2 et dégagement de Fandango ! Il reçoit vite des droites et des gauches du JTC champion qui le relève ensuite pour l'envoyer contre les cordes pour le recevoir avec une dropkick ! La foule ovationne alors que Big Daddy se relève fière de lui et que Fandango se tiens le nez au sol complètement asphyxié par le rythme proposé par Big Daddy depuis qu'il a repris le dessus. Ce dernier se précipite d'ailleurs de porté une knee drop contre son adversaire avant d'enchaîné avec le tombé 1, 2 et dégagement de Fandango qui essaye de rouler hors du ring mais Big Daddy lui a attrapé la jambe et le tire vers le centre du ring. Fandango essaye de se remettre debout alors que son adversaire tiens toujours sa jambe et il part pour une enzuigiri esquivé par Big Daddy alors que Fandango retombe au sol. Daddy y voit une ouverture et grimpe sur la seconde corde, avant de lui dire qu'il est trop haut pour lui. Ce dernier se relève groggis, et se retourne vers son adversaire qui bondit vers lui pour une diving leg lariat contré en plein air par une calf kick de Fan.....Dan......GOOOOoooooo ! Quel contre alors que les deux hommes restent au sol, complètement épuisé, alors que la foule est encore sous le choc. Washington crie à son poulain pour qu'il se réveille mais c'est bien Fandango le premier à être debout, grâce aux cordes, et ce dernier relève son adversaire par les cheveux pour se préparer pour sa swinging reverse STO mais Big Daddy se dégage avec des coups de coudes ! Fandango est obligé de le relâcher alors que son adversaire reprend son souffle, et le danseur essaye de lui porté une roundhouse kick mais c'est esquivé par Big Daddy qui part se projeter à l'aide des cordes pour revenir effectuer une running sommersault shoulder block !

La foule ovationne alors que Big Daddy se couche sur son adversaire pour le tombé 1, 2 et dégagement de Dango. Carmelita pousse un grand soupire de soulagement et semble être inquiète pour son danseur favori. Big Daddy se relève encore une fois en premier et il se prépare désormais pour sa shout out ! La foule ovationne Big Daddy mais fandango préfère rouler hors du ring sous les hués de la foule. Daddy ne comprend pas et Washington lui hurle de ne pas laisser son adversaire reprendre son souffle. Le businessman s'exécute alors et roule hors du ring pour s'avancer vers Fandango qui s'aide des marches en aciers pour se relever mais Carmelita se met devant son protégé pour...et ben, le protégé. Jayson lui demande de se pousser mais Carmelita répond qu'elle ne bougera pas et elle se fait insulté par Big Daddy. L'arbitre continue son décompte alors que Big Daddy propose de l'argent à Carmelita pour qu'elle se pousse mais cette dernière refuse et le gifle ! Le public pousse un “ooooh !” suivit par l'arbitre qui a oublié le décompte et qui se décide donc de le recommencer alors que Big Daddy semble furieux et crache au visage de Carmelita mais ne voit pas venir Fandango qui le pousse directement contre le poteau du ring ! Carmelita insulte de tout les noms Big Daddy mais le danseur lui demande de se calmer avant de relever son adversaire pour le faire rouler dans le ring. Il grimpe ensuite sur le tablier du ring et s'élance pour une slingshot leg drop ! Esquivé par le tenant du titre ! Carmelita est choqué alors que Fandango se tient les cuisses de douleurs tandis que Big Daddy se relève pour envoyé son pied heurté le visage de son adversaire qui se retrouve au sol. L'ancien JTG se prépare désormais à venir mais on entend soudain des hués ce qui pousse Big Daddy à se tourné vers l'entrée des catcheurs où l'on voit Dolph Ziggler descendre la rampe avec le titre de la WWE sur son épaule. Big Daddy ne comprend rien alors que Ziggler contourne le ring et part chercher une chaise pour la poser et s'y asseoir. Le champion JTC est perdu et lui demande ce qu'il vient faire ici et le champion de la WWE répond qu'il vient voir ses challengers combattre mais Fandango surprend Big Daddy avec une roll-up !!! 1, 2 et 3 !! Fandango vient tout juste de remporté son premier titre à la WEFR !!!


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://w-e-f-r.catchforum.fr
Eric Escobar
Chairman
avatar


Messages : 2258
Date d'inscription : 26/08/2011

Information du catcheur
Gimmick :
Palmarès :
Alliés/Rivaux :

MessageSujet: Re: Monday Night Raw #49   Mar 16 Juil - 1:05

Les messages à la place des book manquants, c'est de Raja, hein Surprised
Pas que vous pensez que Nico à pris du temps pour mettre des phrases de merde à la place de ses books au lieu de le faire :noel:

Explication de ces petits mots : C'est moche les points et trop dark :oui:
Excuse valable !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://w-e-f-r.catchforum.fr
Eric Escobar
Chairman
avatar


Messages : 2258
Date d'inscription : 26/08/2011

Information du catcheur
Gimmick :
Palmarès :
Alliés/Rivaux :

MessageSujet: Re: Monday Night Raw #49   Mar 16 Juil - 1:06


C'est enfin l'heure du main-event alors que les hués se font entendre pour la première personne à faire son apparition. Brother T débarque, le sourire aux lèvres, et il descend la rampe en regardant les fans le hué. Il fonce ensuite vers le ring quand il y est proche, pour sauter sur le tablier du ring puis sur la seconde corde afin de claquer la pose sur le coin du ring, en mode conquérant. Les hués se font entendre pour la peine et Bro'T descend ensuite du coin en attendant son adversaire...


Et le voilà justement ! Provoquant encore plus de hués, le WWE champion fait à son tour son apparition, bandeau sur le crâne et ceinture sur l'épaule. Il regarde la foule le hué avec le sourire, son sourire arrogant qui fait son retour pour le plus grand malheur des fans, et il descend ensuite la rampe en narguant les fans. Brother T s'échauffe en attendant, et Ziggler contourne le ring pour donner son titre à un officiel avant de grimper sur le ring et monter sur la troisième cordes afin de provoquer encore les fans. Ziggler saute ensuite sur le ring et fait face à brother T alors que l'arbitre va faire sonner la cloche.


Deux grand WWE champion sur le même ring, voilà l'affiche du main-event de ce soir. Le public ne sait pas pour qui donner de la voix et scande alors le nom du Rock qui a eu des histoires avec les deux hommes pour le même titre, mais les deux n'y portent aucune action et sont concentré sur ce match. Chacun des deux débutent par jauger l'autre, tournant autour en effectuant des feintes, et les voilà partis dans le vif du sujet puisqu'ils se rentrent tout les deux dedans pour une épreuve de force. Chacun pousse face à l'autre et se neutralise. Les deux hommes se relâchent puis recommencent à tourner autour sous les chants des fans en faveurs du Rock. Bro'T regarde les fans avec le sourire, les trouvant ridicule, alors que Ziggler leur crie qu'il l'a battu pour le titre. Les deux se retournent vers l'autre, et se jettent une nouvelle fois dessus mais Ziggler préfère éviter une autre épreuve de force et utilise son agilité pour passer derrière son adversaire et lui porté une headlock. La prise est bien porté, mais Bro'T n'est pas un débutant... 'fin si mais il est doué, et il se dégage avec des coups de genoux dans l'abdomen de son adversaire pour bloqué son adversaire à son tour avec une headlock tout en le ramenant au sol. La foule ovationne la manoeuvre alors que pour le moment, les deux hommes essayent surtout de fatigué l'autre et Ziggler parvient à se dégager de la prise de son adversaire en bloquant le visage de son adversaire au sol. C'est au tour du peak of perfection de cherché à se dégager, et il y parvient rapidement en effectuant une headstand afin de se remettre sur ses jambes suite à un saut carpé mais Ziggler fait de même et l'attrape en headlock pour le ramener au sol ! Cette fois, la foule en a marre et hue mais Ziggler cherche à montré qu'il est aussi doué que son adversaire et porte désormais la prise en tenant uniquement sur sa tête, ce qui provoque de plus vifs hués. Cependant, Brother T parvient rapidement à reprendre position sur ses jambes, obligeant son adversaire à faire de même et les deux hommes se retrouvent debout, l'empereur du swagg se dégageant de l'emprise de son adversaire avec des coups de coudes.

C'est terminé, les deux hommes se regardent, chacun avec son sourire arrogant habituels, et les deux hommes semblent en avoir terminé sur le jaugeage. Les deux hommes se retournent autour puis Ziggler se jette vers son adversaire en tentant de lui envoyer une droite en plein visage mais bro't est rapide et l'évite pour envoyé à son tour des droites dans son abdomen avant de prendre de la vitesse à l'aide des cordes mais Ziggler suit vite et porte une dropkick directement contre la face de son adversaire avant de chercher à faire le tombé 1, 2 et dégagement de Bro'T ! Pas le temps de demander son dû, Ziggler envoie déjà un coup de coude dans la nuque de son adversaire avant de le relever pour lui envoyer un coup de pied dans la jambe pour tenter de partir pour une DDT mais Brother T se rebelle avec des coups de coude contre son abdomen et se dégage en effectuant un retournement du bras pour porté une belly-to-belly suplex à son adversaire afin de chercher à faire le tombé 1, 2 et dégagement de Ziggler. Le swagnificient n'est pas du genre à laisser son adversaire sur sa faim et il lui envoie déjà des coups de pieds dans sa face alors que ce dernier vient à peine de se dégager afin d'enchaîner avec un knee drop directement contre sa face puis une elbow drop. Le public ovationne Brother T, puisqu'il le préfère à Ziggler, et le peak of perfection grimpe ensuite sur la seconde corde puis la troisième cordes, attendant que son adversaire se lève pour bondir effectuer une diving crossbody esquivé par son adversaire. Bro'T se relève et se retourne vers le perfect one qui le soulève sur ses épaules afin de lui porté une fireman's carry double knee gutbuster suivit rapidement par le tombé 1, 2 et dégagement de Thé ! C'était juste mais Brother T est toujours dans le combat alors que Ziggler en soupire. Il envoie quelques droites dans le visage de son adversaire puis le relève afin de lui envoyer un coup de coude dans le visage et le projeter contre un coin du ring pour foncer vers lui pour la stinger splash ! Non, Brother T s'est enlevé au dernier moment et Ziggler se cogne le visage contre le coin du ring avant de se retourné groggis vers son adversaire qui lui porte une enzuigiri avant d'enchaîné avec le tombé 1, 2 et dégagement une nouvelle fois du show-off !

La foule soupire alors que Brother T affiche un sourire. Après tout, ce ne serait pas marrant de venir de cette façon et Brother T le sait, il a soif de défi. Il se relève avec l'aide des cordes et grimpe sur la seconde corde en relevant son adversaire par les cheveux pour l'attraper en position de DDT et il s'élance pour une tornado DDT mais Ziggler parvient au dernier moment à dégager sa tête et Bro'T retombe sur ses jambes sur le ring pour se faire surprendre par une leg drop bulldog ! La face planté directement au centre du ring et Mr. Wrestlemania se précipite pour le tombé 1, 2 et non, dégagement de T ! Dolph soupire et regarde son adversaire avant de se relever. Il reprend son souffle et se place derrière son adversaire, attendant qu'il se relève. Le champion est décidé à terminer ce match alors que Brother T se relève lentement et voilà Ziggler bondir derrière son dos mais T l'a remarqué et s'élance pour une pele kick dans le même temps, frappant de plein fouet le visage de Ziggler qui ne s'y attendait pas et qui se retrouve complètement sonné au sol alors que Brother T reste assit sur le ring pour reprendre son souffle avant de tenter le tombé 1, 2 et dégagement de Mr. WWE champ' ! La foule applaudit alors que Brother T est déçu de ne pas avoir réussit à faire ce qu'il voulait mais il passe déjà sur le tablier du ring et commence à grimper sur le coin du ring. Il se trouve debout sur la troisième cordes mais Ziggler bondit déjà sur la seconde corde et les deux hommes commencent à s'échanger des droites sur ce coin du ring sous l'ovation des fans, et Bro'T prend l'avantage avec des coups de boules dans le visage de son adversaire qui fini par lâcher et retomber sur ses jambes au centre du ring mais missile dropkick de Brother T ! La cible est touché et le swagnificient se remet déjà debout en attendant que son adversaire se relève pour partir pour la ke$ha buster mais Ziggler parvient à retourner la prise pour se jetter derrière son dos pour la sleeper hold mais Brother s'élance à reculant contre un coin du ring pour y écraser son adversaire qui le relâche, et T s'avance pour accueillir son adversaire avec une super kick ! HBK style pour le tombé 1, 2 et dégagement in-extremis de Ziggler !

Bro'T n'en croit pas ses yeux. Il pensait réellement en terminé sur ce coup là mais le champion vient de prouvé qu'il était résistant. Le gangsta du ghetto 828 se relève ensuite avec l'aide des cordes et pousse un grand soupire. Son adversaire se relève aussi avec un peu de mal à l'aide des cordes puis il les relâche pour se tourner vers son adversaire qui le soulève sur ses épaules mais Ziggler se dégage avec des coups de coudes contre son crâne avant de le surprendre avec un super kick ! A son tour ! Brother T s'écroule au sol, sonné, alors que Ziggler tombe à genoux et reprend son souffle. Il cherche ensuite son adversaire du regard et se précipite pour le tombé 1, 2 et dégagement réflexe de Brother T ! Tout est à refaire ! Mr. WEFR se relève rapidement en se tenant les cheveux et il s'élance pour une elbow drop suivit d'une deuxième ! Puis une troisième, une quatrième, une cinquième, une sixième alors que le public décompte, une septième, une huitième, une... et non, Ziggler s'arrête et regarde la foule avant de faire son taunt pour les provoquer puis il s'élance pour une jumping elbow drop esquivé par Brother T ! La foule ovationne alors que les deux hommes se relèvent, Ziggler se tenant le coude, et roundhouse kick de T dans la face de Mr. Intercontinental champion qui s'écroule au sol. C'est efficace alors que Brother T se rattrape au corde, ayant failli tombé suite au coup. La foule scande son nom mais Brother T n'y fait pas attention et est concentré sur son match. Il regarde son adversaire se relevé avec mal et il se prépare pour s'élancer pour la ke$ha buster ! Contré par un dropkick de Ziggler pour le tombé 1, 2 et dégagement de Bro'T ! Ziggler n'en croit pas ses yeux et crie de rage avant de remarquer Henry descendre la rampe en regardant le champion. Dolph se relève en le regardant alors qu'Henry s'arrête devant le ring, et Ziggler préfère finalement se retourné vers son adversaire qui lui envoie un coup de coude dans l'abdomen avant de lui placer une DDT directement pour le tombé 1, 2 et dégagement du champion. Brother T en pousse un soupire en se tenant la tête et il remarque à son tour Henry hors du ring. Il s'aide des cordes pour se relever et l'insulte de gros porc avant de lui gueuler de dégager alors que le world strongest man semble pas apprécier, et Bro'T se retourne vers son adversaire du soir pour le relever mais il reçoit un headbutt en plein visage, le faisant relâcher Ziggler qui se précipite sur son dos pour la Zig-Zag ! Le tombé est directement effectué 1, 2 et 3 !!

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://w-e-f-r.catchforum.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Monday Night Raw #49   

Revenir en haut Aller en bas
 

Monday Night Raw #49

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WWE-E-FED Renaissance :: HORS-FED :: Anciens shows :: WEFR II RAW-